SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
1D. DĂ©ficit d’enseignants et liste complĂ©mentaire... Tout redevient possible !
Article publié le mercredi 21 septembre 2016.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

18 enseignants manquent toujours à l'appel dans le Gard, sans parler des postes qui pourraient être rendus vacants en cours d'année... Si vous avez suivi notre action (lisez ceci), vous savez que nous sommes intervenus jusqu'à rencontrer la Ministre mais aussi les Conseillers Education de Matignon et de l'Elysée sur cette question.

Ces audiences ont été fructueuses et le ministère nous confirme avoir donné des consignes aux rectorats afin de recourir à la liste complémentaire mais surtout de permettre l'affectation de stagiaires (1er degré) à 100% en classe tout en validant leur CRPE 2016 (donnant droit à une place sur les bancs de l’ESPE à la rentrée 2017).

Ceci ne fut pas si simple au regard du nouveau statut des P.E.S. dans le cadre de la réforme de la formation initiale.

Eh bien, un certain nombre d'académies vont pouvoir procéder ainsi grâce à l'intervention de nos délégués nationaux... Certaines académies, oui ! Mais pas Montpellier hélas !!!

Mauvaise nouvelle...

Le rectorat de Montpellier vient de répondre négativement : "Aucune liste complémentaire n'a été anticipée sur l'académie et il n'est donc malheureusement plus possible de l’ouvrir a posteriori." Ce n’est politiquement pas très présentable d'annoncer publiquement qu'on va affecter des candidats qui ont échoué au concours (même de peu) et c’est surtout très compliqué à mettre en oeuvre à ce stade de l'année...

La première réaction du Se-Unsa, c'est l'indignation : "Ce n'est pas comme si depuis plus d'un an, on criait sur tous les tons à toutes les instances qu'il fallait en ouvrir une et éviter de reproduire l'erreur de la rentrée 2015 !!!"

Alors faut-il en rester lĂ  ou agiter les rĂ©seaux sociaux, les parents d'Ă©lèves, alors que l'on sait que le dispositif n'est plus envisageable ??? Nous pensons que NON ! La nĂ©gociation continue en coulisses...

Selon le Se-UNSA, le recrutement de contractuels 1er degrĂ© est une mauvaise solution... 

Mais la pire, c’est de n’avoir personne dans les classes !!!

Nous avions demandĂ© audience au rectorat.. La rĂ©ponse vient de tomber : Nous serons bien reçus le 4 octobre prochain. Probablement pour y entendre ce que nous venons de vous expliquer... 

Puisque le recrutement de contractuels est déjà en marche, dans l'Hérault (ils sont déjà devant des classes), il faut rehausser le niveau d'exigence et faire en sorte qu'ils n'aient pas à repasser le concours en 2017 (Nous y travaillons).

Notre proposition immédiate est de mettre toutes les conditions pour recruter des contractuels 1er degré. Nous mettons 4 conditions :

  1. Que les candidats aient passé le CRPE 2016 (condition restictive)
  2. Qu’ils aient suivi une annĂ©e de M1 Ă  la FdE (condition restictive)
  3. Qu’on leur fasse profiter Ă  un moment de l’annĂ©e d'un temps de formation leur permettant de comprendre “où” ils ont pĂŞchĂ© au CRPE et qu’on leur donne des clĂ©s favorisant leur succès Ă  la prochaine session (condition incitative).
  4. Qu’on les dispense de certains modules de formation initiale (en 2017-18) du fait de l’annĂ©e effectuĂ©e (2016-17) face aux Ă©lèves : une V.A.E., en quelque sorte (condition incitative).
Prochain Ă©pisode le 4 octobre...

NB : Parallèlement, nous avons demandé à la DSDEN que les personnels de la Brigade Départementale actuellement affectés sur les postes vacants depuis le premier jour de la rentrée conservent leur poste s'ils le souhaitent afin de privilégier la continuité pédagogique. Chaque situation sera étudiée au cas par cas, nous répond-on.

 

Olivier Dusserre-Telmont

 
 
 
 
ALC