SECTION SE-Unsa du RHONE - 26 RUE VERLET HANUS - 69003 LYON
Tél. 04 78 54 52 21 - Por. 06 70 72 05 22 - 69@se-unsa.org

 
Quand l’alternance ne fait pas rêver…
Article publié le jeudi 30 septembre 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
On redoutait un désintérêt des étudiants pour les stages en responsabilité proposés dans le cadre du nouveau master MEEF. Pour cette première année de mise en œuvre, les premiers chiffres confirment que l’engouement pour les contrats d’alternants n’est pas au rendez-vous.
 
Selon les remontĂ©es de 17 InspĂ© (sur 31 au total) 65 % des Ă©tudiants en formation MEEF 1er degrĂ© ont fait la demande d’un stage en responsabilitĂ© plutĂ´t qu’un stage d’observation et pratiques accompagnĂ©es (Sopa), 50 % dans le 2d degrĂ© et seulement 20 % pour le master MEEF mĂ©tier de l’éducation (CPE).
 
Toujours selon les remontĂ©es du rĂ©seau des InspĂ©, et selon 21 instituts cette fois-ci, 45 % Ă©tudiants en M2 MEEF 1er degrĂ© ont ainsi signĂ© un contrat en responsabilitĂ©, 34 % dans le 2d degrĂ© et 22 % chez les aspirants CPE. 
 
Le RĂ©seau des InspĂ© indique en outre que les rectorats proposaient, en moyenne, 1 contrat pour 1,6 Ă©tudiant dans le 1er degrĂ©, 1 contrat pour 1,5 Ă©tudiant dans le 2d degrĂ© et 1 contrat pour 3,2 dans les formations CPE.
 
Informations tardives auprès des Ă©tudiants ? Crainte d’une charge de travail trop lourde du fait du cumul de la prĂ©paration au concours, de la classe, et de la validation du master ? RĂ©munĂ©ration trop faible ? Affectation trop Ă©loignĂ©e des InspĂ© ? Autant de raisons qui peuvent expliquer le choix des Ă©tudiants de ne pas postuler. C’est en tout cas un premier signe peu encourageant pour un dispositif qui se veut garant de la dimension professionnalisante des nouvelles modalitĂ©s de formation et de recrutement.
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir