SECTION SE-Unsa de la LOIRE - BOURSE DU TRAVAIL - SALLE 61 - 2 COURS VICTOR HUGO - 42028 ST ETIENNE CEDEX
Tél. 04 77 33 08 55 - 42@se-unsa.org

 
Direction-AESH-MĂ©decine de prĂ©vention-RentrĂ©e dans le 2nd degrĂ© : CHSCT du 29 novembre
Article publié le vendredi 29 novembre 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

L'Unsa Education, présente au CHSCT du 29 novembre, a tenu à rappeler plusieurs problématiques d'actualité dans sa déclaration liminaire. Direction d'école, rentrée des AESH, rentrée dans le second degré...

Plus rĂ©cemment, un message arrivĂ© par erreur dans les boĂ®tes professionnelles des enseignants pour une invitation Ă  la vaccination contre la grippe nous rappelle Ă  la dure rĂ©alitĂ© d'une absence de mĂ©decine de prĂ©vention digne de ce nom. 

Retrouvez la dĂ©claration de l'Unsa Education au CHSCT en bas de l'article. 

Lisez ci-après le compte rendu succinct de nos Ă©changes, si vous souhaitez plus d'informations, n'hĂ©sitez pas Ă  nous joindre au 07 71 37 80 70. 

 

MĂ©decine de prĂ©vention : 

Depuis plusieurs annĂ©es, l'Unsa Education dĂ©plore l'absence de mĂ©decin de prĂ©vention dans notre dĂ©partement. 

Nos propos ont trouvĂ© un Ă©cho puisque devrait se mettre en place, dans les semaines Ă  venir, une permanence mĂ©dicale dans la Loire. En effet, les mĂ©decins de prĂ©vention de l'AcadĂ©mie de Lyon (qui sont au nombre de deux) assureront une permanence Ă  la DSDEN un jour par semaine, une semaine sur deux. 

Nous ne pouvons nous satisfaire d'une prĂ©sence si faible, mais c'est une avancĂ©e qui reste notable. 

L'Unsa Education a demandé si ces médecins seront capables de gérer d'autres dossiers que ceux qui relèvent d'une urgence absolue. L'administration nous a répondu qu'ils souhaitaient premièrement leur laisser le temps de prendre leur marque localement avant de discuter avec eux de leur organisation.

 

Assitant.es de prévention :

Afin d'accompagner les directrices et directeurs d'Ă©cole et les chef.fes d'Ă©tablissement, le territoire ligĂ©rien est maillĂ© d'assitant.es de prĂ©vention. C'Ă©tait une demande de l'Unsa Education ; un relai local est souvent prĂ©cieux pour accompagner les Ă©quipes sur les questions de prĂ©vention et de sĂ©curitĂ©. 

Dans le premier degrĂ©, un.e assistant.e de prĂ©vention est dĂ©signĂ©.e dans chaque circonscription. Il s'agit frĂ©quemment d'un CPC. 

Dans le second degrĂ©, un.e assistant.e de prĂ©vention est dĂ©signĂ©.e dans chaque Ă©tablissement. Il s'agit frĂ©quemment d'un agent territorial. 

Chaque assistant.e de prévention du premier degré a été destinataire d'une lettre de mission au sein de laquelle sont spécifiées ses missions : aide à la rédaction du PPMS, soutien aux équipes pour la rédaction du DUERP, veille des registres santé sécurité au travail, ...

L'Unsa Education demande que soit notifié dans cette lettre un temps dédié à cette mission. Ainsi, les assitant.es de prévention pourront quantifier le temps de travail qu'ils peuvent donner à cette activité et donc travailler plus sereinement.

 

Exposition au radon :

L'annĂ©e scolaire dernière, l'Unsa Education demandait Ă  l'administration un recensement des relevĂ©s d'exposition au radon pour les Ă©coles et Ă©tablissements du dĂ©partement. 

N'ayant pas connaissance de ces mesures, un gros travail de recensement a Ă©tĂ© lancĂ© auprès des collectivitĂ©s territoriales. Il s'est avĂ©rĂ© que plusieurs communes ne s'Ă©taient pas souciĂ©e de cette problĂ©matique-lĂ . 

Nous avons pu faire un Ă©tat des lieux en CHSCT. Les mesures reviennent petit Ă  petit Ă  l'administration. 

L'Unsa Education demande que les amĂ©nagements nĂ©cessaires soient pris si les seuils rĂ©glementaires sont dĂ©passĂ©s. 

 

PPMS :

Dans le premier degrĂ©, ils sont rĂ©flĂ©chis et cohĂ©rents. 

Dans le second degrĂ©, les Ă©quipes de direction ont encore du mal Ă  s'en emparer. 

L'Unsa Education demande s'il est nĂ©cessaire de rĂ©actualiser chaque annĂ©e ce document, notamment lorsqu'aucun changement n'est intervenu sur les locaux de l'Ă©cole ou de l'Ă©tablissement. 

L'administration souhaite que chaque annĂ©e soit rĂ©actualisĂ© au moins les effectifs. C'est un moyen d'automatiser la responsabilitĂ© de la sĂ©curitĂ© pour les directrices et directeurs d'Ă©cole et les chef.fes d'Ă©tablissement. 

 

Organisation des écoles maternelles au regard des décisions municipales :

L’Unsa Education portait ce sujet. La rentrĂ©e a Ă©tĂ© compliquĂ©e pour certaines Ă©coles maternelles qui ont vu une dĂ©cision municipale impacter directement leur fonctionnement : l’interdiction aux ATSEM d’être prĂ©sentes au portail lors de l’ouverture de celui-ci Ă  8h20 et 13h20. 

Quelle articulation devons-nous penser entre les mairies et l’Education Nationale pour ne pas perturber le bon fonctionnement de nos Ă©coles ? 

 

Très rapidement, le dĂ©bat s’est ouvert au-delĂ  des Ă©coles maternelles. 

 

L’Unsa Education a rappelĂ© que les dĂ©cisions municipales impactent forcĂ©ment le fonctionnement des Ă©coles, parfois mĂŞme notre pĂ©dagogie. Nous prenons pour exemple les Ă©coles maternelles : les ATSEM ne pouvant ĂŞtre au portail, il a fallu que certaines enseignant.es laissent leur classe pendant le temps d’accueil, qui est un temps pĂ©dagogique fort. 

 

L’administration propose donc que ce sujet soit abordĂ© lors des prochains conseil d’IEN, après validation par M. Thomas, IENA. 

L’Inspecteur SantĂ© SĂ©curitĂ© au Travail rappelle que c’est le rĂ´le de l’IEN de crĂ©er le lien avec les municipalitĂ©s. 

 

Remplaçant.es :

Lors du dernier CHSCT, l’Unsa Education avait souhaitĂ© voir explicitĂ© les procĂ©dures d’octroi de mission pour les remplaçant.es et le calcul des ISSR. 

La responsable du service des remplacements était venu nous présenter leur fonctionnement.

L’Unsa Education avait alors demandĂ© Ă  ce que ce fonctionnement soit explicitĂ© aux remplçant.es pour ne plus les laisser dans le flou et l’incomprĂ©hension, ce que l’administration avait acceptĂ©. 

 

Depuis, nous n’avions eu connaissance d’aucune diffusion Ă  ce sujet de la part de l’administration. Nous avons donc reposĂ© la question. 

Le document explicatif est en cours de rĂ©daction, il sera dĂ©posĂ© dans les semaines Ă  venir sur le site de la DSDEN. Il sera Ă©galement relayĂ© par un mail I-Prof Ă  tous les enseignants du premier degrĂ©. 

 

L’Unsa Education a Ă©galement demandĂ© s’il Ă©tait possible de voir apparaitre sur les avis de supplĂ©ance le mail professionnel de la personne que remplacĂ©e. Cela facilitera la prise de contact direct pour les remplaçants et donc la prise en main de la classe. 

L’administration accepte et en fera la demande au service des remplaçants.


   DĂ©claration CHSCT 29/11   
(110.5 ko)
 
 
 
 
ALC