SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de DIJON - 6 BIS RUE PIERRE CURIE - 21000 DIJON
Tél. 03 80 55 50 36 - Por. 06 28 59 04 66 - ac-dijon@se-unsa.org

 
Classes prĂ©paratoires aux grandes Ă©coles : rĂ©organisation en cours
Article publié le jeudi 17 décembre 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Avec une rĂ©forme du bac et du lycĂ©e qui s’achève Ă  la session 2021, les classes prĂ©paratoires aux grandes Ă©coles (CPGE) connaissent logiquement des Ă©volutions Ă  la rentrĂ©e prochaine, qui sans ĂŞtre rĂ©volutionnaires, modifient leur organisation. Ces Ă©volutions se font Ă  coĂ»ts constants. Les transformations, très tardives, ont laissĂ© les enseignants dans le flou pour les demandes de mutation. 
 
 
Les CPGE scientifiques
 
Pour les CPGE scientifiques, la grande nouveautĂ©, c’est la crĂ©ation d’une nouvelle voie mathĂ©matiques, physique, ingĂ©nierie et informatique - mathĂ©matiques, physique et informatique (MP2I-MPI) en lien avec la crĂ©ation de l’enseignement de spĂ©cialitĂ© numĂ©rique et sciences informatiques (NSI) au lycĂ©e.
L’Inspection gĂ©nĂ©rale a annoncĂ© l’ouverture de 27 classes MP2I par transformation de classes de mathĂ©matiques, physique et sciences de l’ingĂ©nieur (MPSI). Le ministère justifie l’absence de vĂ©ritables crĂ©ations par le fait que les grandes Ă©coles n’offriront pas plus de places aux concours, elles se contenteront de convertir des places existantes. Cette transformation pourrait avoir des consĂ©quences Ă  terme sur certains postes, en particulier en sciences de l’ingĂ©nieur.
 
La carte dĂ©finitive n’est pas encore connue, ce qui inquiète les familles et complique les opĂ©rations de mouvement des personnels intĂ©ressĂ©s.
 
Les nouvelles grilles horaires actent la disparition de l’heure commune d’informatique en MPSI, physique, chimie et sciences de l’ingĂ©nieur (PCSI) et physique, technologie et sciences de l’ingĂ©nieur (PTSI) au premier semestre, la rĂ©forme fonctionnant Ă  moyens constants, alors que l’informatique prend une place de plus en plus importante dans les enseignements.

Quant aux programmes, ils ont Ă©tĂ© fortement critiquĂ©s pour leur lourdeur, en particulier en mathĂ©matiques et physique. Des allĂ©gements ont Ă©tĂ© apportĂ©s suite aux travaux du Conseil supĂ©rieur de l’Éducation.
 
 
Les CPGE Ă©conomiques et commerciales
 
Pour les classes prĂ©paratoires Ă©conomiques et commerciales, avec la disparition des sĂ©ries au lycĂ©e, le recrutement se veut plus ouvert aux choix divers des Ă©lèves. L’adaptation aux nouveaux Ă©tudiants passe par une fusion des 2 voies : la voie scientifique qui accueillait les candidats sortant de la sĂ©rie S et la voie Ă©conomique qui accueillait les candidats sortant de la sĂ©rie ES.
 
Il n’y aura maintenant plus qu’une filière Ă©conomique et commerciale gĂ©nĂ©rale avec un tronc commun de 12 heures inchangĂ© et deux enseignements au choix : d’un cĂ´tĂ© mathĂ©matiques appliquĂ©es ou mathĂ©matiques approfondies, de l’autre Ă©conomie, sociologie, histoire du monde contemporain (ESH) ou histoire, gĂ©ographie, gĂ©opolitique (HGG). Il existe Ă  ce jour 75 prĂ©pas Ă©conomique et commerciale, voie Ă©co (ECE) et 75 prĂ©pas Ă©conomique et commerciale, voie scientifique (ECS).
 
Pour l’Inspection gĂ©nĂ©rale, les ex-ECS auront vocation Ă  proposer maths approfondies et les ex-ECE maths appliquĂ©es. Une carte sera Ă©tablie, elle est en cours de discussion. La grille horaire est Ă©tablie Ă  coĂ»ts constants et l’informatique reste financĂ©e par les heures de colles, ce qui n’est pas acceptable. Quant au programme de maths appliquĂ©es, mĂŞme lĂ©gèrement amendĂ©, il reste très ambitieux pour un horaire de 6 heures.
 
 
L’avis du SE-Unsa
 
Ces adaptations des CPGE à la réforme du lycée général et technologique étaient totalement prévisibles et auraient dû être anticipées pour être totalement abouties à la fin de l’année scolaire dernière. Cela aurait permis une information complète des personnels et évité les incertitudes sources d’inquiétudes et de tensions pour tous les acteurs concernés.

 

 
 
 
 
ALC