SECTION SE-Unsa de la LOIRE - BOURSE DU TRAVAIL - SALLE 61 - 2 COURS VICTOR HUGO - 42028 ST ETIENNE CEDEX
Tél. 04 77 33 08 55 - 42@se-unsa.org

 
Reconnaissance de la fonction de professeur principal en Segpa : première victoire du SE-Unsa !
Article publié le mardi 1er décembre 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Ă€ la suite Ă  notre audience avec le ministère dĂ©but novembre sur la situation des professeurs rĂ©fĂ©rents en Segpa, le SE-Unsa obtient une avancĂ©e importante : le principe de l’attribution de la part variable de l’Isoe pour les professeurs exerçant en Segpa.
 
Un premier pas
 
Le décret du 27 septembre 2019 avait suscité un certain espoir chez de nombreux enseignants de Segpa qui pensaient que leur rôle de professeur principal était enfin reconnu.
 
C’est prĂ©cisĂ©ment sur ce texte que la Direction gĂ©nĂ©rale des ressources humaines du ministère s’est appuyĂ©e pour commencer Ă  corriger une injustice flagrante. 
En effet, si l’on se fie Ă  la circulaire n° 2015-176 du 28 octobre 2015 et Ă  la circulaire A1-4 n° 2018-108 du 10 octobre 2018 relative au rĂ´le de professeur principal dans les collèges et les lycĂ©es, il apparaĂ®t clairement que le champ des missions des professeurs rĂ©fĂ©rents de Segpa couvre exactement celui de leurs collègues professeurs principaux en collège ou lycĂ©e.
 
Pour le ministère, concernant les niveaux de 6e et 5e, la mission de professeur principal relève de la responsabilité des directeurs adjoints chargés de Segpa. Cette interprétation n’est pas celle du SE-Unsa.
 
En revanche, il est explicitement indiqué que la fonction de professeur principal doit être reconnue, dès cette année, pour les enseignants de 3e.
Rien ne s’oppose, par ailleurs, à ce qu’à terme les professeurs de 4e Segpa soient également concernés par l’octroi de la part variable de l’Isoe.
 
Une revendication pour tous les personnels

Évidemment, le SE-Unsa envisage cette avancĂ©e sans exclusive : professeur des Ă©coles et PLP sont solidaires dans les Ă©quipes pĂ©dagogiques et font un travail difficile auprès d’un public souvent fragile. Ils doivent pouvoir bĂ©nĂ©ficier les uns et les autres d’un vĂ©ritable statut de professeur principal.
De la 6e Ă  la 3e, tous les professeurs, quel que soit leur corps d’appartenance, doivent pouvoir prĂ©tendre Ă  cette rĂ©munĂ©ration. Ils n’ont pas Ă  faire les preuves d’un travail effectif. 
Dès lors, pour les PE exerçant la mission de professeur principale et qui ne perçoivent pas l’Isoe, il reste Ă  dĂ©finir le vĂ©hicule indemnitaire et l’enveloppe budgĂ©taire sur laquelle pourrait porter ce juste effort. 
 
L’avis du SE-Unsa
 
Les efforts du SE-Unsa commencent Ă  porter leurs fruits mais les personnels devront encore faire preuve de patience.
Le SE-Unsa sera vigilant quant au versement effectif, dès cette annĂ©e, de la part variable de l’Isoe pour les PLP de 3e. Il est impĂ©ratif que la note ministĂ©rielle soit dĂ©clinĂ©e rapidement localement. 
Le SE-Unsa réclame désormais un traitement équitable de tous les enseignants exerçant en Segpa.

 

 
 
 
 
ALC