SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de NANCY METZ - 4 RUE A. MEZIERES - 54000 NANCY
Tél. 03 83 30 74 69 - Por. 06 62 68 82 99 - ac-nancy-metz@se-unsa.org

 
Portrait-robot des remplaçants du second degré
Article publié le lundi 4 janvier 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

La direction de l’évaluation, de la performance et de la perspective (DEPP) a publiĂ© rĂ©cemment une note d’information sur les enseignants remplaçants dans les premiers et second degrĂ© public. Qui est remplaçant aujourd’hui ?
 
L’étude de la DEPP s’intĂ©resse Ă  l’âge des remplaçants, Ă  la proportion femmes/hommes, au type d’affectation qu’ils occupent, ou encore Ă  leur anciennetĂ©.
 
25 800 enseignants sont remplaçants parmi les 358 000 personnels enseignants titulaires du second degré public.
Cela reprĂ©sente 7,2 % des enseignants, rĂ©partis comme suit :
  • 2,9 % des collègues ont une affectation Ă  l’annĂ©e,
  • 1,6 % ont une affectation mixte (affectation Ă  l’annĂ©e + affectation de courte durĂ©e pour complĂ©ter)
  • 2,6 % sont sur des supplĂ©ances.
En plus des remplaçants qui effectuent uniquement des suppléances, 10 500 enseignants non-titulaires assurent des missions de remplacement sur 34 000 contractuels.
 
Qui est remplaçant ?
 
Pas de différence fondamentale sur la proportion femmes et hommes pour les remplaçants.
En revanche il y a plus de remplaçants chez les certifiĂ©s et profs d’EPS que chez les agrĂ©gĂ©s et profs de lycĂ©e professionnel.
La proportion de remplaçants a peu évolué depuis 10 ans, elle a atteint son plus bas niveau (4,7%) en 2016/2017 avec la mise en œuvre de la réforme de collège qui a bénéficié de moyens supplémentaires. Les remplaçants sont en proportion plus forte en début de carrière, mais aussi en fin de carrière dans une moindre mesure.
La note d’information s’intéresse à ce phénomène, qui précède parfois la retraite, avec une proportion plus forte d’arrêts de longue durée et de jours d’arrêt en général.
 
Pour le SE-Unsa, les résultats de cette étude doivent être pris en compte, notamment pour aménager la fin de carrière pour les enseignants.
 
A noter, la proportion de remplaçants n’est pas la mĂŞme selon les disciplines, plus forte pour les disciplines littĂ©raires (et notamment lettres, philosophie et langues) que pour les disciplines scientifiques ou professionnelles.
 
Le SE-Unsa continue Ă  porter ses revendications pour amĂ©liorer la situation des personnels remplaçants :
  • un meilleur accueil au sein des Ă©tablissements,
  • une prise en compte de cette mission difficile dans l’avancement
  • une meilleure rĂ©munĂ©ration, en distinguant une part fixe et une part variable de l’indemnitĂ© de sujĂ©tions spĂ©ciales de remplacement (ISSR).

 

 
 
 
 
 
ALC