SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
GREVE UNITAIRE : Jeudi 9 mai, c’est Ă©cole fermĂ©e !
Article publié le mardi 7 mai 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Dans le cadre de sa conférence de presse de conclusion au grand débat, le président de la République a fait plusieurs mesures qui concernent l’Éducation. Nous ne saurions nous contenter de simples effets d'annonce. Exigeons des explications et des garanties : C'EST PAR NOTRE MOBILISATION UNITAIRE LE 9 MAI que nous pourrons demander des gages et un calendrier ! C'est en fermant nos écoles et nos établissements que nous obtiendrons le RENONCEMENT au projet de loi FONCTION PUBLIQUE qui va dans le sens opposé !

> Lire aussi notre article : "Droit de grève, consignes, etc."

Une intersyndicale et une confĂ©rence de presse ont eu lieu lundi 6 mai. Des articles et des reportages seront publiĂ©s sur RADIO FRANCE BLEU GARD LOZERE, MIDI-LIBRE et OBJECTIF GARD mardi 7 mai.

URGENT : la DĂ©claration d'Intention de Grève (modèle en pied d'article)  est Ă  envoyer Ă  votre IEN (1er degrĂ©) avant lundi 6 mai 23h59.

MANIFESTATION UNITAIRE A NIMES

Rendez-vous

JEUDI 9 MAI Ă  14h 

aux enseignants et parents d'Ă©lèves 

devant la DSDEN

(58, rue Rouget de Lisle 30 000 NIMES)

Nous rejoindrons l'ensemble des manifestants pour partir

Ă  15h de la maison carrĂ©e 

pour rejoindre la prĂ©fecture et dire 2 fois NON :

Nous mettrons à votre disposition des drapeaux et des tracts pédagogiques pour informer l'opinion publique.

Limitation à 24 élèves en grande section, CP et CE1, extension à la grande-section du dédoublement en éducation prioritaire, plus de fermetures d’écoles sauf avis contraire du maire, revalorisation des enseignants.

 
Si ces annonces concrètes permettent sans aucun doute de faire mouche dans l’opinion, elles nécessitent des explicitations et surtout des garanties.
 
Ces garanties sont à conquérir par notre mobilisation.

Il faut obtenir :

  • un accompagnement budgĂ©taire spĂ©cifique ;
  • un plan prĂ©visionnel de recrutements pour les 3 annĂ©es Ă  venir.

Sans ces garanties, les logiques déjà à l’œuvre de redéploiement depuis le second degré vers le premier degré jusqu’à l’intérieur même des écoles sont appelées à s’amplifier. Quant à l’annonce de revalorisation les personnels, les attentes sont fortes. En l’absence d’annonces plus concrètes, les personnels sont pour le moins dubitatifs.

Le Président s’est dit prêt à renoncer à son objectif de suppression de 120 000 emplois de fonctionnaires mais pas à sa volonté de réduction de la dépense publique. Ces annonces du 25 avril ne font pas oublier le projet de transformation de la Fonction publique et font même craindre son accélération.

Le SE-Unsa appelle les enseignants, CPE et PsyEN à réussir la grève du 9 mai avec l’ensemble des fonctionnaires.


   DĂ©cl.Intention   
(27 ko)
   Comm.presse inters.   
(138.4 ko)
 
 
 
 
ALC