SECTION SE-Unsa de la LOIRE - BOURSE DU TRAVAIL - SALLE 61 - 2 COURS VICTOR HUGO - 42028 ST ETIENNE CEDEX
Tél. 04 77 33 08 55 - 42@se-unsa.org

 
Conditions de travail : discussions du 15/03
Article publié le lundi 18 mars 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Vendredi 15 mars s'est tenu le deuxième CHSCT de l'annĂ©e scolaire. 

 

Plusieurs thèmes ont fait l'objet de dĂ©bats 

 
- La situation des directeurs d'Ă©cole.
Un premier dĂ©bat a eu lieu après notre dĂ©claration liminaire. Nous avons interpellĂ© l'administration sur les conditions de travail inacceptables dans lesquelles se retrouvent nos collègues directeur.trice d'Ă©cole. M. Batailler s'Ă©tait engagĂ© Ă  mettre en place un groupe de travail Ă©tudiant leur situation. Il aura lieu le 8 avril prochain. 
Des pistes de travail seront proposĂ©es par l'administration. Des expĂ©rimentations seront possibles mais seulement si les Ă©quipes sont prĂŞtes et volontaires pour se lancer dans cet intĂ©rĂŞt de travail. 
Le SE-Unsa tenait Ă  la mise en place de ce groupe de travail. Nous saurons rappeller que les problĂ©matiques des directeurs.trices ne sont pas seulement liĂ©se Ă  la gestion de cas lourds. 
 
La situation des directeurs d'Ă©cole a Ă©galement Ă©tĂ© Ă©voquĂ©e au titre de la responsabilitĂ© de la sĂ©curitĂ© incendie des locaux. M. Bousquet, l'Inspecteur SantĂ© SĂ©curitĂ© au Travail, nous a prĂ©sentĂ© les diffĂ©rents textes qui rĂ©gissaient cette responsabilitĂ©. L'Education Nationale est l'exploitante majeure des locaux de l'Ă©cole. Le directeur d'Ă©cole est considĂ©rĂ©, au titre de la responsabilitĂ© incendie, comme le chef d'Ă©tablissement et donc le garant de la sĂ©curitĂ©. 
Il s'agit d'une rĂ©flexion complexe, M. Batailler n'Ă©tant pas en accord avec l'ISST une vĂ©rification sera demandĂ©e au service juridique de l'administration. 
Le SE-Unsa conseille vivement aux directeurs et directrices d'Ă©cole de signer des conventions tripartites avec la mairie et les autres exploitants des locaux de l'Ă©cole. Il est important de placer dans cette convention les règles relatives Ă  la sĂ©curitĂ© incendie. 
 
- Le radon :
La Loire est fortement exposĂ©e au radon. 257 communes du dĂ©partement sont en zone 3, c'est Ă  dire sur la zone prĂ©sentant les plus gros risques d'exposition. 
Le SE-Unsa a demandĂ© Ă  l'administration de faire un Ă©tat des lieux des relevĂ©s rĂ©alisĂ©s dans les Ă©coles afin de s'assurer que les locaux ne soient pas exposĂ©s, outre mesure, au radon. 
 
- Les élèves à besoin éducatif particulier :
MalgrĂ© les diffĂ©rents protocoles mis en place, la gestion de ces Ă©lèves reste encore trop souvent source de souffrance. Il est possible, dans les moments de crise, de faire appel aux EMPR-TC du pĂ´le ressource. 
Le SE-Unsa encourage vivement les collègues Ă  saisir le CHSCT dès que la situation devient complexe. M Batailler, votre IEN, l'IEN ASH s'empareront alors de la situation et chercheront Ă©galement la rĂ©ponse la plus adaptĂ©e Ă  votre situation. 
N'hésitez-pas, même dans le doute, à nous contacter pour échanger à propos de votre situation. Trop fréquemment encore, nous avons connaissance des situations au moment de la rupture !

- Remplacement : 

Le point sur les remplaçants a Ă©tĂ© dĂ©calĂ© au prochain CHSCT du mois de juin, la DIPER n'ayant pas Ă©tĂ© disponible pour venir prĂ©senter le fonctionnement du service des remplaçants ce jour.  

Mathilde Point et Dominique Furnon

 


 
 
 
 
ALC