SECTION SE-Unsa du RHONE - 26 RUE VERLET HANUS - 69003 LYON
Tél. 04 78 54 52 21 - Por. 06 70 72 05 22 - 69@se-unsa.org

 
AESH : une nouvelle grille de rĂ©munĂ©ration et un avancement harmonisĂ©
Article publié le vendredi 9 juillet 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
La dernière rĂ©union du GT 3 de l’agenda social post Grenelle a eu lieu mardi 06 juillet. Suite Ă  nos demandes, le ministère a prĂ©sentĂ© un projet amĂ©liorĂ© par rapport Ă  la rĂ©union prĂ©cĂ©dente. Le SE-Unsa demande une nouvelle amĂ©lioration compte-tenu des annonces concernant les salaires les plus faibles de la Fonction publique, une reprise d’anciennetĂ© et une application de la nouvelle grille dès le 1er septembre.
 
 
Une nouvelle grille de rémunération
 
Le SE-Unsa portait la demande d’une nouvelle grille de rĂ©munĂ©ration amĂ©liorĂ©e pour les AESH. Le ministère a proposĂ© une nouvelle grille de rĂ©munĂ©ration qui prĂ©sente une proposition d’un coĂ»t de 60 millions d’euros contre une proposition initiale chiffrĂ©e Ă  40 millions d’euros.
 
Afin de reclasser chacun dans cette nouvelle grille, la règle habituelle pour les fonctionnaires, qui consiste Ă  les reclasser Ă  l’indice Ă©gal ou immĂ©diatement supĂ©rieur, ne serait pas appliquĂ©e lors de la mise en place. 
 
Il y aurait 3 niveaux de reclassement : 
 
- premier CDD de 3 ans : indice majorĂ© 335 
- deuxième CDD de 3 ans : indice majorĂ© 345 
- CDI : indice majorĂ© 355 
 
 
Un avancement harmonisé
 
Un choix de cadencement automatique sur 3 ans a été fait par le ministère. Ce dernier a également souligné l’intérêt de cet avancement qui simplifie grandement la gestion administrative des avenants.
 
 
Après d’éventuels nouveaux arbitrages, le ministère soumettra les textes traduisant ces projets (dĂ©cret et arrĂŞtĂ©) lors d’un ComitĂ© technique ministĂ©riel le 21 juillet 2021.
 
 
L’avis du SE-Unsa
 
Pour le SE-Unsa, cette grille unique avec un avancement automatique constituera, à l’avenir, un progrès pour les AESH. Il y aurait aussi des gains immédiats mais variables selon les situations (de 7,05 € net mensuels à 35,24 € net mensuel selon nos estimations).
 
 
Le SE-Unsa a demandĂ© la reprise d’anciennetĂ© en plus du reclassement proposĂ©. Cette mesure ne s’impose pas statutairement pour les AESH qui ne sont pas des personnels fonctionnaires.
Le SE-Unsa a d’autant plus soulignĂ© la nĂ©cessitĂ© de cette reprise d’anciennetĂ© que ce choix n’impacterait que les budgets ultĂ©rieurs. Sur ce sujet, il n’y a pas eu d’arbitrage.
 
Le SE-Unsa a Ă©galement demandĂ© que les mesures de revalorisation des plus basses rĂ©munĂ©rations, annoncĂ©es par la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques le lundi 5 juillet, puissent concerner les AESH et abonder l’enveloppe de 60 millions d’euros prĂ©sentĂ©e lors de ce GT.
 
Le SE-Unsa revendique la mise en Ĺ“uvre de la grille dès le 1er septembre 2021 compte tenu de la prĂ©caritĂ© de la situation de rĂ©munĂ©ration des personnels AESH.
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir