SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de LYON - 26 RUE VERLET HANUS - 69003 LYON
Tél. 04 72 13 08 20 - Fax. 04 72 12 05 28 - ac-lyon@se-unsa.org

 
Contractuelles ou AED ou AESH, le congé maternité évolue favorablement
Article publié le mardi 22 juin 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

À partir du 1er juillet 2021, les Contractuelles enseignantes ou non mais aussi les AED et  les AESH ne seront plus soumises à la condition d’ancienneté de 6 mois pour garder leur salaire complet durant leur congé maternité. Cet assouplissement des règles est une vraie avancée pour elles. Décryptage...
 
Durée du congé
 
Sa durée est de 16 semaines pour les premier et deuxième enfants, 26 semaines pour le troisième (voir le détail sur https://enseignants.se-unsa.org/Conge-pour-maternite)
Toutefois, si la collègue ne déclare pas sa grossesse, il sera ramené à 8 semaines, dont 6 au minimum après l’accouchement.
En tous les cas, elles peuvent demander le report d’une fraction de leur congé prénatal sur la période postnatale sur justification médicale. Ce report est accordé de droit dans une limite de trois semaines. Il n’est pas accordé en cas de grossesse multiple.
 
Rémunération
 
Les futures mamans perçoivent leur salaire complet pendant leur congé, et non plus les indemnités journalières de la Sécurité sociale, bien inférieures.
 
Si, au terme du contrat, le poste occupé est toujours disponible, un avenant doit être proposé. Ainsi, le congé maternité rémunéré intégralement se poursuivra.
 
Faire sa demande
 
À partir du 1er juillet 2021, une simple demande suffit pour obtenir un congé maternité.
Pour cela, il suffit de transmettre un certificat médical de grossesse au chef de service, sans aucun délai.
Attention à ne pas confondre congé maternité et déclaration de grossesse. Les collègues n’ont pas d’obligation de déclarer leur grossesse avant le congé maternité.
 
 
L’avis du SE-Unsa
 
La disparition de la condition d’ancienneté de 6 mois pour bénéficier d’un congé maternité est une vraie avancée. L’Unsa a porté cette revendication et est satisfaite de cette évolution.
Désormais, toutes les collègues pourront avoir droit au congé maternité dès lors qu’elles sont sous contrat. C’est une mesure d’équité sociale éloignant de la précarité des personnels qui n’auront plus à choisir entre leur famille et leur salaire.
 
 
 
 
ALC