SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de DIJON - 6 BIS RUE PIERRE CURIE - 21000 DIJON
Tél. 03 80 55 50 36 - ac-dijon@se-unsa.org

 
CDIsation des AED : Monsieur le Ministre, transformez l’essai, vite !
Article publié le jeudi 9 juin 2022.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
En raison de l’élection présidentielle et de l’attente d’un nouveau gouvernement, la mise en œuvre de la CDISation des assistants d’éducation après 6 ans de CDD a pris beaucoup de retard.
Permise par l’article 10 de la loi du 2 mars 2022, elle reste suspendue à la publication de textes d’application.
Le SE-Unsa mobilisé depuis des semaines pour obtenir ces textes, interpelle le nouveau ministre alors que le prochain Comité technique ministériel (CTMen) du 8 juin ne prévoit toujours pas leur examen.
 
Depuis la loi du 2 mars 2022, il devrait être possible pour les AED d’être recrutés en CDI au terme de 6 années de services. Néanmoins, pour que cela devienne un droit réel, il est nécessaire qu’un décret d’application soit publié.
Le SE-Unsa est aux côtés des AED pour obtenir l’examen d’un projet de décret et sa publication dans la foulée. Hélas, depuis la promulgation de la loi, ce décret n’est toujours pas publié, empêchant ainsi la mise en œuvre de cette disposition
 
La fin de l’année scolaire approche à grands pas et les établissements procèdent au recrutement des AED pour septembre, tels que l’exigent les délais de la réglementation. Cette anticipation n’est pas un caprice. Cela constitue un gage de fonctionnement optimal des vies scolaires et des établissements.
Comment prĂ©parer cette rentrĂ©e 2022 si les AED avec 6 ans d’expĂ©rience n’ont toujours pas, dans les faits, la possibilitĂ© d’avoir un nouveau contrat ? De nombreuses personnes ont besoin de cet emploi, comme l’École a besoin d’elles.
 
Les AED arrivés au bout des 6 ans de CDD sont inquiets pour leur avenir. La loi leur offre enfin des perspectives, mais, dans les faits, le calendrier ministériel leur bloque toujours l’accès au CDI.
Cette tension concernant l’avenir réservé aux AED est insoutenable. Ils méritent une gestion humaine digne de ce nom.
 
Alors que l’ordre du jour du CTMen du 8 juin ne prévoit toujours pas d’examiner les nécessaires textes d’application, le SE-Unsa s’adresse au nouveau ministre pour débloquer la situation.
Il invite les personnels Ă  soutenir cette demande urgente en signant la pĂ©tition Moi AED, j’attends mon CDI !
 

 

 
 
 
 
 
ALC