SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de DIJON - 6 BIS RUE PIERRE CURIE - 21000 DIJON
Tél. 03 80 55 50 36 - ac-dijon@se-unsa.org

 
Supprimer la technologie en sixième est inacceptable
Article publié le jeudi 12 janvier 2023.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Le ministre vient d’annoncer la suppression de la technologie en 6e pour faire place Ă  l’heure de maths/français Ă  la rentrĂ©e 2023. Le gouvernement fait ici une erreur de plus.
 
La technologie est un enseignement essentiel qui permet aux Ă©lèves de dĂ©velopper des compĂ©tences Ă  part entière et pratiques, favorise des rĂ©ussites et « booste Â» leur motivation. Cette discipline fait la passerelle entre l’école et le collège en leur faisant dĂ©couvrir l’ENT et en leur apprenant, notamment, Ă  utiliser des outils fondamentaux pour leur scolaritĂ© au collège. 
 
Le bloc sciences, dont fait partie la technologie en 6e, sera de facto affaibli à l’heure où notre pays manque de techniciens, d’ingénieurs et de scientifiques et où le vivier de recrutement post-bac se tarit dans certaines filières.
 
Par ailleurs, et contrairement Ă  ce qu’annonce le ministre, il serait illusoire de penser que l’enseignement de technologie puisse ĂŞtre renforcĂ© en 5e, 4e ou 3e ou alors en enlevant des heures Ă  d’autres disciplines ce qui serait tout aussi inacceptable. La pratique du « dĂ©shabiller Pierre pour habiller Paul Â» n’a jamais constituĂ© une politique. 
 
Pour le SE-Unsa, la technologie est une discipline d’avenir. Le gouvernement fait un choix budgĂ©taire sans fondement pĂ©dagogique. Il doit au contraire tout mettre en Ĺ“uvre pour recruter les professeurs de technologie dont il a besoin et rendre les carrières attractives. Le financement de l’heure supplĂ©mentaire de français et de maths en 6e ne doit pas se faire au dĂ©triment de la technologie. 
 
 
Paris, le 12 janvier 2023
Stéphane Crochet

 

 
 
 
 
 
ALC