SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de NANCY METZ - 4 RUE A. MEZIERES - 54000 NANCY
Tél. 03 83 30 74 69 - Por. 06 62 68 82 99 - ac-nancy-metz@se-unsa.org

 
Collège : sortir de la double-Ă©valuation en laissant les Ă©quipes choisir
Article publié le mardi 14 janvier 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

Depuis 2005, le socle commun de connaissances, de compétences et de culture est entré peu à peu dans le quotidien des enseignants, d’abord sous la forme d’un livret personnel de compétences puis du livret scolaire unique numérique. De nombreux établissements sont passés aux classes sans note et l’évaluation fait débat.
 
Pourtant, on continue Ă  mener de pair notation et Ă©valuation par compĂ©tences, une incohĂ©rence pour les collègues, pour qui la charge de travail est par consĂ©quent accrue. L’évaluation des compĂ©tences dans le cadre du cycle 4, pour le brevet, n’a pas forcĂ©ment de sens pour les enseignants de 3e qui continuent Ă  mettre l’accent sur les Ă©preuves terminales prĂ©-existantes. Comment sortir de ces incohĂ©rences qui dĂ©crĂ©dibilisent tout changement dans les modalitĂ©s d’évaluation ?
 
 
Ce que dit l’enquĂŞte SE-Unsa C’est quoi ĂŞtre enseignant au collège en 2019 ?
 
Quand on demande aux enseignants ce qu’il faudrait faire pour allĂ©ger leur charge de travail, 22 % proposent de mettre fin au double système d’évaluation ! 17 % des collègues plĂ©biscitent aussi la proposition de passer Ă  la semestrialisation qui permet aussi de diminuer la pression Ă©valuative sur les Ă©quipes.
 
79 % des collègues qui ont Ă  l’enquĂŞte passent plus de 5 heures pour la correction et l’évaluation chaque semaine (40,5 % de 5 Ă  7 heures, 18 % de 7 Ă  9 heures, 11 % plus de 9 heures). La rĂ©duction de la charge de travail des enseignants passe forcĂ©ment par une rĂ©duction de la charge de travail d’évaluation !
 
Voir les rĂ©sultats de notre enquĂŞte : https://externe.se-unsa.org/enquete_college_2019/article.php
 
 
Ce que demande le SE-Unsa
 
  • Faire confiance aux Ă©quipes pĂ©dagogiques : les enseignants doivent pouvoir choisir les modalitĂ©s d’évaluation qu’ils souhaitent mettre en Ĺ“uvre pour suivre les apprentissages des Ă©lèves, dans le cadre de l’autonomie des Ă©tablissements.
  • Accompagner les enseignants : des aides Ă  l’évaluation doivent ĂŞtre mises Ă  disposition des enseignants, avec des Ă©chelles de niveaux de maĂ®trise explicitĂ©s par les programmes, avec des intitulĂ©s de compĂ©tences lisibles et comprĂ©hensibles par tous.
  • Repenser le brevet : le format des Ă©preuves doit ĂŞtre remis Ă  plat, les Ă©preuves terminales, qui ne couvrent pas toutes les disciplines, ont Ă©tĂ© rĂ©duites Ă  des mini-bacs.
 
Pour le SE-Unsa, il faut remplacer ces épreuves par de nouvelles épreuves qui évaluent de manière transversale des compétences du socle, en faisant appel à toutes les disciplines.
 
 
 

 

 
 
 
 

 

 
 
 
 
 
ALC