SECTION SE-Unsa de la LOIRE - BOURSE DU TRAVAIL - SALLE 61 - 2 COURS VICTOR HUGO - 42028 ST ETIENNE CEDEX
Tél. 04 77 33 08 55 - 42@se-unsa.org

 
Deuxième phase du 2 juin : le SE-Unsa reçu par le DASEN
Article publié le vendredi 29 mai 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Suite au courrier que nous avons adressé ce mercredi au DASEN de la Loire (ICI), nous étions reçu ce vendredi 29 mai

 

L’administration rappelle que la date du 2 juin n’est pas une date butoir, il s’agit du dĂ©but de la deuxième phase. La semaine prochaine ressemblera Ă  une semaine de « rodage Â» le but Ă©tant d’être en Ă©tat de fonctionner dès le lundi 8 juin. 

 

Organisation

L’IA souhaite que nous accueillons tous les enfants dont les parents dĂ©sirent un retour Ă  l’école, dans le respect du protocole sanitaire. 

Lorsque nos capacitĂ©s maximales d’accueil sont atteintes, les mairies pourront nous soutenir avec les dispositifs 2S2C. L’IA rappelle que les personnels Education Nationale n’ont pas vocation Ă  prendre part Ă  ces dispositifs. 

Si les mairies ne sont pas en capacitĂ© de fournir ce service, une alternance Ă©cole maison devra ĂŞtre envisagĂ©e, mais seulement en dernier recours. 

 

Concernant les seuils d’accueil, les textes publiĂ©s par le ministère continuent Ă  faire foi, dans la limite de l’espace disponible dans les locaux scolaires. 

 

Priorités

Des prĂ©fĂ©rences dĂ©partementales sont Ă©dictĂ©es par l’IA concernant les prioritĂ©s d’accueil des enfants : 

  • Enfants de personnels indispensables et GS/CP/CM2 (CE1 dans les REP/REP+). 
  • Publics sensibles (EBEP, « dĂ©crocheurs Â», …)
  • Enfants dont au moins un des parents travaille. 
  • Autres enfants. 

Situations personnelles 

Les personnels vulnérables pourront continuer à télétravailler. Il est possible d’adresser en ce sens une demande de placement en télétravail à votre IEN comme durant ces dernières semaines avec un justificatif médical.

 

Nous rappelons que les demandes d’ASA n’impliquent pas de tĂ©lĂ©travail. 

 

L’avis du SE-Unsa :

Nous regrettons une fois de plus l’urgence dans laquelle nous nous apprĂŞtons Ă  enclencher cette seconde phase qui aurait largement pu ĂŞtre anticipĂ©e. 

De plus, les dĂ©lais d’attente avant d’obtenir un cadrage, souvent trop flou, de la part de notre administration n’ont fait qu’amplifier les inquiĂ©tudes lĂ©gitimes dans les Ă©quipes, mais aussi pour nos Ă©lèves et leur famille. 

Enfin, depuis que ce cadrage commence Ă  se dessiner, nous nous apercevons que, trop souvent, il souffre d’une incohĂ©rence entre circonscription, entretenant le flou et les inquiĂ©tudes. Le SE-Unsa regrette qu’une communication harmonisĂ©e sur tout le dĂ©partement n’ait pu se mettre en place. 

 
 
 
 
 
ALC