SECTION SE-Unsa de la LOIRE - BOURSE DU TRAVAIL - SALLE 61 - 2 COURS VICTOR HUGO - 42028 ST ETIENNE CEDEX
Tél. 04 77 33 08 55 - 42@se-unsa.org

 
CHSCT exceptionnel du 29 janvier
Article publié le vendredi 29 janvier 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Ce vendredi 29 janvier se tenait le cinquième CHSCT exceptionnel relatif Ă  la situation sanitaire. Suivant un rythme bi-hebdomadaire, ces rĂ©unions nous permettent d’avoir une vision rĂ©gulière sur la progression de l’épidĂ©mie dans notre dĂ©partement et dans les Ă©coles et Ă©tablissements de la Loire. 

 

Quelques chiffres :

Depuis le dernier CHSCT, l’IA comptabilise 72 cas positifs et 69 cas contacts supplĂ©mentaires. 

Nous en sommes au total, depuis septembre 2020, Ă  455 cas positifs et 627 cas contacts. 

 

Un pic a Ă©tĂ© observĂ© le vendredi 22 janvier, alimentant une inquiĂ©tude au sein de l’administration, vite attĂ©nuĂ©e par des chiffres Ă  la baisse dès le lundi suivant. 

 

Tests anti-géniques :

AccĂ©lĂ©ration de leur mise en place pour atteindre rapidement l’objectif fixĂ© par le ministère de la SantĂ© et de l’Education Nationale Ă  savoir 1 million d’adultes et d’enfants testĂ©s. L’objectif est prĂ©ventif : repĂ©rer le plus rapidement possible les cas positifs pour pouvoir les isoler et donc casser au plus tĂ´t les chaĂ®nes de contamination. 

 

Depuis cette semaine, l’objectif est d’ouvrir des centres de tests dans 25 Ă©tablissements du second degrĂ© par semaine. Les Ă©tablissements sont choisis en fonction de l’avancĂ©e du virus sur le territoire. 

Ces campagnes de tests n’étant ouvertes que dans des Ă©tablissements du second degrĂ©, l’Unsa Education interroge l’administration sur le taux de personnels du premier degrĂ© qui ont rĂ©ussi Ă  se libĂ©rer pour se faire tester. 

Pour le moment, l’IA n’est pas en mesure de nous fournir une telle donnée.

L’IA rappelle Ă©galement que nous sommes personnels prioritaires pour se faire tester dans les laboratoires et donc avoir accès au tests RT-PCR. 

 

Il y a deux semaines, l’IA prĂ©sentait aussi un dispositif « d’équipe mobile de testeur Â». L’Unsa Education demande oĂą en est leur dĂ©ploiement sur le terrain. 

L’IA nous informe que la stratĂ©gie a quelque peu Ă©voluĂ©e Ă©tant donnĂ© le grand nombre de centres ouverts chaque semaine. 

Les Ă©quipes de testeurs sont composĂ©es d’infirmier.es de l’Education Nationale. Un renfort est apportĂ© par une association « La Croix Blanche Â» et des infirmier.es libĂ©ral.es. 

 

Personnels vulnĂ©rables : 

Le nombre de personnels ayant sollicitĂ© une ASA est stable. 

L’Unsa Education demande un retour sur le nombre de personnels qui ont sollicitĂ© la possibilitĂ© de tĂ©lĂ©travailler pour accompagner les enfants ou les collègues (contractuels) en difficultĂ© sur le terrain. 

La rĂ©ponse nous sera apportĂ©e ultĂ©rieurement. 

 

Masques :

L’IA nous informe que les livraisons et distributions sont effectives dans les Ă©coles et Ă©tablissements de la Loire. 

L’Unsa Education interroge l’administration sur l’avancĂ©e dans le programme qui pourrait ĂŞtre mis en place en terme de prĂ©vention de la voix. 

L’IA nous rĂ©pond qu’ils ont pris l’attache d’un reprĂ©sentant de la MGEN. Une rencontre devrait avoir lieu lundi prochain pour faire le point sur les modules de formations (Ă  distance) qui pourraient nous ĂŞtre proposĂ©s. 

 

Communication ministĂ©rielle : 

Les reprĂ©sentants des personnels font part Ă  l’administration de notre Ă©puisement sur le terrain Ă  entendre tout et son contraire dans les mĂ©dias sur notre avenir plus ou moins proche dans les Ă©coles et Ă©tablissements. 

Pour pouvoir avancer sereinement, nous avons besoin d’une communication apaisée.

Nous demandons à l’IA de faire remonter cette volonté au sein de leurs instances internes.

 
 
 
 
ALC