SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa d'AIX MARSEILLE - 14 RUE ASTOUIN - 13002 MARSEILLE
Tél. 09 72 38 19 17 - ac-aix-marseille@se-unsa.org

 
Ils prennent le pouvoir sur leur mĂ©tier !
Article publié le mercredi 13 janvier 2016.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

L’équipe pĂ©dagogique du collège Edgar Quinet de Marseille rĂ©dige le règlement intĂ©rieur de son conseil pĂ©dagogique 

La récente évolution des textes relatifs au conseil pédagogique permet aux équipes de s'emparer pleinement de cette instance en proposant une liste de membres dans un délai de 15 jours après la rentrée. C'est uniquement si cette démarche n'est pas effectuée que la composition du CP revient alors au chef d'établissement.

Le règlement intérieur proposé par l’équipe pédagogique du collège Edgar Quinet de Marseille a essentiellement pour objectif de créer une instance démocratique de prise de décisions dans le collège. Il permet de faire émerger des propositions et des orientations décidées par la majorité des collègues de l’établissement (instauration de classes par compétences, mises en place des EPI, de l'AP, organisation du temps scolaire etc..).

Au collège Edgar Quinet, le conseil pédagogique est ouvert au plus grand nombre de collègues afin d'avoir une plus forte représentativité donc de peser d’un poids important lors des prises de décisions et de parvenir à un large consensus. Certains pourront objecter qu’il n’est pas toujours facile de travailler en si grand nombre. Toutefois, lorsque les équipes pédagogiques font preuve d’un peu de discipline et de préparation, l’argument tombe rapidement. Il paraît toutefois inconcevable de travailler comme le font certains chefs d’établissement, en comité très restreint avec des enseignants sélectionnés. Cela s’avèrera rapidement contre-performant et inefficace.

Pour ĂŞtre efficace, il est donc essentiel de dissocier le travail Ă©laborĂ© en plĂ©nière (environ 3 ou 4  rĂ©unions par an) qui reprĂ©sente un investissement limitĂ© en temps, du travail rĂ©alisĂ© en « commission Â» qui sera menĂ© par un plus petit groupe de volontaires, en fait quelques collègues travaillant sur un projet spĂ©cifique, forcĂ©ment  plus actifs et plus intĂ©ressĂ©s. Les « commissions Â», ces petits groupes de travail et de rĂ©flexion, reviendront ainsi prĂ©senter leurs rĂ©flexions et leurs propositions devant l'ensemble du conseil pĂ©dagogique Ă  la fois pour Ă©changer avec les autres collègues mais Ă©galement pour faire valider leurs propositions. Ce mode de fonctionnement permet Ă  la fois de gagner du temps, de laisser Ă  chacun la possibilitĂ© de s’investir dans un projet souhaitĂ© avec une certaine souplesse tout en gardant un fonctionnement parfaitement dĂ©mocratique.

Avec ce mode de fonctionnement, chaque collègue garde ainsi le contrĂ´le sur les dĂ©cisions du conseil pĂ©dagogique tout en ne participant pas Ă  toutes les rĂ©unions des diverses commissions, des diffĂ©rents groupes de rĂ©flexion. Le rĂ©sultat : un gain en efficacitĂ© et un gain en temps.  Par ailleurs, chacun peut ainsi s'investir Ă  hauteur de ses envies et de ses disponibilitĂ©s tout en participant par son vote Ă  toutes les prises de dĂ©cisions, dĂ©cisions qui seront ensuite transmises, après commission permanente, au Conseil d’administration pour un vote dĂ©finitif par les reprĂ©sentants de toute la communautĂ© Ă©ducative.

Ce fonctionnement, par son aspect parfaitement dĂ©mocratique, permet ainsi de rĂ©flĂ©chir et d’agir dans un cadre plus serein et plus efficace, d’associer davantage l’ensemble des personnels d’enseignement et d’éducation au travail collectif, travail  indispensable dans notre mĂ©tier.

 

 


   RĂ©glement intĂ©rieur du    
(308.6 ko)
   Le rĂ´le du Conseil pĂ©da   
(452.8 ko)
   Texte officiel sur le CP    
(342.2 ko)
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir