SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de LYON - 26 RUE VERLET HANUS - 69003 LYON
Tél. 04 72 13 08 20 - Fax. 04 72 12 05 28 - ac-lyon@se-unsa.org

 
PsyEN de l’acadĂ©mie de Lyon
Article publié le mardi 20 mars 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

PSYCHOLOGUES de l’EN, CAPA du 2 mars 2018

 

I – L’avancement accéléré d’échelon.

Lors de la Commission Administrative Paritaire AcadĂ©mique du 2 mars 2018, au sujet des promotions des psy EN, nous avons dĂ©couvert un dysfonctionnement fondamental concernant  l’avancement accĂ©lĂ©rĂ© d’échelon : le barème Ă©tait de 0,000 pour les psy EDA, ceux-ci n’ayant pas de note administrative.

En effet, dans une année transitoire, les notes des agents sont encore prises en compte. Ce qui n’existera plus l’an prochain avec la mise en place du nouveau PPCR. Or, le système de notation étant différent entre les psychologues EDO et les psychologues EDA, la prise en compte de celles-ci ne nous est pas parue équitable.

L’administration nous ayant proposĂ© de dĂ©battre pour aboutir Ă  une solution acceptable, d’importantes discussions ont eu lieu. Cependant, rien n’est apparu satisfaisant : prendre en compte l’anciennetĂ©, prendre en compte la notation, se baser sur un travail d’équivalence notes psy EDA psy EDO, (rĂ©alisĂ© par l’administration)…

Nous nous sommes donc positionnées contre la proposition de l’administration qui était de promouvoir les trois agents à plus fort barème, 3 psychologues EDO. Tous les représentants des personnels ont insisté pour qu’il y ait 4 promouvables au lieu de 3, ce qui n’a pas été accepté par l’administration.

 

 

II - Les congés de formation.

8 mois de congés de formation professionnelle ont été accordés cette année. Le SE UNSA associé au SNP a soulevé dans sa déclaration liminaire la nécessité d'augmenter les possibilités de congés de formation professionnelle pour les psychologues en poste qui le souhaiteraient, les stagiaires post concours étant détenteurs d'un master 2 de psychologie.

 

III - Le conseiller technique.

Nous avons également renouvelé notre position quant à la nécessité d'un conseiller technique, psychologue, à différents niveaux, départemental, académique et national. Ceci afin d'obtenir un organisateur d'échanges et de réflexions pour le premier degré dans les départements, d'une part, une personne engagée au niveau des recensements des besoins et de la mise en place du plan de formation continue au niveau académique, facilitateur d'échanges entre les deux spécialités, d'autre part, et enfin, un interlocuteur sur le dossier de la psychologie au niveau ministériel.

Catherine DUBOURGET et Solange FANGET, VOS ELUES CAPA

 
 
 
 
ALC