SECTION SE-Unsa de la LOIRE - BOURSE DU TRAVAIL - SALLE 61 - 2 COURS VICTOR HUGO - 42028 ST ETIENNE CEDEX
Tél. 04 77 33 08 55 - 42@se-unsa.org

 
CAPD Promotions, formations,...
Article publié le mardi 18 octobre 2016.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

COMPTE-RENDU de la CAPD du Mardi 18 octobre 2016

¤ Lecture de la déclaration liminaire du SE-Unsa 42 (à retrouver ci-dessous).

¤ Suite Ă  la dĂ©claration du SE-Unsa et Ă  nos interrogations,  l’IENA a tenu a apportĂ© quelques Ă©lĂ©ments de rĂ©ponse :

- Concernant une compensation financière pour les enseignants titulaires des postes en charge de l'enseignement auprès des Ă©lèves allophones et leurs frais de dĂ©placements (voir dĂ©claration liminaire), pour l’IENA, cela ne relève pas d’une dĂ©cision dĂ©partementale. Il ne peut qu’appliquer le dĂ©cret.  L’IENA a indiquĂ© qu’il rĂ©flĂ©chira Ă  la possibilitĂ© d’interventions plus massives et massĂ©s dans les Ă©coles pour Ă©viter les dĂ©placements trop frĂ©quents lors d’une mĂŞme journĂ©e. Le SE-Unsa a tenu Ă  rajouter qu’il n’était pas toujours possible de rassembler plusieurs Ă©lèves allophones, de niveaux diffĂ©rents.

- L’IENA stipule que d’après la circulaire de janvier 2016 sur les temps partiels, le collègue titulaire doit travailler le mercredi matin. Le SE-Unsa a remis en avant le fait que cela ne soit pas noté clairement sur la circulaire en question. L’IENA indique seulement que cela sera fait pour la circulaire de cette année scolaire.

- En ce qui concerne une aide Ă  la direction pour les collègues directeurs ayant bĂ©nĂ©ficiĂ©s d’une ouverture provisoire pour cette rentrĂ©e, (voir dĂ©claration liminaire du SE-Unsa), l’IENA prĂ©cise qu’il a donnĂ© la consigne suivante : dès qu’un Titulaire Remplaçant est disponible, il est mis Ă  la disposition des IEN. Les Ă©coles concernĂ©es doivent en faire la demande Ă  leur circonscription.

- Pour le tutoriel GAIA, l’IENA indique qu’il est d’accord avec la proposition du SE-Unsa (voir déclaration liminaire). Il sera demandé aux IEN concernés d’étendre ce tutoriel à toutes les circonscriptions.

- L’IA n’a pas d’informations prĂ©cises  pour la mise en Ĺ“uvre du PPCR, Ă  l’heure actuelle. La Loire Ă©tant prĂ©curseur en ce domaine, nous attendons le rĂ©sultat de l’expĂ©rimentation.

 

¤ Le projet de promotions a Ă©tĂ© entĂ©rinĂ©.

 

¤  Formation continue :

  • L’IA a exposĂ© le bilan de la formation proposĂ©e dans la Loire depuis 2011, ainsi que son Ă©volution. Il en ressort un rĂ©el parti pris d’envoyer le maximum de collègues en formation, sur des stages de courte durĂ©e.
  • Pour cette annĂ©e 2016/2017, il est prĂ©vu 6100 journĂ©es remplacĂ©es pour des collègues en formation. En 2013-2014, le volume Ă©tait de 4600 journĂ©es remplacĂ©es.
  • Il est Ă  noter que la formation peut ĂŞtre intĂ©grĂ©e Ă  la validation des acquis demandĂ©s pour certains diplomes.
  • Concernant la FIE (Formation Ă  l’Initiative des Equipes), les collègues ont la possibilitĂ© de faire des propositions sur les trois axes donnĂ©s par l’IEN. Les circonscriptions mettent des contenus par rapport Ă  la proposition des collègues et contractualisent avec les Ă©coles. L’IENA prĂ©cise que des intervenants extĂ©rieurs peuvent apporter des expertises pour ces formations Le SE-Unsa a tenu Ă  indiquer qu’il faudrait davantage informer les collègues sur les possibilitĂ©s qu’ils ont de s’approprier la formation existante.  

Le SE-Unsa a toujours favorable Ă  la FIE mais il note des dĂ©rives pour les collègues Ă  temps partiels. En effet, si la formation a lieu le jour dĂ©chargĂ©, ils en sont privĂ©s. Dans ce cas-lĂ , l’IA indique qu’il n’y a pas de « convocation Â» mais une « invitation Â» de la part de l’IA. Il n’y a pas de contrainte pour le collègue concernĂ©.

Pour rediscuter plus longuement de la formation 2017/2018,  l’IA propose l’organisation d’un groupe de travail, au mois de dĂ©cembre.

 

¤ Questions diverses :

-  L’administration informe les membres de la CAPD de la dĂ©mission d’un PES pour des raisons personnelles. L’IENA a rappelĂ© que tout collègue dĂ©missionnaire est reçu par l’Administration dans un souci de protection des personnels.

- Un collègue demande la rĂ©vision de sa note, suite Ă  son inspection. L’IA indique qu’il maintient sa note et conseille Ă  la collègue de faire appel aux CPC pour faire Ă©voluer sa pratique. Elle pourra demander une 2nde inspection si elle le souhaite, un an plus tard, avec la mise en pratique des conseils apportĂ©s.

- Les reprĂ©sentants des personnels soulèvent le problème des collègues « tuteurs Â» qui ne sont pas employeurs mais qui doivent Ă©valuer des AVS. Pour l’IA, cela relève de l’autoritĂ© fonctionnelle. Les tuteurs sont les seuls Ă  mĂŞme de remplir cette mission. L’IA souligne que cette Ă©valuation doit ĂŞtre bienveillante et qu’en cas de difficultĂ©s, le directeur peut faire appel Ă   son IEN. MĂŞme cas avec les ATSEM.

- Le SE-Unsa a interpellé l’IA sur les demandes d’autorisation d’absence, parfois refusées alors qu’elles pourraient paraitre légitimes. Le SE-Unsa exprime le souhait que les refus soient explicités clairement aux collègues concernés.

- Les reprĂ©sentants du personnel Ă©voquent la situation des collègues en surnombre actuellement. L’IENA rĂ©pond qu’il en reste peu et que ces derniers seront affectĂ©s courant novembre.

L’IA indique Ă©galement que la Loire a fait le choix d’engager 3 contractuels sur le dispositif « plus de maitres que de classes Â». Aucun collègue n’a Ă©tĂ© recrutĂ© sur liste complĂ©mentaire Ă  l’heure actuelle.

 

Valérie CROS, Valérie VIAL, Bertrand BOIRON

 


   DĂ©claration liminaire SE   
(244.1 ko)
   Compte-rendu CAPD 18 octo   
(62.5 ko)
 
 
 
 
ALC