SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de NANCY METZ - 4 RUE A. MEZIERES - 54000 NANCY
Tél. 03 83 30 74 69 - Por. 06 62 68 82 99 - ac-nancy-metz@se-unsa.org

 
Masterisation : l’aveuglement ministĂ©riel persiste
Article publié le mardi 7 décembre 2010.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

Le ministère a reçu le SE-UNSA en audience pour dresser un premier bilan de la masterisation. Ce fut une litanie de constats totalement factuels. A aucun moment ne seront posĂ©es les questions de fond : qu’est-ce que le mĂ©tier d’enseignant, quelle formation professionnelle est nĂ©cessaire ? Tout cela a Ă©tĂ© soigneusement Ă©vitĂ©, au prĂ©texte qu’ « on ne va pas refaire l’histoire.. Â»
Le SE-UNSA ne partage absolument pas l’optimisme dont ont fait preuve ses interlocuteurs. Nous pouvons mesurer, chaque jour, la difficile rĂ©alitĂ© que vivent les enseignants et personnels d’éducation stagiaires. Sentiment de solitude et d’abandon, Ă©puisement, dĂ©sarroi… constituent leur lot quotidien. Ces collègues tĂ©moignent de leur impossibilitĂ© d’avoir un quelconque recul sur leur pratique et dĂ©couvrent que le volet « acquis professionnels Â» leur fait cruellement dĂ©faut.
Le SE-UNSA continue d’exiger le retrait de cette rĂ©forme. Pour le SE-UNSA, la formation des enseignants et des personnels d’éducation doit se dĂ©rouler en plusieurs Ă©tapes :
 - prĂ©professionnalisation dès la licence
 - concours en fin de M1
 - annĂ©es de M2 et de stagiaire en alternance
 - titularisation s’appuyant sur les regards croisĂ©s des formateurs
Pour le SE-UNSA, lourde est la responsabilitĂ© des organisations syndicales qui, en son temps, ne se sont pas opposĂ©es Ă  cette rĂ©forme. On les voit aujourd’hui s’agiter pour faire oublier cette forfaiture. N’ayons pas la mĂ©moire courte envers ceux qui ont envoyĂ© les stagiaires dans le mur en Ă©change d’une revalorisation dont chacun peut aujourd’hui « apprĂ©cier Â» la qualitĂ©.

 

 
 
 
 
 
ALC