SECTION SE-Unsa de la LOIRE - BOURSE DU TRAVAIL - SALLE 61 - 2 COURS VICTOR HUGO - 42028 ST ETIENNE CEDEX
Tél. 04 77 33 08 55 - 42@se-unsa.org

 
FAQ - Reprise du 11 mai
Article publié le jeudi 14 mai 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le mercredi 29 avril après-midi se rĂ©unissait un groupe de travail Ă©manant du CHSCT. Il nous a permis de construire les bases de cette FAQ. 

Elle est complétée suite à un nouveau GT qui s'est réuni ce mardi 5 mai

Ce mardi 12 mai s'est tenu un CHSCT abordant la reprise dans les écoles et collèges du département. Voici les dernières précisions que nous pouvons apporter à la FAQ.

Ce jeudi 14 mai s'est tenu un CTSD prĂ©sentant le plan de reprise dĂ©partemental dans le 1er degrĂ©. De nouvelles questions ont Ă©tĂ© traitĂ©es. 

 

L’Unsa Education rappelle sa dĂ©sapprobation d’un retour Ă  l’école en marche forcĂ©e. Nous aurions besoin de temps pour penser un retour en classe en toute sĂ©curitĂ©. Nous n’avons aujourd’hui que quelques jours pour rĂ©-inventer une nouvelle fois notre façon de fonctionner. De plus, Ă  quelques jours dĂ©sormais de la reprise, de trop nombreuses questions restent encore sans rĂ©ponse, nous ne pouvons nous en satisfaire. 

Retrouvez ci-dessous les éléments de réponse que nous avons pu obtenir. Cette FAQ est évolutive et sera mise à jour à chaque fois que nous obtiendrons des éléments nouveaux.

Nous retranscrivons les rĂ©ponses de l'administration de manière "brute". Retrouvez notre positionnement en cliquant ici.

 

Si un enseignant est absent, ses Ă©lèves seront-ils tout de mĂŞme accueillis ? L’accueil sera-t-il assurĂ© par un autre enseignant de l’école (solution envisageable jusqu’au 25 mai seulement) ? Un remplaçant sera-t-il appelĂ© sur l’école ? 

A partir du 11 mai, il ne faudra plus penser l’accueil dans nos Ă©coles en terme de groupe classe. Il sera nĂ©cessaire d’imaginer un accueil en fonction des enseignants prĂ©sents et du nombre d’enfants accueillis. 

Est-ce que les enfants des soignants sont prioritaires ?

Oui les enfants de soignants font partie des enfants pour lesquels l’accueil est prioritaire. C'est une dĂ©cision dĂ©partementale qui semble suivre la volontĂ© du ministre. 

Est-il prévu une garde des enfants des personnels soignants, enseignants, et autres (qui vont devoir travailler) s'ils ne peuvent pas être accueillis à plein temps à l’école ? Si oui, est-ce la mairie, les associations qui vont trouver ce personnel ?

Le système de prioritĂ© d'accueil des enfants va se mettre en place. Il est nĂ©cessaire de distinguer plusieurs "canaux" d'accueil : seront prĂ©sents en prioritĂ© les enfants de soignants, force de l'ordre intĂ©rieure, agents de la poste, personnels d'Ă©ducation, ... devront aussi ĂŞtre accueillis les enfants de GS, CP et CM2. 

En Ă©ducation priotiaire, les classes de CE1 pourront aussi retrouver le chemin de l'Ă©cole. 

Ensuite, la prioritĂ© est donnĂ©e aux fratries ayant un enfant concernĂ© par les deux premières prioritĂ©s. 

Cet accueil sera assurĂ© en premier lieu par les enseignants. Si les effectfis de 15 Ă©lèves maximum ne peuvent ĂŞtre respectĂ©s, il est nĂ©cessaire de se rapprocher de la mairie pour penser l'organisation d'un accueil diffĂ©renciĂ©. 

Les IEN sont en train de dĂ©finir les prioritĂ©s d'accueil et de les communiquer aux directeurs. En cas de doute, rapprochez vous de votre IEN pour dĂ©finir l'organisation Ă  adopter. 

Devrons-nous accueillir en classe les enfants qui peuvent prĂ©senter des risques face au covid-19 ? Exemple d’enfants atteints d’asthme sĂ©vère. 

Enseignants, nous ne sommes pas en capacitĂ© Ă  juger des risques de santĂ© d’un de nos Ă©lèves. La seule raison pour laquelle nous pourrions refuser un enfant semble ĂŞtre celle du nombre (si la limite de 15 par groupe est atteinte). En cas de doute par rapport Ă  la santĂ© d’un Ă©lève, le mĂ©decin scolaire doit ĂŞtre la personne ressource. 

Les TPS n’étant pas soumis Ă  l’obligation scolaire, devrons-nous tout de mĂŞme les accueillir ? 

Non, les TPS ne seront pas soumis à l’obligation scolaire.

Si un enseignant se retrouvait en difficultĂ© car depuis le dĂ©but de l’annĂ©e son enfant Ă©tait en partie « gardĂ© Â» par l’école, il doit se signaler Ă  l’IA pour qu’une solution alternative soit trouvĂ©e (crèche, …). 

Peut-on scolariser des enfants dans une autre Ă©cole que celle oĂą ils sont inscrits ? 

Au vu de la situation exceptionnelle que nous traversons, l’IA affirme que des modalitĂ©s de fonctionnement diffĂ©rentes de nos habitudes pourraient ĂŞtre envisagĂ©es pour rĂ©ussir un accueil dans toutes les Ă©coles du dĂ©partement. Cependant, les mĂ©decins rappellent qu’il n’est pas judicieux de multiplier les contacts. Il s’agira probablement d’une Ă©tude au cas par cas. 

Les enseignants exemptĂ©s, notamment pour raison mĂ©dicale, seront-ils remplacĂ©s ? 

Il semblerait que les fonctionnements en Ă©quipe se dessinent ainsi : des enseignants pourront ĂŞtre prĂ©sents sur les Ă©coles, ils accueilleront donc les Ă©lèves. D’autres enseignants seront absents, notamment pour raison de santĂ©, mais pourront tout de mĂŞme travailler. Ils prendraient alors en charge l’enseignement Ă  distance des Ă©lèves absents de l’école mais encore soumis Ă  l’obligation scolaire. 

Les enseignants reprennent tous quelque soit leur âge ?

Si vous vous considérez comme vulnérable face au Covid-19 il est nécessaire de prendre rdv avec votre médecin traitant qui pourra éditer un certificat médical justifiant votre absence en présentiel de l’école. Ce certificat est à transmettre à votre IEN. Vous travaillerez probablement en distanciel.

Votre situation particulière peut aussi être étudiée par le médecin de prévention : ce.ia42-medper@ac-lyon.fr

Les enseignantes enceintes sont-elles considĂ©rĂ©es comme vulnĂ©rables ? 

Il est Ă©crit dans la FAQ ministĂ©rielle qu'Ă  partir du troisième mois de grossesse l'employeur doit proposer un organisation de travail Ă  distance. 

Toute demande peut être adressée à l'IEN et au médecin de prévention des personnels à l'adresse mail suivante : ce.ia42-medper@ac-lyon.fr

Comment aller travailler quand on a un bĂ©bĂ© de 6 mois et personne pour le garder ?

Si vous vous retrouvez en difficulté pour faire garder votre enfant car les moyens de garde que vous aviez avant la période de confinement ne peuvent se remettre en place, vous pouvez faire une demande de mise en télétravail à votre IEN en l'accompagnant des justificatifs prouvant qu'il n'y a pas d'autres moyens de garde. Dans ce cas, vous pouvez avoir la possibilité de restez à domicile.

Il est aussi possible de faire une demande d'ASA dans ce cas, vous ne ferez pas de tĂ©lĂ©travail. 

Si vous souhaitez travailler une organisation en Ă©quipe (modulation de vos horaires de prĂ©sence sur l'Ă©cole par exemple), c'est possible. La souplesse est laissĂ©e au conseil des maitres, le seul but retenu par l'administration Ă©tant notre capacitĂ© Ă  accueillir les enfants inscrits pour le mois de mai dans le respect du protocole sanitaire. 

Le SE-Unsa désapprouve que la solution parfois proposée soit celle d'emmener son enfant à l'école. Si vous rencontrez cette difficulté, contactez nous (42@se-unsa.org)

Qu’est-il envisagé pour la cohorte de remplaçants ?

Le service des remplacements, en lien avec l’IEN-A, est en train d’organiser l’attribution de missions aux remplaçants (qui sont pour l’heure sans mission). 

Chaque remplaçant devrait ĂŞtre affectĂ© pour la fin de l’annĂ©e scolaire sur un « remplacement long Â» dans une Ă©cole pour complĂ©ter le nombre des personnels prĂ©sents sur site. Le service des remplacements prendra directement contact avec les agents concernĂ©s d’ici la fin de la semaine. 

Les remplaçants dĂ©jĂ  nommĂ©s sur un remplacement long continueront leur service comme s’il Ă©tait adjoint dans une Ă©cole. 

Au vu de la tension d'accueil en prĂ©sentiel dans certaines Ă©quipes, il est possible qu'un remplaçant soit missionnĂ© pour aller complĂ©ter l'effectif de l'Ă©cole. 

Les personnels peuvent-ils obtenir un arrĂŞt de travail sans jour de carence et sans mi-traitement au bout de 90 jours s’ils vivent avec des personnes Ă  risques (ascendants, descendants ou conjoints) ou s’ils sont eux-mĂŞmes Ă  risques ?  - quel document devront-ils fournir ? - Ă  qui doivent-ils s’adresser ? MĂ©decine du travail ? MĂ©decin de ville ? 

Si vous estimez que vous êtes personnel à risque et que vous pouvez continuer votre activité en télétravail, il vous faut transmettre un certificat médical de votre médecin traitant à l'IEN en lui demandant une mise en télétravail (et non pas une ASA). Il n'est pas nécessaire de passer par le médecin des personnels comme certains mails pouvaient le laisser entendre. En revanche, il est possible de demander une analyse de sa situation au médecin des personnes: ce.ia42-medper@ac-lyon.fr

Vous ne serez pas considĂ©rĂ© comme en arrĂŞt de travail mais en tĂ©lĂ©travail. Vous devrez assurer l’enseignement Ă  distance. 

Que feront les enseignants qui n'auront pas leur classe le 11 mai ? Devront-ils rester chez eux ? Être à l'école pour prendre quand même en charge un groupe d'élèves d'un autre niveau ?

A partir du 11 mai, nous ne rĂ©flĂ©chirons plus en terme de « groupe classe Â». Seront prĂ©sents sur site les enseignants qui n’ont pas de contre-indication mĂ©dicale. Les autres seront en tĂ©lĂ©travail pour assurer l’enseignement Ă  distance.  

Comment ĂŞtre sĂ»r que mon exposition Ă  l’école ne va pas mettre en danger la santĂ© fragile de mon fils ? Ai-je l’obligation de reprendre dans ce cas ? 

Si vous vivez avec une personne à risque, il est possible de prendre rdv avec votre médecin traitant pour qu’il édite un certificat médical attestant la nécessité que vous ne soyez pas exposé. Ce certificat médical sera à transmettre à l’IEN de votre circonscription.

Vous pouvez aussi transmettre votre demande d'étude de situation personnelle au médecin de prévention : ce.ia42-medper@ac-lyon.fr

Si pas de mission de remplacement de prĂ©vu, le remplaçant doit-il se rendre dans son Ă©cole de rattachement ? Ou peut-il attendre un appel de chez lui pour respecter au mieux les distanciations sociales ? 

La plupart des remplaçants sans mission devraient ĂŞtre contactĂ©s d’ici la fin de la semaine pour qu’une mission leur soit attribuĂ©e. 

Si ce n’est pas le cas le 11 mai, vous devrez vous rendre dans votre Ă©cole de rattachement comme Ă  l’accoutumĂ©e. 

Comment fonctionnera l'accueil des parents sur les phases d'arrivées et des sorties ? (Attendre à l'extérieur ? A distance ?)

Un cadrage d’accueil devrait ĂŞtre publiĂ© par le ministère. 

Il semblerait que cette organisation soit Ă  mettre en place avec l’aide des collectivitĂ©s territoriales. Il est donc nĂ©cessaire de prendre contact avec votre commune pour mettre en place l’organisation concrète d’accueil et de sortie des Ă©lèves. 

La taille des groupes accueillis va-t-elle / peut-elle être laissée à l’initiative des équipes ?

En fonction des personnes présentes sur site, la gestion de la taille des groupes sera laissée à l’initiative des équipes. La seule règle à respectée étant celle de 15 maximum (si la dimension des locaux le permet).

OĂą seront les Ă©lèves qui ne sont pas accueillis Ă  l’école l'autre moitiĂ© de la semaine ? Chez eux ? En accueil pĂ©riscolaire ou autre ? Leurs parents pourront-ils les garder ? Devrons-nous assurer en plus de la classe un enseignement Ă  distance ? 

En fonction des disponibilités des parents et des réponses apportées par les différentes communes, les enfants seront soient chez eux, soit en étude (modalité visiblement réservée au second degré), soit sur les temps 2S2C. Les enseignants n'auront pas à prendre part au temps "2S2C", il s'agit en quelques sortes du retour des TAP. Ils seront assurés par des intervenants extérieurs (associations, collectivités, ...)

Un enseignant prĂ©sent Ă  l’école n’aura pas Ă  assurer dans la mĂŞme journĂ©e un enseignement Ă  distance. L’initiative d’organisation est laissĂ©e aux Ă©quipes pour que tous les Ă©lèves aient accès Ă  des dimensions Ă©ducatives et pĂ©dagogiques. 

Quelle aide auront les enseignants face au stress et angoisses des Ă©lèves (et/ou de leur famille) pour les accueillir dans de bonnes conditions ? 

La mobilisation des mĂ©decins scolaires, des infirmiers scolaires et des PsyEN est en train de se mettre en place. 

Les modalitĂ©s de sollicitation par les Ă©quipes seront communiquĂ©es rapidement aux directeurs. 

Une cellule psychologique est-elle prévue en cas de malades graves ou de décès dans une école ?

Une « cellule de crise Â» est en train de se former. Elle sera composĂ©e du mĂ©decin conseiller technique scolaire, de l’infirmier conseiller technique scolaire, du mĂ©decin de prĂ©vention et de la secrĂ©taire gĂ©nĂ©rale de l’IA. 

Cette cellule a vocation Ă  accompagner les directeurs et les IEN dans la gestion de situation que nous n’avons pas anticipĂ©e. 

Elle assurera Ă©galement le suivi des suspicions et cas avĂ©rĂ©s de Covid dans les Ă©coles. La finalisation du protocole est prĂ©vue pour le jeudi 7 mai. Une communication sera faite aux Ă©quipes dès que possible. 

Comment pourront s’organiser les conseils des maĂ®tres, les rĂ©unions d’équipes ?  Dans quelle limite de nombre ?

Il semblerait que la règle d’or reste celle du respect des gestes barrières. Les prĂ©conisations sanitaires sont explicitĂ©es dans le protocole. 

Notre responsabilité pourra-t-elle être mise en cause si un élève ramène le covid chez lui ? Les parents pourront ils nous accuser de ne pas avoir fait respecter des mesures ?

Dans l’optique oĂą un parent porterait plainte contre l’école, c’est l’Etat qui se substitue Ă  l’agent. Autrement dit, les parents porteraient plainte directement contre l’Education Nationale. L’agent sera donc, de fait, protĂ©gĂ©. 

Retrouvez toutes les infos sur votre responsabilité civile et pénale en cliquant ici

Pendant combien de temps fonctionnera-t-on par demi groupe ?

Il semblerait que cette modalitĂ© de fonctionnement soit la règle au moins jusqu’aux congĂ©s d’étĂ©. Au vu des incertitudes autour de la crise sanitaire, il est difficile de se projeter plus loin pour le moment. L'organisation mise en place actuellement court jusqu'au 2 juin prochain. 

Comment gérer le croisement dans les couloirs ?

Dans les Ă©coles, il sera nĂ©cessaire de penser les temps de dĂ©placement afin de faire en sorte que les diffĂ©rents groupes d’élèves se croisent le moins possible. 

Le volontariat ne risque-t-il pas de rendre les prĂ©sences Ă  l’école alĂ©atoires ? Ă€ la carte ? 

Dans la plupart des communes du dĂ©partement, les parents devront se prononcer sur la prĂ©sence ou non de leur.s enfant.s du 11 au 31 mai. Un second sondage sera lancĂ© ensuite. 

Autrement dit, un enfant qui est prĂ©sent le 12 mai devra se prĂ©senter Ă  l’école tous les jours (en respectant les Ă©ventuels roulement mis en place) jusqu’à la fin du mois de mai. C’est un engagement strict qui est demandĂ© aux parents. 

Quelles consignes prĂ©cises ? Jouer Ă  2 (Ă  distance ?) Pas de matĂ©riel (ballons, trottinettes, …) ? 

ConformĂ©ment au protocole sanitaire, les distanciations sociales devront ĂŞtre respectĂ©es. Les jeux de contact et de ballon et tout ce qui implique des Ă©changes d’objets, ainsi que les structures de jeux dont les surfaces de contact ne peuvent pas ĂŞtre dĂ©sinfectĂ©es sont Ă  proscrire. 

La mise en place de matĂ©riel collectif est possible si une dĂ©sinfection après chaque usage est mise en place. 

Comment utiliser le matĂ©riel de la classe ? Dans certaines Ă©coles l’intĂ©gralitĂ© du matĂ©riel est partagĂ© entre les Ă©lèves … 

ConformĂ©ment au protocole sanitaire, il faudra veiller Ă  l’absence d’échange d’objets personnels. Il sera aussi nĂ©cessaire de veiller Ă  ce que les matĂ©riels pĂ©dagogiques aient Ă©tĂ© prĂ©alablement dĂ©sinfectĂ©s ou isolĂ©s Ă  l’air libre plusieurs jours avant usage. 

Quel est le ratio « nombre d’élèves/m² » pour chaque salle de classe ? - que faire si le nombre d’élèves dĂ©passe ce ratio ? 

Il faut considĂ©rĂ© qu’un Ă©lève Ă  besoin de 4m² pour ĂŞtre en « sĂ©curitĂ© Â». Au regard de la dimension des locaux, il est ainsi possible d’estimer le nombre d’élèves qui peuvent ĂŞtre accueillis et ainsi de ne pas dĂ©passer le ratio.

Comment gĂ©rer le matĂ©riel de manipulation ? 

ConformĂ©ment au protocole sanitaire, il est nĂ©cessaire d’éviter au maximum l’utilisation du matĂ©riel commun de la classe (matĂ©riel de manipulation ou autre). S’il n’est pas possible de faire autrement, des protocoles de dĂ©sinfection devront ĂŞtre mis en place avant que le matĂ©riel soit utilisĂ© par un autre Ă©lève. 

Le nombre de 15 Ă©lèves ne semble-t-il pas trop excessif pour les petits quand on connait la difficultĂ© de mettre en place les gestes barrières Ă  cette âge-lĂ  ? 

D’après la circulaire ministĂ©rielle, le nombre d’élèves accueillis dans les Ă©coles maternelles plafonne Ă  10. Cependant, l’IA ne confirme (ou n’infirme) pas ce plafond pour notre organisation locale. 

Comment organiser les temps de couchette ? 

Une couchette nominative par enfant avec l’absolue nĂ©cessitĂ© d’espacer les couchettes les unes des autres. La notion d’espace semble ĂŞtre Ă©cartĂ©e Ă©tant donnĂ© que nous n’accueillerons que 10 Ă  15 Ă©lèves maximum par groupe … 

Les parents sont-ils admis dans l’école ?

ConformĂ©ment au protocole sanitaire, les parents ne sont pas admis dans les Ă©coles. Ils devront dĂ©poser leur.s enfant.s Ă  l’entrĂ©e de l’établissement. 

Si certains de mes élèves de GS ne veulent pas mettre le masque, devrais-je les obliger ?

Les Ă©lèves de maternelle ne porteront pas de masque. 

Plus de regroupement ? Plus de coin jeux ? 

ConformĂ©ment au protocole sanitaire, les coins jeux sont Ă  proscrire .. ou un protocole de dĂ©sinfection après chaque passage d’élève devra ĂŞtre mis en place. 

A propos des temps de regroupement, l’organisation est laissĂ©e Ă  la libre initiative des enseignants, le respect de la distanciation sociale restant une règle d’or … 

Les parcours de motricitĂ© seront-ils encore autorisĂ©s ? 

Cela dĂ©pendra des protocoles de nettoyage et de dĂ©sinfection mis en place par chaque mairie. En effet, s’il est possible que l’espace soit dĂ©sinfectĂ© après chaque passage, ce peut ĂŞtre envisageable. Il est donc nĂ©cessaire de se rapprocher des collectivitĂ©s territoriales pour connaitre les possibilitĂ©s dans votre Ă©cole. 

Les masques seront-ils obligatoires pour les adultes ? Les enfants ? 

Les masques seront obligatoires pour les adultes accueillant des enfants de maternelle Ă  l’école. Ils seront fournis par l’Education Nationale qui organise dĂ©jĂ  les livraisons. 

Pour les classes élémentaires, le port du masque est obligatoire dans tous les moments où nous ne pourrons pas respecter les gestes barrières, chaque enseignant étant libre d'évaluer ces situations-là.

Les masques seront disponibles dans les Ă©coles pour que nous puissions nous protĂ©ger dès cette fin de semaine, lundi au plus tard. Ils seront en nombre suffisant d'après l'Administration. 

Suite aux premières livraisons, nous constatons que dans plusieurs circonscriptions, les Ă©coles n'ont pas Ă©tĂ© correctement dĂ´tĂ©es. Des rĂ©assorts ont eu lieu dans les circonscriptions concernĂ©es le mardi 12 mai. Si vous constater un manque de fourniture pour votre Ă©cole, il est nĂ©cessaire de vous signaler le plus rapidement possible Ă  votre IEN. 

Les enfants Ă  l’école maternelle et Ă©lĂ©mentaire ne devront pas porter de masque. Des rĂ©serves de masques pĂ©diatriques seront livrĂ©es aux Ă©coles pour les Ă©lèves qui prĂ©senteraient soudainement des symptĂ´mes de la maladie. 

Les gants seront-ils obligatoires pour les adultes ? Les enfants ?

Il ne semble pas que les gants soient obligatoires, ni pour les adultes, ni pour les enfants. La protection revient au fait de se laver rĂ©gulièrement les mains. 

Quel protocole pour un enfant prĂ©sentant des signes de Covid-19 alors qu’il est dĂ©jĂ  dans les locaux ?  - l’isoler ? sous quelle surveillance ? - appeler les parents ? que faire s’ils ne rĂ©pondent pas ? - appeler les parents de tout le groupe de classe ? de l’école ? - fermer l’école pour quarantaine ?

ConformĂ©ment au protocole, les symptĂ´mes Ă©vocateurs sont : toux, Ă©ternuement, essoufflement, mal de gorge, fatigue, troubles digestifs, sensations de fièvre, … 

Si un élève présente ces symptômes, la conduite à tenir est :

  • Isolement immĂ©diat de l’élève avec un masque pĂ©diatrique dans une pièce dĂ©diĂ©e permettant sa surveillance. En cas de doute, contacter un personnel de santĂ© de l’Education Nationale. 
  • Appeler les parents pour qu’ils puissent rentrer chez lui. 
  • Rappel par le directeur de la procĂ©dure Ă  suivre par les parents : Ă©viter les contacts et consulter le mĂ©decin traitant. Un appui de mĂ©decin ou de l’infirmier de l’éducation nationale pourra ĂŞtre envisagĂ© si les parents sont en difficultĂ© pour assurer cette dĂ©marche. 
  • Nettoyage approfondi de la pièce oĂą a Ă©tĂ© isolĂ© l’enfant. A la demande de l’Unsa Education, le protocole de nettoyage et dĂ©sinfection de ces locaux sera prĂ©cisĂ© par l’infirmier conseiller technique de l’acadĂ©mie. 
  • L’élève ne pourra revenir en classe qu’après un avis du mĂ©decin traitant, du mĂ©decin de la plateforme Covid-19 ou du mĂ©decin de l’Education Nationale. 

En cas de test positif de l’enfant :

 

  • Se rapprocher de la cellule de crise mise en place par l’Education Nationale. 
  • La famille pourra ĂŞtre accompagnĂ©e dans l’évaluation du risque de transmission. 
  • Les modalitĂ©s d’identification et de dĂ©pistage des cas contacts et les modalitĂ©s d’éviction seront dĂ©finies par les autoritĂ©s sanitaires en lien avec les autoritĂ©s acadĂ©miques. Des dĂ©cisions de quatorzaines, de fermeture de classe, de niveau ou d’école pourront ĂŞtre prises par ces dernières. 
  • Nettoyage minutieux et dĂ©sinfection des locaux occupĂ©s et objets potentiellement touchĂ©s par l’élève dans les 48h qui prĂ©cèdent son isolement. 
  • Information des personnels et des parents des Ă©lèves ayant pu rentrer en contact avec l’élève malade selon le plan de communication dĂ©fini par l’école. 

 

Doit-on prendre la température de chaque personne entrée dans l’école ? - enfants et adultes ? - avec quel matériel ? Fourni par qui ?

ConformĂ©ment au protocole, la tempĂ©rature des Ă©lèves devra ĂŞtre prise par les parents avant le dĂ©part pour l’école. Si elle est supĂ©rieure Ă  37,8°C, ils ne devront pas mettre l’enfant Ă  l’école. 

Il en est de mĂŞme pour les personnels. Si tempĂ©rature supĂ©rieure Ă  37,8°C, nous ne devrons pas nous rendre Ă  l’école. L’Unsa Education a interrogĂ© l’IA sur les Ă©ventuelles rĂ©percussions salariales si nous ne pouvions pas prendre notre poste. Nous sommes en attente de rĂ©ponse. 

Au sein des Ă©coles, nous devons ĂŞtre Ă©quipĂ©s de thermomètre. Une commande a Ă©tĂ© passĂ©e par le ministère mais les livraisons accusent des retards ... ils devraient nous parvenir au plus vite

Peut-on refuser un enfant qui nous semblerait malade à l’entrée ? sous quel couvert ?

En effet, si un enfant se prĂ©sente avec des signes de la maladie, il semble logique de prĂ©venir ses parents que nous ne l’accueillerons pas. Dans tous les cas, si l’enfant reste Ă  l’école, nous devrons suivre le protocole : l’isoler et appeler les parents pour qu’ils viennent le chercher le plus rapidement possible .. cela n’a donc aucun intĂ©rĂŞt. 

Quelle organisation pour le lavage des mains ? - quelle frĂ©quence ? Si nous ne pouvons pas envoyer les enfants en petit groupe, qui surveille les dĂ©placements au lavabo ? 

ConformĂ©ment au protocole, le lavage des mains doit durer au minimum 30 secondes. Les serviettes Ă  usage collectif pour le sĂ©chage des mains sont Ă  proscrire tout comme les soufflants. 

Le lavage des mains doit être réalisé, à minima :

  • A l’arrivĂ©e Ă  l’école, 
  • Avant de rentrer en classe, notamment après les rĂ©crĂ©ations, 
  • Avant et après chaque repas, 
  • Avant d’aller aux toilettes et après y ĂŞtre allĂ©, 
  • Après s’être mouchĂ©, avoir toussĂ©, avoir Ă©ternuĂ©, 
  • Le soir avant de rentrer chez soi et dès l’arrivĂ©e au domicile. 

 

Qui dĂ©contamine les sanitaires (lavabos et WC) une fois que les enfants sont passĂ©s ? De mĂŞme pour celles des personnels ? Un nettoyage ne devrait-il pas ĂŞtre prĂ©vu après chaque passage ? 

ConformĂ©ment au protocole, il revient Ă  chaque Ă©cole, avec l’appui de la commune, de l’organiser selon les principes Ă©dictĂ©s. 

Spécifiquement, pour les sanitaires :

  • AĂ©ration frĂ©quente des sanitaires et/ou vĂ©rifier le bon fonctionnement de la ventilation. 
  • Equipement en eau, savon liquide, essuies mains papier Ă  usage unique (sinon sĂ©chage Ă  l’air libre), papier toilette, …
  • Evacuation des poubelles aussi souvent que nĂ©cessaire et au moins quotidiennement. 
  • Nettoyage et dĂ©sinfection plusieurs fois par jour des toilettes, lavabos, robinets, chasses d’eau, loquets, interrupteurs, … 

Quid de la médecine de prévention pour personnels fragiles ?

Il est possible de joindre le médecin de prévention de la Loire pour avoir son expertise sur votre situation : ce.ia42-medper@ac-lyon.fr

Est-ce qu'une mairie peut refuser d’ouvrir ? sous quels critères ? 

Si le maire estime que les conditions sanitaires ne sont pas rĂ©unies, il semblerait qu’il puisse refuser d’ouvrir les locaux. Il proposera un arrĂŞtĂ© de fermeture qui sera validĂ© ou invalidĂ© par le prĂ©fet. 

Les mairies doivent fournir en masque tout le personnel et tous les enfants ?

Les personnels "Education Nationale" (enseignants, AESH,...) seront Ă©quipĂ©s par l’éducation nationale. Les personnels muncipaux (ATSEM,...) seront Ă©quipĂ©s par les mairies. Les enfants ne porteront pas obligatoirement de masque. 

Que peut-on (doit-on) exiger des mairies en matière de nettoyage ?

Se rĂ©fĂ©rer Ă  la fiche thĂ©matique « nettoyage et dĂ©sinfection Â» du protocole sanitaire.

Les services de pĂ©ri-scolaire seront-ils assurĂ©s ? 

Cela dĂ©pendra des municipalitĂ©s. 

Si vous vous retrouvez en difficultĂ© pour vous rendre Ă  l’heure sur votre lieu de travail car vous ne pouvez pas dĂ©poser vos enfants au pĂ©ri-scolaire comme vous aviez l’habitude de le faire, il est nĂ©cessaire de se signaler Ă  l’IA pour qu’une solution de repli vous soit proposĂ©e. 

Quelles sont les modalitĂ©s sur le temps du midi ? - nourriture amenĂ©e par les parents ou cantine ? - sous quelle surveillance ? - dans quels locaux ?  - quel nombre d’élèves dans un mĂŞme endroit ?

A l’heure actuelle, et en fonction des capacités de chaque collectivité territoriale, nous ne savons pas qui devra assurer la surveillance de ce temps méridien. L’IA doit nous apporter une réponse. Il apparait comme évident que si ce temps de surveillance était attribué à un enseignant, ces heures méridiennes devraient lui être payées en heures supplémentaires.

Il est nécessaire de se rapprocher de la mairie pour savoir si elle est en capacité de mettre en place son service de restauration scolaire. Sinon, ce sera un repas froid tiré du sac, dans la salle de cantine, une classe, ou un autre espace de l'école ou de la commune.

Les règles de distanciation sociale, de lavage de main et d'espace nĂ©cessaire pour chacun (4m²) restent les mĂŞmes.  

L'EPS semble compliquĂ©e Ă  mettre en place en cette fin de pĂ©riode, quelles sont les disciplines prioritaires en Ă©lĂ©mentaire ? 

Un cadrage Ă©ducatif et pĂ©dagogique commence Ă  se dessiner dans la circulaire ministĂ©rielle. Il devrait ĂŞtre prĂ©cisĂ© dans un document plus exhaustif dans les jours Ă  venir. 

A propos de l’EPS, il sera nĂ©cessaire de limiter la pratique aux seules activitĂ©s physiques de basse intensitĂ© si la distanciation physique propre aux activitĂ©s sportives n’est pas possible. 

La distanciation doit ĂŞtre de 5m pour la marche rapide, de 10m pour la course. 

Les jeux de ballon et de contact sont proscrits. 

L’utilisation de matĂ©riel sportif pouvant ĂŞtre manipulĂ© par tous est proscrit (ou une dĂ©sinfection rĂ©gulière adaptĂ©e doit ĂŞtre mise en place). 

PrivilĂ©gier des parcours sportifs individuels permettant de conserver la distanciation physique. 

Quels programmes scolaires devront suivre les enseignants durant cette pĂ©riode  compliquĂ©e ?

La circulaire ministérielle précise les premiers objectifs éducatifs et pédagogiques à mettre en place lors du retour à l’école.

Les ressources proposées par le ministère sont décevantes. Ni la circulaire, ni les documents d'accompagnement ne constituent des points d'appuis satisfaisant.

Retrouvez notre analyse en cliquant ici.  

Je suis en ITEP. Dois-je reprendre le 11 mai pour seulement 2 élèves ?

L’organisation, comme pour les écoles, est laissée aux équipes. Certains établissements ont fait le choix de ne pas réouvrir (ITEP, IEM ou IME).

Pour Ă©viter la multiplication des cas contacts, les inclusions sont pour le moment fortement dĂ©conseillĂ©es. 

Quelles sont les modalitĂ©s d’accueil pour les enfants handicapĂ©s qui ont besoin d’une aide physique et rapprochĂ©e ?  - comment les AESH pourront-ils aider les Ă©lèves Ă  distance ? Comment assurer la sĂ©curitĂ© des AESH dans ces conditions ? 

Suite aux discussions au niveau du ministère, le SE-Unsa dédie une page aux AESH. Retrouvez toutes les informations en cliquant ici.

Si vous rencontrer des situations de tensions, que vous craignez pour votre santé au regard de l'accueil que vous devez assurer, n'hésitez pas à nous joindre pour étudier particulièrement votre cas : 42@se-unsa.org ou 04 77 33 08 55.

L'Unsa Education, en lien avec les autres membres du personnels du CHSCT, alerte dès ce mercredi 13 mai l'administration sur les conditions de reprise des AESH qui ne sont pas conforme Ă  la sĂ©curitĂ© des personnels. 

Localement, dès que l’IA aura des informations prĂ©cises Ă  donner aux AESH, une communication spĂ©cifique leur sera destinĂ©e. 

Ils devront ĂŞtre prĂ©sents dans les Ă©coles dès le 11 mai et tous les jours suivants (en fonction de leurs horaires) pour assurer l’accueil des Ă©lèves, mĂŞme si le ou les Ă©lève.s suivi.s habituellement ne sont pas prĂ©sent.s. Comme pour les enseignants, ils peuvent ĂŞtre exemptĂ©s de prĂ©sence Ă  l’école pour raison mĂ©dicale. 

La prĂ©-rentrĂ©e peut-elle ĂŞtre Ă©tendue au-delĂ  du 11 mai ? 

Le SE-Unsa a demandĂ© Ă  l’IA la possibilitĂ© d’étendre la prĂ©-rentrĂ©e au moins jusqu’au mercredi 13 mai. Cette dĂ©cision ne peut pas ĂŞtre prise pour l’ensemble des Ă©coles. 

ConformĂ©ment Ă  la circulaire ministĂ©rielle, il est possible de soumettre une demande de prolongation de la prĂ©-rentĂ©e Ă  votre IEN au regard de votre situation particulière. Autrement dit, si vous estimez qu’en une seule journĂ©e vous ne pourrez pas prĂ©parer dĂ©cemment l’arrivĂ©e des Ă©lèves, prĂ©venez dès que possible votre IEN. 

Je suis en poste fractionnĂ©, devrais-je partager mon temps de service entre les diffĂ©rentes Ă©coles pour lesquelles j’ai l’habitude de travailler ? 

Les informations que nous avons obtenues mardi sont dèjĂ  caduques ... 

Les postes fractionnĂ©s sont conservĂ©s. Cependant, les directives des IEN diffèrent d'une circo Ă  l'autre sur l'attitude Ă  adopter entre prĂ©sentiel et distanciel. 

Le SE-Unsa vous encourage Ă  prendre contact avec les directeurs des Ă©coles pour penser votre organisation personnelle. Le but recherchĂ© Ă©tant de ne pas ĂŞtre en prĂ©sentiel sur toutes les Ă©coles. 

Pour les personnels en tĂ©lĂ©travail, il est indiquĂ© dans la circulaire ministĂ©rielle que « leur autoritĂ© hiĂ©rarchique leur indique alors qu’ils continuent de s’occuper de leur classe Ă  distance ou s’ils prennent en charge un groupe d’élèves qui ne peut pas se rendre Ă  l’école pour des raisons de santĂ© Â». L’Unsa Education interroge l’IA sur la temporalitĂ© de cette communication localement. 

Il est trop tĂ´t pour faire passer des directives prĂ©cises. Les IEN communiqueront dès que possible. 

Dans la circulaire ministĂ©rielle, il est indiquĂ© que « {la semaine du 4 mai} permettra notamment de former les personnels :

  • aux règles et consignes sanitaires, avec l’aide des personnels de santĂ©, 
  • Aux aspects psychologiques de l’accueil des personnels et des Ă©lèves, avec notamment l’aide des personnels sociaux et des PsyEN. Â»

La formation aura lieu le jour de la pré-rentrée. Les directeurs ont reçu des ressources et des tutoriels pour présenter les règles et consignes sanitaires essentielles.

Dans la circulaire ministĂ©rielle, il est indiquĂ© que « les directeurs d’écoles sont prioritairement mobilisĂ©s sur la mise en place des modalitĂ©s concrètes de la rĂ©ouverture et la relation aux familles, et peuvent, Ă  ce titre, ne prendre en charge leurs enseignements qu’au cours de la deuxième ou troisième semaine après la reprise. Â»

Pour donner cette possibilitĂ© aux directeurs d'Ă©coles, il faut ĂŞtre sĂ»r qu'il ne soit pas indispensable pour l'accueil des Ă©lèves (et qu'il y ait donc assez d'adjoints prĂ©sents sur site. L'Unsa Education demande Ă  ce que ce temps de dĂ©charge soit possible. Les directeurs sont dĂ©jĂ  surmenĂ©s par la reprise alors que les Ă©coles ne sont mĂŞme pas encore ouvertes !

Cela ne sera peut être pas possible dans l'ensemble des écoles du département. Nous veillerons à ce que chaque directeur puisse accéder à du temps dédié pour assurer sa fonction de direction le plus sereinement possible. Si vous êtes en difficulté, contactez-nous : 42@se-unsa.org ou 04 77 33 08 55.

Je suis Ă  temps partiel et ne travaille pas le lundi, dois-je me rendre Ă  l’école le 11 mai ? 

La journĂ©e de prĂ©-rentrĂ©e permettra notamment d'avoir accès Ă  un nombre d'informations importantes pour la reprise de l'Ă©cole. L'IA n'est pas favorable Ă  ce que les collègues ne soient pas prĂ©sents le lundi de la pre-rentrĂ©e. 

Suite Ă  notre demande, ils reconnaissent qu'ils ne peuvent pas obliger un collègue Ă  venir sur un jour de temps partiel et proposent Ă©galement qu'une organisation en interne soit pensĂ©e pour que le temps partiel soit respectĂ© mais organisĂ© diffĂ©rement sur la semaine de pre-rentrĂ©e (absent le mardi plutĂ´t que le lundi par exemple). 

De même, l'organisation sur la semaine des temps partiels peut être modulée si besoin. Ainsi, un(e) collègue à mi-temps n'interviendra à l'école que deux jours par semaine mais ces journées peuvent varier, si nécessaire, afin d'organiser le service au sein de l'école.

Je suis personnel itinérant. Quelles seront mes missions au cours de ces prochaines semaines ?

Les personnels UPE2A gardent leurs missions. Les PsyEN sont mobilisĂ©s pour venir en soutien aux Ă©quipes d'Ă©cole. De mĂŞme, les EMPR, les maĂ®tres E et les maĂ®tres G seront Ă©galement certainement mobilisĂ©s dans les Ă©coles, sur le principe retenu pour les enseignants remplaçants. 

Quel principe suivre pour se placer en ASA ? Pour quels motifs ? Quel impact sur mon temps de travail ? 

Il est possible de demander une ASA accordée avec traitement dans 3 cas dans le département :

- Vous êtes une personne vulnérable face au virus (founir un certificat médical)

- Vous vivez avec une personne vulnérable face au virus (fournir un certificat médical)

- Vous n'avez pas de solution de garde pour vos enfants (fournir un justificatif)

Lorsque l'administration vous place en ASA, vous ne tĂ©lĂ©travaillez pas.

Si vous souhaitez continuer Ă  tĂ©lĂ©travailler, il est possible de s'organiser en Ă©quipe en interne. L'organisation au sein de l'Ă©cole sera ensuite communiquĂ©e Ă  l'IEN qui enregistrera alors votre position de distanciel. 

Vous n'avez pas besoin de faire une demande d'ASA. 

Si vous souhaitez garder votre enfant Ă  la maison alors que l'Ă©cole est ouverte, et que vous n'avez pas pu vous organiser en interne dans l'Ă©quipe pour tĂ©lĂ©travailler, il est possible de faire une demande d'ASA qui sera soumise Ă  acceptation par les services de la DIPER. Elle pourra ĂŞtre accordĂ©e, mais sans traitement. 

Enfin, la communication de ces derniers jours sur les ASA ayant Ă©tĂ© particulièrement troublĂ©e, l'IA accorde la possibilitĂ© de rĂ©guler votre situation jusqu'au 18 mai (pour faire annuler une demande d'ASA parce que vous tĂ©lĂ©travailler par exemple). 

Quand seront livrĂ©s le gel hydro-alcoolique, les sprays (ou les lingettes) dĂ©sinfectants et les thermomètres ? 

Le gel devrait être livré dans la journée du jeudi 14 ou du 15 mai. Les sprays (ou lingettes) ainsi que les thermomètres arriveront ultérieurement. Les mairies ont pu, dans la majeure partie des cas, dépanner les écoles. Si ce n'est pas le cas, n'hésitez pas à nous le faire savoir. Le droit d'alerte peut être utilisé.

Qu'est-il envisagĂ© pour les collègues (petites Ă©coles par exemple) qui se trouvent en difficultĂ© pour jongler entre prĂ©sentiel et distanciel ? 

Le département dispose d'une force formative pour accompagner les collègues dans ce cas (ne pas hésiter à le faire savoir à son IEN). Les TR peuvent aussi être sollicités pour venir assurer le présentiel.

Peut-on porter seulement une visière quand on en dispose d'une et que la distance avec les élèves est suffisante ?

Le port de la visière n'exempte pas du port du masque.

En cas de suspicion de cas chez un élève, devons-nous demander l'accord de la famille avant de transmettre le numéro de téléphone ?

C'est une situation exeptionnelle et l'accord de la famille n'est pas obligatoire.

Dans certaines communes, le temps de cantine regroupe les groupes d'élèves qui ne sont pas censés se croiser au long de la journée. Que faire ? Est-ce autorisé ?

Si les gestes barrières sont respectés, le mélange des groupes n'est pas remis en cause. Cependant, cette information devra être transmise en cas de suspicion de cas.

Les collègues envoyĂ©s dans une autre Ă©cole que la leur vont-ils recevoir un ordre de mission ? 

Les consignes des IEN valent ordre.

La prime REP-REP+ est-elle maintenue en présentiel et en distanciel ?

Oui, elle est maintenue dans les deux cas. 

 
 
 
 
ALC