SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
Le Se-UNSA suit pour vous la loi École de la confiance au Sénat
Article publié le mardi 21 mai 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
La loi pour l’école de la confiance poursuit son chemin au Sénat., avec des ajouts inacceptables !!! Compte tenu du niveau de mobilisation de la grève pourtant unitaire du 9 mai, sur laquelle nous avions concentré tous nos moyens, nous focalisons notre attention sur ce processus législatif afin de proposer des modalités d'action différentes.

Nous reviendrons vers vous avec des propositions d'actions ciblĂ©es, (comme le 30 mars dernier) suscpetibles d'alerter l'opinion publique. Une opinion publique qui partage encore trop la vision conservatrice de notre ministre et Ă  qui personne n'explique les consĂ©quences des rĂ©formes en cours... 

Nous parlons aux élus. Ce travail de pédagogie est devenu primordial et si le ministre fait l'économie du dialogue avec les corps intermédiaires, nous avons décidé de mettre le pied dans la porte pour peser sur les débats.

Le texte qui sortira du sĂ©nat pèsera de toute Ă©vidence. Et ce ne sont pas les derniers ajouts qui vous rassureront, compte tenu des orientations de cette assemblĂ©e ! Est-ce que la commission parlementaire mixte sera conclusive ? On n’en sait rien, mais c’est peu probable. Le texte devrait donc, en toute logique, repasser devant l’AssemblĂ©e et les dĂ©putĂ©s auront bien le dernier mot.

Nous vous proposons un point d'Ă©tape sur l'Ă©volution du texte !

L’article 1 est maintenu : Il traite de l’autorité et du respect dû aux enseignants. C’est une vision très « droitière » du respect qui a tout le soutien de notre ministre.

Des éléments divers et variés : Retour de l’éducation manuelle. Obligation d’activités physiques pour tous les élèves de l’école primaire, les élèves des ULIS seront comptabilisés dans les effectifs, les langues régionales ne verront pas l’immersion s’étendre plus qu’aujourd’hui…

Deux amendements en lien avec la laïcité : Les sénateurs ont adopté un amendement qui impose aux accompagnateurs de sorties scolaires de se comporter comme les agents du service public. Le gouvernement n’y est pas favorable.

Et les EPLSF ? Que deviennent-ils ?

Voici le dĂ©cryptage des journĂ©es d'Ă©tude du projet au SĂ©nat en 5 Ă©pisodes et un Ă©pilogue :

 
 
 
 
ALC