SECTION SE-Unsa de la LOIRE - BOURSE DU TRAVAIL - SALLE 61 - 2 COURS VICTOR HUGO - 42028 ST ETIENNE CEDEX
Tél. 04 77 33 08 55 - 42@se-unsa.org

 
RentrĂ©e 2020 : CDEN du 17 avril 2020
Article publié le vendredi 17 avril 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Ce matin, vendredi 17 avril, s'est tenu le CDEN rendant officielles les décisions de carte scolaire pour la rentrée 2020.

Vous pourrez retrouver la dĂ©claration prĂ©alable de l'Unsa Education ci-dessous en pdf. 

Crise sanitaire 

Les conditions de la reprise le 11 mai n’ont pas Ă©tĂ© Ă©voquĂ©es prĂ©cisĂ©ment lors de ce CDEN car l’IA rappelle que le ministre rencontre actuellement les organisations syndicales et de parents. 

Un groupe de travail départemental (CHSCTD) se tiendra la deuxième semaine des congés d’avril. Il travaillera sur les conditions locales de reprise suite aux discussions ministérielles. Il abordera également la prise en compte de l’état de santé tant physique que psychologique des élèves suite au potentiel traumatisme du confinement. La question de la dimension pédagogique y sera aussi abordée. L’IA est en attente des consignes de l’ARS.

L’Unsa Education rappelle l’exemplaritĂ© et les preuves d’engagement des personnels de l’Education Nationale ainsi que l’implication des collectivitĂ©s territoriales. L’Unsa Education alerte Ă©galement sur le fait que les personnels « Education Nationale Â» ont dĂ©jĂ  beaucoup donnĂ© pendant cette pĂ©riode. La mise en place des stages de soutien pendant les vacances d’avril ne doit pas venir les Ă©puiser.

M. Le DASEN et M. Le Préfet remercient l’ensemble des personnels pour leur engagement.

M. Kéfi-Jérôme, présent au titre du conseil régional, s’associe aux remerciements. Le conseil régional travaille en lien avec le rectorat. L’organisation de la restauration scolaire, la désinfection des lycées, la distribution de masques font l’objet de concertations avec l’éducation nationale.

Mme Reynaud, présente au titre du conseil départemental, s’associe également aux remerciements. Elle a expliqué les raisons des dysfonctionnements sur les ENT en début de confinement. Dans l’objectif d’une reprise dans des conditions sanitaires optimales, des discussions avec l’éducation nationale sont en cours.

PrĂ©paration de la rentrĂ©e 2020 

Lors du CDEN, aucun changement n’a été apporté suite au CTSD du 15 avril 2020.

Retrouvez l’ensemble des mesures ci-dessous en pdf.

Retrouvez la liste des écoles qui subissent une ouverture ou une fermeture de classe pour la rentrée 2020 :

Ecoles concernĂ©es par une ouverture de classe (Ă  titre dĂ©finitif) :

¤ Hors Education Prioritaire (16 ouvertures) :

Bonson (J.Verne), Burdignes, Chambles, Firminy (Chazeau), Fraisses (Ferry Zay), Le Cergne, Lorette (J. de la Fontaine), Maclas, Noirétable, Poncins, Ste Agathe la Bouteresse, Saint-Etienne (J.Ferry & Monthieu), Saint Léger sur Roanne, St Michel sur Rhône/Verin & Unieux (Vigneron).

¤ En éducation prioritaire (8 ouvertures) :

Roanne (Matel), Saint Chamond (Chatelard & Debussy élémentaire), Saint Etienne (Beaulieu, Grand Clos élémentaire, Monge, Rosa Parks élémentaire, Tarentaize élémentaire).

Ecoles concernĂ©es par une fermeture de classe (Ă  titre dĂ©finitif) :

¤ Hors Education Prioritaire (4 postes) :

Andrézieux-Bouthéon (P.Eluard), Saint Etienne (Champagne maternelle), Saint Priest-en-Jarez (Macé), Unieux (Bourg maternelle).

¤ En Ă©ducation prioritaire (10 postes) :

Mably (J.Prévert maternelle), Roanne (Wilson maternelle), Saint Chamond (Cézanne, Debussy maternelle, J.Prévert élémentaire), St Etienne (Grand Clos maternelle, Montreynaud Molina maternelle, Paillon élémentaire, Rosa Parks maternelle & soleil).

Suite aux annonces du ministre, les fermetures de classe en zone rurale (- 5000 habitants) ont été soumises à l’approbation des maires et ont été toutes annulées. En éducation prioritaire, les situations sont suivies de près même si les dotations ne sont pas à la hauteur. Les organisations syndicales alertent l’administration sur le fait que toutes les écoles du département ne répondent pas à ces deux grands critères alors que leurs classes sont très chargées : la Métare Cottencière à Saint Etienne, St Victor sur Loire Bourg, Rochetaillée à Saint Etienne, Riorges le Pontet élémentaire, Lentigny, le Guizay, pour ne citer qu’elles.

L’Unsa Education a demandé des précisions quant à la mise en place des mesures relatives aux classes de GS. L’IA rappelle que l’objectif pour l’application de cette mesure est 2022. Les deux prochaines années scolaires seront donc consacrées à cela.

L’Unsa Education questionne l’administration sur la mise en place d’une UEMA sur le secteur de Montbrison. Les équipes pédagogiques ont-elles été concertées ? L’IA confirme que les équipes pédagogiques ont été consultées. La décision n’a pas encore été prise : 5 partenaires s'étant positionnés. Les choix doivent être réalisés avec l’ARS. La situation sanitaire actuelle a retardé la création officielle de cette unité. Elle se fera au mois de juin.

Les organisations syndicales ont alerté l’administration à propos des orientations des élèves en situation de handicap. Beaucoup trop de structures se retrouvent obligées de refuser l’accueil d’un élève faute de places, les moyens donnés par l’ARS et l’éducation nationale ne sont pas suffisants. L’IA précise que des éléments de réponse seront apportés au CDEN de juillet. De plus, l’IA émet l’idée de créer des ULIS en lien avec les départements limitrophes.

 

Mesures de rentrĂ©e dans le second degrĂ© 

L’Unsa Education a demandé des précisions sur le second degré.

L’IA rappelle que M. le Recteur souhaite qu’un maximum de moyens soient mobilisés devant les élèves, c’est pourquoi les IMP baisseront sensiblement dans les collèges et dans les lycées.

Pour l’IA, la dotation en nombre d’heures est stable. En revanche, l’APM* (allocation progressive de moyens) augmente sensiblement.

L’Unsa Education demande à ce qu’elle soit connue de manière exclusive par les représentants des personnels, plutôt que diluée dans les DHG.

Lors du dernier CTSD second degré, l’IA avait assuré que les suppressions de postes dans les collèges et lycées se feraient sur des postes inoccupés. L’Unsa Education fait remarquer que ce n’est pas le cas et interroge sur le devenir des personnels impactés.

Les organisations syndicales demandent une dotation supplémentaire pour le second degré. Elle sera nécessaire pour faire face aux potentielles difficultés engendrées par le confinement. L’IA répond qu’aucune dotation supplémentaire n’est prévue pour cette fin d’année.

AMP* : dotation complĂ©mentaire attribuĂ©e aux Ă©tablissements en fonction :

  • Du taux de retard Ă  l’entrĂ©e en 6ème
  • Du taux de boursiers
  • Du taux de boursiers  - taux 3
  • Part de PCS dĂ©favorisĂ©es ( professions et catĂ©gories socioprofessionnelles ) et très dĂ©favorisĂ©es
  • Part de ruralitĂ© de l’établissement ( rentrĂ©e 2020 )

Cet indice mesure la plus ou moins grande difficulté sociale de chaque établissement par rapport à la moyenne des établissements.

 

Pour l'Unsa Education, VĂ©ronique De Haro, Mathilde Point et MaĂ«lle Laurent 

 


 
 
 
 
ALC