SECTION SE-Unsa de la HAUTE SAVOIE - BOURSE DU TRAVAIL - 7 RUE DU MOLE - 74100 ANNEMASSE
Tél. 04 50 39 73 85 - Por. 06 16 90 33 54 - 74@se-unsa.org

 
Vie chère, les sacrifiĂ©s acte 2 : interpellation et rĂ©ponses des Ă©lus
Article publié le vendredi 11 novembre 2022.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Les premières rĂ©ponses (en annexe ci-dessous) ne sont pas Ă  la hauteur des attentes. Seulement 2 Ă©lus ont pris la peine de nous rĂ©pondre rapidement et 3 par la suite. Est-ce les seuls concernĂ©s par les considitions d'existence de la Fonction publique?  Le fossĂ© entre les promesses Ă©lectorales des lĂ©gislaltives et les rĂ©ponses ou non-rĂ©ponses est abyssal.

 

Certain nous parle même du "Ségur de la santé"? Est-ce oublier que nous dépendons du Ministère de l'Éducation nationale et non de la santé !?

 

Encore une fois, les élus partagent la difficulté, " encore une fois, aucune proposition concrète n'est clairement exposée.

Aucune avancĂ©e concrète n'est chiffrĂ©e. Certains expriment des positions de principe mais qui s’opposerait frontalement Ă  une amĂ©lioration des conditions de vie de ses concitoyens ?

 D’autres disent vouloir dĂ©poser des amendements mais on sent bien la tiĂ©deur de leur espoir de les voir aboutir.

Une lueur d'espoir apparait lorsqu'un dĂ©putĂ© nous Ă©crit avoir sollicitĂ© " une rencontre avec le ministre M. Stanislas GuĂ©rini, afin d'aborder la situation spĂ©cifique de la Haute-Savoie, pour arriver rapidement Ă  des propositions concrètes (rĂ©munĂ©ration, logement, attractivitĂ© et formation en gĂ©nĂ©ral).

Cependant, nous ne sommes pas dupes, nous ne nous contenterons pas de promesses et nous jugerons sur pièces. Il est en tout cas impossible et inacceptable pour le SE-Unsa qu’une quelconque dégradation des conditions de travail apparaisse dans la négociation salariale. Les collègues sont à bouts, leur en demander plus serait un affront de plus.

Un Ă©lu nous dit que son amendement a Ă©tĂ© refusĂ© pour des raisons de "recevabilitĂ© financière : (le Parlement n'est pas autorisĂ© Ă  crĂ©er de nouvelles dĂ©penses pour l'Etat) et de recevabilitĂ© lĂ©gislative (le Parlement ne peut agir que dans le domaine de la loi) Â» (assistante M.Pellevat)

Nous vous demandons de faire bouger la loi, c’est le rôle des élus, en faveur des fonctionnaires en général et de Haute-Savoie en particulier.

VOIR NOTRE SYNTHESE EN BAS DE PAGE OU EN CLIQUANT ICI

 

Les solutions sont poutant possibles et doivent être mises en place. Les représentants UNSA de la ville d'Annecy ont gagné 400 euros de prime de vie chère et 400 euros de prime de fidélisation.

Il s’agit d’une volonté politique d’assumer sa position en faveur (ou non) des fonctionnaires, premiers représentants de l’État sur le terrain, en leur donnant (ou non) les conditions d’existence dignes.

Le salaire est le marqueur de la considération portée à ses agents et donc au Service public dans son ensemble.

Laisser les agents en difficulté, laisser les agents se paupériser, c’est laisser disparaître la Fonction publique. Ne pas agir immédiatement c’est tourner la tête pour éviter d’affronter le problème, c’est s’en accommoder et participer au déclin des services de l'État.

L’inaction politique ou l’action politique à contre sens, semble de mise. Inaction climatique, inaction sociale, inaction sur les salaires… C'est pourtant bien à eux, parlementaires, de faire évoluer positivement les lois françaises.

À l’Unsa nous sommes et resterons actifs pour porter les besoins des collègues.

Nous avons demandé une audience au Préfet et lui fournir notre analyse et nos revendications.

Voir aussi : RĂ©munĂ©ration des enseignants : ouverture des discussions par le Ministre

Mise à jour des réponses en bas de page le 5-12-22

 

 

 

Rappel de l'action "interpellation des Ă©lus"

 

Dans la continuité de nos actions sur la "vie chère" en Haute-Savoie, enquête, pétition très suivie, demandes d'audiences, alertes dans la presse, l'Unsa éducation et le SE-Unsa interpellent maintenant les élus, députés et sénateurs. Ce sont également eux qui doivent porter et voter des projets de lois sur la revalorisation des agents de la fonction publique en général et particulièrement de Haute-Savoie.

Pour ce faire nous vous proposons d'Ă©crire Ă  votre dĂ©putĂ© et  aux 3 sĂ©nateurs.

Comment faire? rien de plus simple et cela prend 1 minute max :

 1) cliquez sur le lien portant le nom d'un Ă©lu, vous ĂŞtes redirigĂ© vers votre boite mail

2) le message pré-écrit apparait dans votre boite mail

3) nous rajouter en copie 74@se-unsa.org

3) signez le message

3) cliquez sur "envoyer"

4) Si votre navigateur ne vous permet pas d'ouvrir le lien, les modèles de lettres sont aussi en annexe en bas de page et les emails sont donnés ci-dessous. Vous pouvez copier-coller le texte et le mail dans votre boite mail.

Plus nous serons Ă  Ă©crire, plus nous serons entendus.

Notre syndicat leur écrira également et leur donnera le résultat de notre pétition et de l'enquête en ligne.

 

Députés

1er circonscription  : cantons d'Annecy Nord-ouest, Annecy-le-Vieux, Rumilly, Thorens Glières --> VĂ©ronique Riotton 

Veronique.Riotton@assemblee-nationale.fr

2ème circonscription : Cantons d'Alby-sur Chéran, Annecy Centre, Annecy Nord-Est, Faverges, Seytenex, Thônes,--> Antoine Armand

antoine.armand@assemblee-nationale.fr

3ème circonscription : Cantons de Boëge, Bonneville, Cruseilles, Reignier, La Roche sur Foron, St Jeoire --> Christelle Petex-Levet

christelle.petex-levet@assemblee-nationale.fr

4ème circonscription : cantons dAnnemasse Nord, Annemasse Sud, Frangy, St Julien en genevois, Seyssel --> Virginie Duby-Muller

Virginie.Duby-Muller@assemblee-nationale.fr

5ème circonscription : cantons d'Abondance, Le Biot, Douvaine, Evian, Thonon est et Thonon Ouest : -->  Violland Anne-CĂ©cile

anne-cecile.violland@assemblee-nationale.fr

6ème circonscription : canton de Chamonix, Cluses, St Gervais, Sallanches, Samoens, Scionzier, Taninges --> Roseren Xavier

Xavier.Roseren@assemblee-nationale.fr

 

SĂ©nateurs

Loic HervĂ©   l.herve@senat.fr

Sylviane NoĂ«l   s.noel@senat.fr

Cyril Pellevat    c.pellevat@senat.fr

Nous sommes disponibles au moindre besoin.

N'hésitez pas à rendre visible l'action auprès de votre entourage personnel et professionnel, sur vos réseaux sociaux. Plus nous serons visibles, plus nous aurons de chance de réussir

Une cause n'est jamais perdue sauf si on l'abandonne et nous n'abandonnerons pas!

 

 

 


   rĂ©ponse dĂ©putĂ© Armand   
(68.5 ko)
   RĂ©ponse DĂ©putĂ©e Riotto   
(115.1 ko)
   RĂ©ponse SĂ©nateur Pellev   
(59.3 ko)
   RĂ©ponse dĂ©putĂ©e Petex    
(1.3 Mo)
   RĂ©ponse sĂ©nateur HervĂ©   
(94 ko)
   SYNTHESE REPONSES ELUS   
(355.2 ko)
   rĂ©ponse DĂ©putĂ©e Duby M   
(78.1 ko)
 
 
PĂ©tition
 
Nos campagnes
 
Santé
 
Aides spécifiques
 
Mouvement
 
Concours
 
Baromètre Unsa Éducation
 
ALC
Prendre un rendez-vous
RDV