SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa d'AIX MARSEILLE - 14 RUE ASTOUIN - 13002 MARSEILLE
Tél. 09 72 38 19 17 - ac-aix-marseille@se-unsa.org

 
Stage mise en oeuvre rĂ©forme du collège Ă  Aix : bref compte-rendu
Article publié le mercredi 13 janvier 2016.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Après Avignon le 17 dĂ©cembre, Sisteron le 7 janvier, ce sont 70 enseignants et personnels de l'Education qui se sont rĂ©unis Ă  Aix-en-Provence dans l'amphithéâtre du collège Arc-de-Meyran  pour s'informer et Ă©changer sur "la mise en oeuvre de la rĂ©forme par les Ă©quipes pĂ©dagogiques" (troisième stage du SE-Unsa Aix-Marseille sur ce sujet).  

Le stage Ă©tait conçu en trois pĂ©riodes suivies d'Ă©changes. Après une introduction et une prĂ©sentation du secrĂ©taire acadĂ©mique adjoint, P. Peyronnin, la première pĂ©riode permettait une mise en perpective historique afin d'apprĂ©hender les Ă©volutions du collège français depuis 1959. J. Renoux, notre responsable acadĂ©mique pour les agrĂ©gĂ©s, lui-mĂŞme agrĂ©gĂ© d'histoire, essaiera de rĂ©pondre Ă  une question qui prend aujourd'hui toute son importance : "Existe-t-il un collège français ?". Il dĂ©montrera que le "collège unique" n'est qu'un mythe, que celui-ci n'a rĂ©ellement jamais existĂ©. Conçu rapidement après 1975 comme un "petit lycĂ©e", le collège français ne pouvait forcĂ©ment rĂ©pondre Ă  la massification de l'enseignement d'ou son Ă©chec actuel... (voir son article : ICI )     

La seconde période était menée par A. Lozac'h, professeur certifié en collège, responsable national et conseiller au secteur éducatif auprès du SE-Unsa. Anthony qui a participé à toutes les négociations avec le Ministère est revenu dans le détail sur les principes, les objectifs, les moyens de la réforme ainsi que l'évaluation. Loin des peurs, des rumeurs et des contre-informations diffusées par certaines organisations syndicales, A. Lozac'h a démontré que cette réforme, même si elle ne constituait pas un idéal, allait dans le bon sens en permettant davantage d'équité, davantage d'autonomie et de possibilité d'agir pour les équipes pédagogiques, que les EPI, s'inscrivaient pleinement dans l'enseignement disciplinaire et n'étaient seulement qu'un outil pédagogique interdisciplinaire pour aider les élèves les plus rétifs au travail scolaire à entrer dans les apprentissages...

mardi 12 janvier 2016 - collège Arc-de-Meyran

La troisième pĂ©riode Ă©tait rĂ©servĂ©e Ă  une mise en oeuvre pratique Ă  partir de l'Ă©tude et des projections des DHG de deux Ă©tablissements très diffĂ©rents : un collège REP + de Marseille et un collège catĂ©gorie 5 d'Aix-en-Provence. Guillaume PELLE, professeur certifiĂ© de mathĂ©mathiques et responsable acadĂ©mique Ă  l'Education prioritaire a fait la dĂ©monstration, chiffres Ă  l'appui,  (sauf pour ceux qui le souhaiteraient !!! ...et sauf baisse des effectifs) qu'aucun poste, aucun complĂ©ment de service supplĂ©mentaire n'est induit par la rĂ©forme. Par contre, les moyens supplĂ©mentaires attribuĂ©s (DHS) ainsi que la rĂ©affectation de moyens, permettront aux Ă©quipes pĂ©dagogiques d'obtenir une vĂ©ritable marge d'autonomie et d'intervention pour des dĂ©doublements de classe, du travail en petits groupes ou des co-interventions. Le rĂ´le du Conseil pĂ©dagogique sera alors essentiel pour que les Ă©quipes prennent leur avenir professionnel en main. (voir Ă  ce sujet notre article : "ils prennent le pouvoir sur leur mĂ©tier !"   

16 h, fin du stage. De l'avis de tous, un moment enrichissant, des échanges fructueux, des informations précises et documentées. Bien loin, des affirmations préremptoires et des propos approximatifs entendus dans certaines salles de profs !

 

 

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir