SECTION SE-Unsa de la LOIRE - BOURSE DU TRAVAIL - SALLE 61 - 2 COURS VICTOR HUGO - 42028 ST ETIENNE CEDEX
Tél. 04 77 33 08 55 - 42@se-unsa.org

 
Compte rendu groupe de travail ASH 12/01/21
Article publié le mardi 12 janvier 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Un groupe de travail concernant l’ASH dans sa globalité, s’est tenu ce mardi 12 janvier. L’objectif principal était de faire un état des lieux de l’ASH dans le département de la Loire. L’administration a également répondu à nos questions.

PĂ´les ressources, RASED

Lors du mouvement 2020, deux postes G (Roanne EST et Rive de Gier) sont restés vacants, ils seront à nouveau proposés au mouvement de 2021.

Psychologues scolaires : L’administration indique qu’il serait nĂ©cessaire de revoir les rattachements et les secteurs des PsyEN. Un nouveau GT devrait permettre de rĂ©flĂ©chir Ă  de nouveaux critères (par exemple : prise en compte REP, nombre d’élèves notifiĂ©s avec une orientation, nombre d’AESH intervenant sur le secteur…). Une vigilance particulière devra ĂŞtre exercĂ©e pour que tout le territoire soit pourvu Ă  la hauteur de ses besoins.

L’Unsa Education a demandé combien de postes de PsyEN étaient pourvus par des contractuels. L’administration devrait nous transmettre l’information prochainement.

RASED : il devient de plus en plus difficile de rĂ©pondre aux demandes par manque de moyens. L’inspection gĂ©nĂ©rale va rendre un rapport sur le fonctionnement des RASED. Un groupe de travail aura lieu au niveau dĂ©partemental.

EMPR : L’administration rappelle que ces personnels sont en mission pour 4 ans et qu’ils libèrent leur poste prĂ©cĂ©dent. Au bout de 4 ans, ils bĂ©nĂ©ficient d’une bonification « carte scolaire Â».

L’Unsa Education a interrogĂ© l’administration sur le rĂ´le des futurs EMAS :

EMAS : (Equipe MĂ©dicosociale d’Appui Ă  la ScolaritĂ©) gĂ©rĂ©e par l’ARS. L’administration nous informe de la crĂ©ation de 4 EMAS : 1 centre, 1 nord, 1 bassin StĂ©phanois et Ondaine, 1 Gier. C’est un dispositif complĂ©mentaire Ă  ce qu’il existe dĂ©jĂ  dans l’éducation nationale. L’administration prĂ©cise que les demandes des collègues seront toujours adressĂ©es au PĂ´le Ressources et que ce dernier dĂ©cidera ou non de faire appel Ă  l’EMAS.

CAPPEI

Calendrier session 2021 :

  • La rĂ©union d’information pour le dĂ©part en CAPPEI, aura lieu (en visio) le 27/01 Ă  16h30.
  • Les entretiens auront lieu le 24 fĂ©vrier 2021

Bilan session 2020/21 :

L’administration indique que 9 collègues sont actuellement en formation, ce qui est lĂ©gèrement infĂ©rieur aux annĂ©es prĂ©cĂ©dentes. En effet, certains dĂ©parts ont Ă©tĂ© annulĂ©s car les collègues n’avaient pas obtenu de postes « support de stage Â». Le bilan du CAPPEI 2020 ne pourra se faire qu’après la tenue du jury plĂ©nier prĂ©vu le 27 janvier 2021.

En attente de la circulaire, dans le dĂ©cret :

  • L’épreuve 3 sera modifiĂ©e : elle passera de 20min de prĂ©sentation, 10min de question Ă  10min de prĂ©sentation, 20min de questions.
  • Obtention du CAPPEI par VAE : il faudra justifier de 5 ans d’anciennetĂ©, dont 3 ans dans l’ASH pour pouvoir constituer un dossier.

Pour l’instant, 13 postes seront dédiés à un départ en formation l’année prochaine.

Evolution des effectifs des élèves en situation de handicap

L’administration nous a présenté les chiffres sur les quatre dernières années. Nous constatons une forte augmentation globale. Celle-ci est encore plus élevée en maternelle. Les OS s’interrogent sur les raisons de cette augmentation régulière et qui devrait s’accroitre d’année en année.

SEGPA

Là aussi nous pouvons constater une augmentation du nombre d’élèves.

Etablissements mĂ©dicaux sociaux : Pour ces Ă©tablissements aussi, certaines implantations gĂ©ographiques ne correspondant plus au besoin du terrain. L’administration Ă©voque la possibilitĂ© de retravailler sur celles-ci.

ULIS

UMIS (UnitĂ© Mobile d’Inclusion Scolaire) : Mises en place cette annĂ©e sur le Roannais et le Montbrisonnais, les UMIS rassemblent plusieurs Ă©coles, gĂ©ographiquement proches, qui prĂ©sentent des besoins et, dans lesquelles le coordonnateur se dĂ©place pour prendre les Ă©lèves en charge. L’administration prĂ©sente un bilan avec des points positifs (accessibilitĂ© pour les Ă©lèves par rapport au lieu d’habitation) mais aussi des limites (le coordonnateur n’est prĂ©sent qu’un Ă  deux jours par semaine). L’objectif sera ensuite, de sĂ©dentariser ces UMIS.

L’administration nous indique aussi que les besoins sont importants sur le bassin stéphanois, notamment en collège. L’Unsa Education a demandé si une/des UMIS collège étaient envisagées. L’administration n’est pas opposée à cette idée.

AESH

Situation actuelle compliquĂ©e : L’administration nous indique qu’à ce jour 300 collègues sont en ASA COVID ou en arrĂŞt maladie. En consĂ©quence, l’administration a choisi de modifier l’organisation de la formation initiale des AESH.

Formation initiale : Exceptionnellement cette annĂ©e, l’administration propose une formation hybride. Environ 30h sur les 60 heures seront effectuĂ©es en distanciel (visio et travail individuel via la plateforme Magistère), le reste Ă©tant espĂ©rĂ©, plus tard, en prĂ©sentiel (en fonction de l’évolution de la crise sanitaire). La formation devrait concerner 250 AESH reparties en 3 sessions. L’administration prĂ©cise que ces heures de formation sont Ă  dĂ©duire des 126h prĂ©vues Ă  cet effet.

Cette formation aura lieu hors temps de classe, sur le temps personnel des AESH (mercredi, principalement l’après-midi). Si vous rencontrez des difficultés (garde d’enfant, outil informatique…) n’hésitez pas à nous solliciter, nous vous accompagnerons afin de trouver la meilleure solution.

  • Les organisations syndicales regrettent une formation proposĂ©e hors temps de classe, comme cela Ă©tait le cas auparavant. Nous regrettons Ă©galement que les personnels de la première session n’aient pas Ă©tĂ© informĂ©s plus tĂ´t afin de pouvoir s’organiser.               
  • L’Unsa Ă©ducation ainsi que les autres OS demandent que les ordres de mission des autres sessions soient envoyĂ©s dès maintenant et qu’une souplesse soit accordĂ©e aux personnels ne pouvant pas se libĂ©rer. L’administration s’y engage.

 

Remarques et questions diverses :

  • Les personnels ayant un contrat Hors-titre 2 : l’administration rappelle que l’établissement mutualisateur est Jean Monnet, l’établissement payeur est Beauregard. La DSDEN gĂ©re le recrutement et la formation. Les chefs d’établissement ou directeurs restent l’autoritĂ© fonctionnelle et pĂ©dagogique des AESH.
  • Un Vademecum reprenant les missions, droits et devoirs des AESH est en cours de rĂ©daction, il sera envoyĂ© aux AESH ainsi qu’aux directeurs et chefs d’établissements.
  • L’Unsa Ă©ducation interroge l’administration sur les AESH rĂ©fĂ©rents : ils seront nommĂ©s, mais il n’y a pas encore de date car l’administration souhaite que chaque collègue puisse revenir sur son poste afin que l’appel Ă  postuler soit le plus Ă©galitaire.
  • L’Unsa Ă©ducation interroge l’administration sur les AESH remplaçants : selon l’administration, il est nĂ©cessaire de crĂ©er une flotte d’AESH remplaçant, il faudra l’acquĂ©rir au niveau acadĂ©mique.
  • L’Unsa Ă©ducation ainsi que les autres OS font part Ă  l’administration d’un sentiment d’injustice et d’incomprĂ©hension chez les personnels lors de certaines affectations, changement d’affectation en cours d’annĂ©e.

Nous proposons la mise en place d’un groupe de travail, (académique ou départemental) afin de définir des modalités d’affectation (ou de changement de poste en cours d’année) claires et connues de tous.

  • L’administration rappelle que les frais de dĂ©placement sont accessibles pour le service partagĂ© sur plusieurs Ă©tablissements.
  • La revalorisation salariale aura lieu sur les payes de janvier. Un courrier avec les informations de calcul ainsi qu’un avenant vous parviendront.
 
 
 
 
ALC