SECTION SE-Unsa de la MARNE - 15 BD DE LA PAIX - BP 30149 - 51055 REIMS CEDEX
Tél. 03 26 88 25 53 - Fax. 03 26 40 92 78 - Por. 06 14 25 31 19 - 51@se-unsa.org

 
Stagiaires : le SE-UNSA a rencontrĂ© la Directrice de l’ESPE et le Recteur
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

SE-UNSA Marne

Maison des syndicats

15 bd de la Paix

 BP 30149 

51055 REIMS cedex

51@se-unsa.org

http://sections.se-unsa.org/51/

 

Flash INFOS Spécial Stagiaires

 

L’UNSA a rencontré ce 2 octobre 2014 Mme Jourdain, Directrice de l’ESPE puis M. Cabourdin, Recteur de l’académie.

Notre point d’entrĂ©e a Ă©tĂ© de nous faire le porte-parole de l’état d’esprit des stagiaires, et de « remonter Â» leurs inquiĂ©tudes quant Ă  leur formation, leurs conditions « de travail Â» et « d’étude Â».

Le fil conducteur de l’UNSA : la formation professionnelle est une avancĂ©e qui doit permettre, par l’alternance, une entrĂ©e plus progressive dans le mĂ©tier, elle doit ĂŞtre mise en Ĺ“uvre de façon efficace et bienveillante. Tous les partenaires ont intĂ©rĂŞt Ă  ce que cette formation reconstruite se passe bien, car elle est la cheville ouvrière de la refondation de l’école. Les stagiaires sont demandeurs d’une formation professionnelle de qualitĂ©.

 

 

Pour bien comprendre qui sont les stagiaires ayant réussi le concours d’enseignants :

Ils sont à 50% en enseignement (concours rénové) ou à 100% (concours exceptionnels).

  • Les stagiaires en master 2 (« Stagiaires M2 Â») qui doivent Ă  la fois finir leur master 2  et ĂŞtre formĂ©s.
  • Les stagiaires qui ont dĂ©jĂ  leur master ou en sont dispensĂ©s, doivent suivre le DiplĂ´me Universitaire DU (« Stagiaires DU Â»)
  • Les concours exceptionnels qui ne sont pas Ă  l’ESPE mais sont suivis par l’Education nationale uniquement (« Stagiaires exceptionnels Â»)
Audience auprès de la Directrice de l'ESPE

Nous avons demandĂ© Ă  ce que soit allĂ©gĂ©e la pĂ©riode de formation, en permettant aux stagiaires de souffler aux vacances d’automne les deux semaines, et les mercredis après-midis qui suivent le matin en classe. Nous trouvons dommage de voir caler cette annĂ©e de stagiariat sur deux calendriers diffĂ©rents : scolaire et universitaire.

RĂ©ponse de la Directrice : Elle est bien consciente de la charge de travail mais des contraintes sont fortes. La formation ESPE doit absolument respecter le cadrage universitaire car les cours ne pourront ĂŞtre reportĂ©s du semestre 1 au semestre 2. Elle indique que le semestre 1 comportera 180H de prĂ©sentiel et le semestre 2, 108H, donc ce dernier sera plus allĂ©gĂ©.

Elle va reconsidérer le planning pour essayer de garder 2 semaines aux vacances de février. Elle verra avec les professeurs s’il est possible d’alléger le mercredi après-midi, elle n’assure pas que ce soit réalisable.

Pour les stagiaires DU, pourquoi obliger Ă  s’inscrire Ă  l’UniversitĂ© ? rĂ©ponse : l’inscription Ă  l’UniversitĂ© n’est qu’administrative (et gratuite), elle est obligatoire car la formation est confiĂ©e Ă  l’ESPE (universitĂ©). Il est nĂ©cessaire aux stagiaires DU d’avoir accès Ă  l’intranet de l’ESPE, d’avoir accès aux informations qui les concerne, emplois du temps... La Directrice de l’ESPE ne pourra attester de la formation suivie que s’ils sont inscrits. Elle est contrainte par les règles universitaires.

Pour nous, les stagiaires ont besoin de trouver du sens Ă  tout cela et ayant dĂ©jĂ  un master en poche, ils ne voyaient pas le bien fondĂ© de se rĂ©inscrire Ă  une formation universitaire alors mĂŞme qu’ils ne doivent avoir qu’une formation professionnelle.

La directrice en conseil d’école a demandé à ce que soit allégé le nombre d’évaluation des UE. Une seule évaluation pourra valider plusieurs EC, ce qui n’est pas le mode de fonctionnement habituel de l’Université (4 dossiers de 10 pages pour 60 ECTS, où la pratique professionnelle est interrogée et est l’appui d’une réflexion.)

Nous pensons que les stagiaires ont besoin d’être rassurĂ©s, ont besoin de s’exprimer, après le flou du dĂ©marrage et nous souhaitons qu’une rĂ©union soit organisĂ©e avec l’ensemble d’entre eux.

La Directrice sollicitera les directeurs d’étude pour la mise en place de ce dialogue « de proximitĂ© Â».

Nous posons la question de la titularisation :

Une UE non validée pourra être rattrapée du 22 juin au 4 juillet. Cependant le jury académique qui lui, se prononce sur la titularisation aura lieu avant, en juin.

La Directrice nous a réaffirmé que la validation du DU n’était pas obligatoire pour être titularisé pour ceux qui étaient déjà détenteurs de master. La directrice doit émettre un avis sur le stagiaire, avis qui s’appuiera sur les UE didactiques et les 4 dossiers.

Les stagiaires 2nd degrĂ© ont Ă©tĂ© rĂ©unis la veille. Pour certains la situation est difficile compte tenu de l’éloignement du poste (PLP en particulier). L’UNSA posera la question au Recteur dont c’est la compĂ©tence (affectations).

Pour la non-titularisation Ă©ventuelle de certains, quelles sont les modalitĂ©s ?

C’est également au recteur de donner des précisions, en tant qu’employeur. Règlementairement une prolongation d’un an du statut de stagiaire afin de repasser le master2, condition de diplôme indispensable à la titularisation comme professeur.

AUDIENCE auprès du Recteur
L’UNSA tire la sonnette d’alarme : les stagiaires ont besoin de temps de respiration, ils sont actuellement en apnĂ©e et peinent Ă  mener de front classe, formation prĂ©sentielle et travail individuel de recherche tant pour la classe que pour leur formation didactique.

Pour le 1er degrĂ©, l’UNSA propose au Recteur que les stagiaires soient dispensĂ©s des APC, voire de certains temps de rĂ©unions hors Ă©lèves. Le Recteur rĂ©pond que les 50% d’obligations de service des enseignants comprennent obligatoirement 50% des 108H. Pour le Recteur, ces rĂ©unions sont d’importance car elles permettent aux stagiaires de bien comprendre qu’ils s’inscrivent dans une Ă©quipe.

A ce propos, l’UNSA a suggéré que les stagiaires puissent participer à la consultation sur le socle commun et la maternelle, au lieu de se rendre à l’ESPE. Cela aurait tout son sens que d’échanger avec les professionnels de terrain sur le sujet. Le Recteur en est d’accord.

Quid de l’assise sur les deux temps « calendrier universitaire Â» « calendrier scolaire Â» : le recteur reconnait que c’est une difficultĂ© sur laquelle il va falloir travailler.

Situation des stagiaires 2nd degrĂ© : concernant l’éloignement du poste : Le Recteur indique que la situation ne peut pas ĂŞtre comparĂ©e au premier degrĂ© car les implantations de postes dans les disciplines sont rĂ©parties sur le territoire de l’acadĂ©mie. En fonction du champ professionnel, le nombre de possibilitĂ© d’affectation est donc très inĂ©gal.

Il comprend malgré tout le problème et va étudier des possibilités d’hébergement occasionnel autour de l’ESPE.

Concours exceptionnels : l’UNSA s’inquiète du peu de volume de formation pour ces stagiaires. Seront-ils bien armĂ©s pour cette entrĂ©e dans le mĂ©tier ? Le Recteur en a pris note.

AVIS DE L’UNSA

Il ressort de ces deux audiences une difficulté à faire fonctionner deux systèmes qui ont leur logique, leur culture et leurs pratiques propres. Cette année est malheureusement une année de calage. Il conviendra dans les semaines, les mois à venir d’inventer un mode de fonctionnement et d’organisation plus clair pour que les usagers-stagiaires puissent s’inscrire pleinement dans cette année de formation professionnelle. La seule logique universitaire n’est pas suffisante pour former les enseignants de demain, tout comme l’Education nationale ne peut s’affranchir totalement d’une formation de type universitaire.

La rénovation, la refondation de la formation des enseignants passe forcément par là. L’institution éducation nationale comme le monde universitaire ne peuvent se permettre de faire échouer les étudiants-professeurs qui devront exercer leur métier 4 décennies durant.

Les cours dispensĂ©s dans la formation professionnelles ne sauraient ĂŞtre identiques Ă  ceux qui servaient Ă  la prĂ©paration au concours L’UNSA conseille aux stagiaires qui pensent que les cours sont des bis-repetita de leur master d’envoyer leurs tĂ©moignages par mail Ă  ac-reims@se-unsa.org. Lors de l’audience d’ailleurs, le Recteur a assurĂ© qu’il Ă©tudierait tout Ă©crit argumentĂ©, prĂ©cisant mĂŞme que la critique constructive n’est pas un moins pour la titularisation. L’UNSA ne conseille pas aux stagiaires de s’affranchir des cours en prĂ©sentiel  fussent-ils redondants ou perçus comme inadaptĂ©s.

En tant que dĂ©lĂ©guĂ© des personnels, l’UNSA se fera l’interface avec les institutions, car il faudra Ă  terme faire Ă©voluer l’ESPE et les diffĂ©rentes UFR participant Ă  la formation des enseignants.   

C’est en continuant Ă  nous faire remonter des tĂ©moignages et des faits prĂ©cis que nous pouvons questionner les institutions. 

 

Vos délégués des personnels SE-UNSA, qui contacter ?

Pour recevoir directement le flash-infos sur votre messagerie personnelle, envoyez-nous une demande au 51@se-unsa.org

Retrouvez l’organigramme complet de l’équipe du SE-UNSA Marne ici

Pour adhérer ou ré-adhérer c'est ici

 

L' UNSA, le choix du combat positif
 
 
 
 
 
ALC