SECTION SE-Unsa de la MARNE - 15 BD DE LA PAIX - BP 30149 - 51055 REIMS CEDEX
Tél. 03 26 88 25 53 - Por. 06 14 25 31 19 - 51@se-unsa.org

 
Non à la fusion des métiers AESH et AED, Transformation des PIAL en PAS sur les exigences du SE-UNSA
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Positionnement du SE-Unsa lors du CN du 25 mai 2023 sur l’école inclusive


Texte en téléchargement

Suite aux annonces présidentielles sur le handicap, le SE-UNSA réuni en conseil national exprime ses positions sur ces annonces, que nous jugeons pour la plupart inacceptables.


Non à la création du métier d’ARE !

 

Le SE-Unsa s’oppose à la fusion des métiers d’AESH et AED.

La fusion de ces métiers ignore la professionnalité de ces personnels. Elle entrainerait une confusion des missions de chacun, une charge de travail supplémentaire et une difficulté de gestion importante.

Pour le SE-Unsa, l’affectation des AESH dans les écoles et les établissements améliorerait leurs conditions de travail.

Le SE-Unsa continue à revendiquer la création d’un corps de fonctionnaires pour les AESH. En attendant, le SE-Unsa est favorable à un contrat unique porté par l’éducation nationale permettant à ceux qui le souhaitent de compléter leur temps de travail.

Par ailleurs, la création d’assistants d’éducation avec des missions d’appui pédagogique et

éducatives, dans le premier degré, conformément à nos mandats, permettrait d’améliorer les conditions de travail des personnels et d’apprentissage de tous les élèves.

 

PIAL ou PAS : sans les exigences du SE-Unsa, c’est non !

 Le fonctionnement actuel des PIAL ne rĂ©pond pas aux besoins.

Pour être une plus-value pour les personnels et les élèves, la transformation des PIAL doit s’accompagner des moyens ad hoc :

·       Des moyens de fonctionnement Ă  la hauteur de leurs missions

·       Des personnels pĂ©rennes, formĂ©s et en nombre suffisant qui ne soient pas qu’en appui des Ă©quipes pĂ©dagogiques mais qui soient en mesure de prendre en charge les Ă©lèves qui nĂ©cessitent un encadrement individuel

·       Des PsyEN

·       Des agents publics du secteur mĂ©dico-social ou du personnel des Ă©tablissements mĂ©dico- sociaux

Ces moyens doivent permettre :

·       D’apporter une première rĂ©ponse de niveau 1 aux demandes des familles avec les garde-fous permettant d’éviter une inflation de demandes d’amĂ©nagements

·       D’accompagner l’articulation des diffĂ©rents acteurs

Pour le SE-Unsa, toute transformation des PIAL ne peut conduire à un désengagement de l’accompagnement individuel ou collectif des élèves.

Par ailleurs, le SE-Unsa revendique que les effectifs des classes soient adaptés au nombre d’élèves à besoins éducatifs particuliers accueillis afin de garantir un encadrement pédagogique satisfaisant pour tous les élèves sans alourdir la charge de travail des enseignants.

La création de la fonction d’enseignant-référent handicap et accessibilité pédagogique ne doit pas être confondue avec celle des actuels ERSH. Par une formation et un recrutement dédiés, leurs missions doivent être d’accompagner les équipes pédagogiques et de prendre en charge ponctuellement des élèves. Pour le SE-Unsa, ces enseignants doivent avoir la mission d’accompagner tous les élèves à besoin éducatifs particuliers, y compris lorsque ceux-ci ne bénéficient pas de reconnaissance MDPH.

 


   AESH AED PAS   
(135.9 ko)
 
 
PĂ©tition
 
Nos campagnes
 
Santé
 
Aides spécifiques
 
Mouvement
 
Concours
 
ALC