SECTION SE-Unsa de la MEURTHE ET MOSELLE - 4 RUE ALFRED MEZIERES - BP 53365 - 54015 NANCY CEDEX
Tél. 03 83 32 07 23 - 54@se-unsa.org

 
Le protocole du 22 juin (article actualisé à 17H24)
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Annoncé pour hier, sorti ce mercredi matin, voici le projet de protocole sanitaire allégé. Gageons qu'il sera bien le seul à être allégé, contrairementau travail des personnels qui lui, au contraire, va s'alourdir considérablement... On attendons donc le définitif pour ce soir ou demain!!!

Les modifications sont en bleu dans le document pdf (à télécharger en bas de page)

Extraits :
La règle indicative de surface de 4m² par Ă©lève ne s’applique plus…

- A l’école maternelle, entre les élèves d’une même classe… aucune règle de distanciation ne s’impose… En revanche, la distanciation physique doit être maintenue entre les élèves de groupes différents.
- Dans les Ă©coles Ă©lĂ©mentaires et les collèges, la distanciation physique d’au moins un mètre s’applique dans les espaces clos (dont la salle de classe)...
Elle ne s’applique pas dans les espaces extérieurs entre élèves... y compris pour les activités sportives...
- Dans les lycées, une distance minimale d’un mètre est respectée entre chaque personne.

- Le lavage des mains aux lavabos peut se rĂ©aliser sans mesure de distance physique entre les Ă©lèves d’une mĂŞme classe ou d’un mĂŞme groupe...
- Le port du masque… Â« grand public Â» est obligatoire (en Ă©cole primaire, en collège et en lycĂ©e) pour les personnels dans les situations oĂą la distanciation d’au moins un mètre ne peut ĂŞtre garantie...
- Un nettoyage des sols et des grandes surfaces (tables, bureaux) est rĂ©alisĂ© au minimum une fois par jour..

L'Unsa Education a aussitĂ´t demandĂ© Ă  Monsieur le Recteur que vendredi 19 juin après midi, les Ă©quipes qui le demandent, puissent ĂŞtre  libĂ©rĂ©es de l'accueil des Ă©lèves, tout en Ă©tant en Ă©tablissement, afin de s'adapter au nouveau protocole (rĂ©amĂ©nagement des classes, appropriation du nouveau protocole, communication aux familles, relations aux partenaires communaux, ...) Nous attendons sa rĂ©ponse.

Pour les personnes vulnérables:

Une note DGRH actualisée précise la situation des personnes vulnérables et en garde d’enfants, à partir du 22 juin. Elle est en pièce jointe.

Principales Ă©volutions :

 

Dans le cadre de la réouverture des écoles et collèges, le retour à l’activité sur site des personnels permettra d’assurer l’accueil des élèves et les activités d’enseignement.

 

  • Les personnes vulnĂ©rables pourront poursuivre le tĂ©lĂ©travail en avertissant leur supĂ©rieur hiĂ©rarchique et sur prĂ©sentation d’un certificat mĂ©dical, qui se bornera Ă  attester la nĂ©cessitĂ© du confinement et sa durĂ©e ou, pour les personnes souffrant d’une affection de longue durĂ©e, par une dĂ©claration sur le site de l’assurance maladie (www.ameli.fr). Si le tĂ©lĂ©travail n’est pas possible, une ASA sera dĂ©livrĂ©e.

Si elles souhaitent venir travailler sur site, elles doivent produire l’avis de leur médecin traitant, qui le cas échéant peut leur prescrire des masques de type chirurgical, et en faire la demande écrite préalable à leur responsable hiérarchique.

 

  • Les personnes vivant au foyer de personnes vulnĂ©rables reprennent une activitĂ© sur site, en respectant les gestes barrière et mesures de distanciation, dans le cadre de leur activitĂ© professionnelle mais aussi dans celui de leur vie familiale.
  • Les ASA pour garde d’enfants ne seront plus dĂ©livrĂ©es, sauf cas particuliers avec justificatif Ă  produire (enfant malade ou vulnĂ©rable ou non accueilli dans son Ă©cole ou Ă©tablissement).

La continuité pédagogique s’arrête, sauf cas particuliers, notamment au collège et au lycée pour éviter le brassage des groupes.

 

 

 

 

 

 


   Protocole du 22 juin   
(1 Mo)
   Note de la DGRH   
(143.3 ko)
 
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir