SECTION SE-Unsa de la LOIRE - BOURSE DU TRAVAIL - SALLE 61 - 2 COURS VICTOR HUGO - 42028 ST ETIENNE CEDEX
Tél. 04 77 33 08 55 - 42@se-unsa.org

 
CHSCT exceptionnel du 4 décembre
Article publié le vendredi 4 décembre 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Ce vendredi 4 dĂ©cembre se tenait un nouveau CHSCT exceptionnel pour traiter de la situation sanitaire de notre dĂ©partement, notamment de la mise en place des tests RT-PCR et des tests antigĂ©niques dans nos Ă©coles et Ă©tablissements scolaires. 

 

 

Communication famille/Ă©cole des cas positifs et cas contacts :

Le mĂ©decin conseiller technique de l’IA rappelle que comme Ă©crit dans la FAQ du ministère page 15, les responsables lĂ©gaux doivent aviser sans dĂ©lai le directeur ou le chef d’établissement si leur enfant est positif ou cas contact au Covid 19. Il semblerait que dans la grande majoritĂ© des cas, l’information circule bien. 

 

Les organisations syndicales s’interrogent sur l’intĂ©rĂŞt du port du masque chez les enfants, notamment au regard des chaines de contamination : en tant qu’enseignant, si un de nos Ă©lèves est positif et qu’il ne portait pas ou mal son masque, nous ne sommes pas considĂ©rĂ©s comme cas contact (Ă  condition que nous portions bien le notre). Pourquoi obliger les enfants Ă  ĂŞtre masquĂ©s ? 

Le mĂ©decin conseiller technique de l’IA prĂ©cise que c'est une volontĂ© du ministère. Cela permet de rajouter un maillon de sĂ©curitĂ©. 

 

Quelques chiffres :

Depuis le 19 novembre, il y a eu 49 cas positifs et 26 cas contacts Ă  risque supplĂ©mentaires. 

Durant ces deux dernières semaines, le maximum a été de 10 cas positifs le même jour avec en moyenne 1 à 6 cas positif(s) par jour. Sur les 5 derniers jours, pas de cas contact à risque.

 

L’Unsa Education interroge l’IA sur une possible logique dans l’apparition des cas positif.

L’IA prĂ©cise qu’en effet, depuis quelques jours, les cas positifs et les cluster ne sont recensĂ©s qu’en lycĂ©e. 

 

Classes non remplacées :

Durant ces deux dernières semaines, ce sont 1 Ă  14 classes qui n’ont pas Ă©tĂ© remplacĂ©es chaque jour. La jauge redescend est c’est une bonne nouvelle pour la brigade de remplaçants. 

A titre informatif, l’IA dĂ©clare que nous comptabilisons dĂ©sormais 38 personnels vulnĂ©rables dĂ©clarĂ©s dans le premier degrĂ© sur le dĂ©partement. 

 

L’Unsa Education s’interroge sur la cause de cette baisse du nombre de classe non remplacées : est-ce du au recrutement d’enseignants contractuels ?

L’IA rappelle qu’ils ont Ă©tĂ© dotĂ© de 10 ETP contractuels pour l’annĂ©e scolaire complète. Pour l’instant seulement 8 personnes ont Ă©tĂ© recrutĂ©es. 

En plus de ce premier vivier, 67 ETP d’urgence nous ont Ă©tĂ© attribuĂ©s par le rectorat pour tenir jusqu’en fĂ©vrier 2021. Malheureusement, au vu de la prĂ©caritĂ© de cet emploi, aucun personnel n’a pour le moment Ă©tĂ© recrutĂ© sur cette base-lĂ . 

Les services de la DIPER sont en train de contacter les personnels prĂ©sents sur la liste complĂ©mentaire pour leur proposer les postes de contractuels, notamment pour le reste de l’annĂ©e scolaire. Il semblerait que pour le moment, très peu rĂ©pondent favorablement. 

 

L’Unsa Education alerte l’IA sur le fait que les remplaçants qui ne sont pas appelĂ©s reçoivent parfois des appels très dĂ©sagrĂ©ables de la part de leur circonscription, leur reprochant de ne pas s’être fait connaitre lorsqu’ils Ă©taient disponibles. L’Unsa Education rappelle que ce n’est pas au remplaçant d’alerter, mais Ă  l’IA d’assurer le suivi des remplacements. 

Enfin, il semblerait que la communication entre les services de l’IA ne soit pas assez rapide pour assurer un suivi rĂ©gulier des disponibilitĂ©s des remplaçants, d’oĂą les oublis. 

 

Problématique d’accès au structure sportive à Grand Croix :

Un courrier est en cours de rĂ©daction commune entre l’IA et la prĂ©fecture Ă  destination du maire pour lui opposer la rĂ©glementation et faire en sorte qu’il se plie Ă  la demande d’ouverture des structures sportives. 

 

Livraison de masque :

Le ministère vient de passer une nouvelle commande pour des masques lavables 50 fois (au lieu de 20 jusqu’à prĂ©sent). 

La plateforme de commande pour les DSDEN n’est pas encore ouverte par le ministère. L’IA nous informe qu’elle espère recevoir la livraison de ces nouveaux masques aux alentours du 15 janvier. Il semblerait que les stocks soient suffisant pour tenir jusque lĂ . 

 

Familles refusant le port du masque : 

Au début de la période, il y avait 6 situations très tendues.

Aujourd’hui, l’IA estime qu’il y a encore 2 situations considérées comme non résolues. Elles sont suivies de près par les services de l’IA et un soutien de proximité est apporté aux équipes.

 

Si vous vous retrouvez confrontés à une situation problématique sur ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter par mail (42@se-unsa.org) ou par téléphone 04 77 33 08 55

 

Sollicitations des personnes vulnĂ©rables. 

Comme annoncĂ© lors du dernier CHSCT, les personnels en ASA se verront proposer par leur IEN la possibilitĂ© d’assurer un suivi Ă  distance d’élèves qui ne sont pas Ă  l’école pour des raisons diverses et variĂ©es. 

L’Unsa Education s’est assurĂ©e que ces missions restent accessibles sur la base du volontariat. 

 

Il n’y a pas de cadrage prĂ©cis de la mission. Il s’agit d’assurer du lien avec l’élève et de le maintenir dans une activitĂ© scolaire. Si l’enseignant en ASA souhaite mettre en place des apprentissages, ceux-ci devront se faire autour des fondamentaux. 

Pour le moment, le dispositif est en cours de dĂ©ploiement. A terme, il est prĂ©vu qu’un enseignant ne suive qu’un seul Ă©lève. Cependant, sur demande, il pourra ĂŞtre possible d’en suivre plusieurs. 

 

Si vous avez des interrogations Ă  ce sujet, il est possible de nous joindre par mail (42@se-unsa.org) ou par tĂ©lĂ©phone 04 77 33 08 55. 

 

 

Mise en place des tests antigéniques :

C’est une demande conjointe du Ministère de l’Education Nationale et du Ministère de la SantĂ©. La Loire fait partie des zones Ă  tester prioritairement. 

Les enseignants sont prioritaires pour les tests effectuĂ©s en laboratoire. 

 

Le Conseil RĂ©gional souhaite participer Ă  la mise en place de la campagne de test. Il organisera donc des tests RT-PCR dans les lycĂ©es. Ils seront Ă  destination des lycĂ©ens et des personnels du second degrĂ© (tant collège que lycĂ©e). Ces tests seront accessibles sur la base du volontariat avec une autorisation parentale pour les lycĂ©ens mineurs. Cette campagne de test aura lieu la semaine avant les congĂ©s de NoĂ«l. 

 

L’Unsa Education s’inquiète de savoir par qui seront rĂ©alisĂ©s ces tests. L’IA nous informe que la RĂ©gion garantit le recrutement de laborantin pour la campagne de tests Ă  venir. 

L’Unsa Education s’inquiète Ă©galement du lieu oĂą seront rĂ©alisĂ©s ces tests et de l’organisation qui sera mise en place. 

L’IA nous rĂ©pond que le cahier des charges est en cours de construction entre les chefs d’établissement des lycĂ©es et la RĂ©gion. La DSDEN n’a pour le moment pas accès au dossier. 

 

Les tests dans le premier degrĂ©. 

La mise en place des tests antigĂ©niques dans le premier degrĂ© est organisĂ©e conjointement par la DSDEN et l’ARS. Ils seront assurĂ©s par les infirmiers et infirmières scolaires volontaires. 

Comme pour la mise en place des zones de test dans les lycĂ©es, l’Unsa Education s’inquiète de cette mise en place dans les Ă©coles. L’IA nous informe qu’au vu des contraintes du cahier des charges, les zones de tests ne pourront ĂŞtre mises en place dans les Ă©coles. Elles seront donc organisĂ©es dans les collèges. 

 

Une première vague de tests aura lieu le mercredi 16 dĂ©cembre, dans les collèges d’Unieux et de Riorges. Ces Ă©tablissements ont Ă©tĂ© choisis car situĂ©s dans des zones oĂą l’accès au test est difficile, mais aussi parce que ce sont les Ă©tablissements des infirmier.ères volontaires. Les personnels premier degrĂ© qui pourront y prĂ©tendre seront ceux Ă©tant rattachĂ©s aux Ă©coles de secteur de ces deux collèges. 

Les personnels concernés seront informés via leur adresse mail académique avec un lien permettant la prise de rdv. L’IA rappelle que ces tests sont accessibles sur la base du volontariat.

 

 
 
 
 
ALC