SECTION SE-Unsa des PYRENEES ORIENTALES - 7 RUE DEODAT DE SEVERAC - 66000 PERPIGNAN
Tél. 04 68 50 70 32 - Por. 06 70 49 09 50 - 66@se-unsa.org

 
Education prioritaire : changer de poste en priorité dans sa propre école le SE-Unsa obtient gain de cause
Article publié le lundi 29 mars 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le 18 mars 2021 nous écrivions au Dasen afin de faire un focus sur les modalités d'affectation des collègues exerçant en éducation prioritaire et les blocages dûs à la spécialisation des postes en classes dédoublées. Nous savons aujourd'hui que toutes les écoles concernées ont été contactées afin que les collègues puissent se positionner en priorité au sein d'une même équipe pédagogique des classes dédoublées aux grandes classes et vice et versa en amont des opérations du mouvement principal. C'est une première avancée dans les méandres de la complexité générée par le profilage des postes en CP-CE1 à effcetifs réduits. Nous vous rappelons que le SE-Unsa au sein d'une intersyndicale a interpelé le ministère sur cette question et demande l'abandon des CP-CE1 en PEP. Le courrier intersyndical est ici. 

Pour info ci-dessous notre lettre au Dasen

"Monsieur le Directeur académique, 
 
dans le cadre des opérations du mouvement des PE nous souhaiterions que les professeurs affecté.e.s dans les écoles élémentaires de l'éducation prioritaire puissent, au sein d'une même école, se positionner sur des classes à effectifs réduits qui seraient vacantes à la rentrée 2021 sans passer par le mouvement. Les postes crées en carte scolaire ou découverts suite à un départ à la retraite ou à un départ par mutation seront offerts au mouvement. Dans le cadre des LDGAM 2021 vous n'avez pas prévu que pourraient glisser administrativement en amont du mouvement des personnes exerçant actuellement dans les grandes classes et faisant partie du vivier des CP - CE1 dédoublés. De ce fait ces collègues devront participer au mouvement et peuvent ne pas obtenir ces postes puisqu'ils s'obtiennent au barème sans priorité pour les adjoints de l'école. 
Exemple concret : à l'école ( ... ) une collègue en classes dédoublée quitte le département. Une titulaire de cycle trois, ayant validé la liste d'aptitude pour les classes dédoublées, voudrait pouvoir exercer dans son école mais pour se faire elle devra participer au mouvement alors qu'elle a de l'ancienneté dans l'équipe. ( ... ) à l'heure actuelle la question se pose certainement dans plusieurs équipes et nous souhaiterions que vous puissiez donner de la souplesse afin de privilégier la cohésion des équipes, leur stabilité et le respect du travail collectif. Cela se traite ainsi dans un autre département. 
De plus, nous voudrions que vous étudiiez la possibilité pour les collègues obtenant ces postes à titre provisoire cette année de les obtenir à titre définitif l'année prochaine en priorité après validation de l'entretien pour être inscrit au vivier. C'est déjà ce qui se fait sur les postes suivants : postes en ULIS école sous réserve de validation du CAPPEI, postes de directeur et directrices d'école après validation de la liste d'aptitude, poste de CPC après validation du CAFIPEMF."

 
 
 
 
 
ALC