SECTION SE-Unsa de la MARNE - 15 BD DE LA PAIX - BP 30149 - 51055 REIMS CEDEX
Tél. 03 26 88 25 53 - Fax. 03 26 40 92 78 - Por. 06 14 25 31 19 - 51@se-unsa.org

 
Ecole de Reims : Mme Marchet, adjointe, rĂ©pond Ă  nos questions
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Compte-rendu de l’audience entre le SE-UNSA de la Marne et Mme Marchet, adjointe au maire pour l’éducation

Le SE-UNSA de la Marne a été reçu le MARDI 17 février 2015 par Mme Marchet (adjointe au Maire pour l'éducation) pour discuter de la réforme des rythmes scolaires orientations de la nouvelle municipalité en termes d’éducation et plus particulièrement sur les nouveaux rythmes scolaires à la rentrée 2014

Cette réunion a été cordiale et Mme Marchet reste à l'écoute et considère le SE-UNSA de la Marne comme un interlocuteur pouvant faire l'interface entre la municipalité et les enseignants des écoles de Reims.

Voici les rĂ©ponses Ă  nos questions :

Rythmes scolaires :
OĂą en est le suivi de la rĂ©forme des rythmes scolaires? Y a-t-il comme annoncĂ© un ComitĂ© de Suivi ?Quelles personnes font partie de ce comitĂ© ? Y aura-t-il communication de ces comitĂ©s ?

RĂ©ponse de Mme Marchet : Il y a eu une rĂ©union des parents d'Ă©lèves reprĂ©sentant les Conseils d'Ă©cole le 11 dĂ©cembre 2014 . C'Ă©tait plus une explication du dispositif rĂ©mois. Il y a aussi un ComitĂ© de Suivi composĂ© de chaque Inspecteur de circonscription de Reims, 1 directeur ou directrice de chaque circonscription, 1 parent d'Ă©lève et 1 ATSEM  de chaque circonscription rĂ©moise et les services Education de la Ville de Reims.

Il n est pas prĂ©vu de communication : il faut la demander aux membres qui  composent le ComitĂ©.

Est-ce qu'un PEDT  va ĂŞtre mis en place?

Le PEDT est en cours d'écriture et sera finalisé pour la fin d'année scolaire.

Les conseils d’école seront-ils consultĂ©s ? Quand ?  Y aura-t-il des dĂ©clinaisons par Ă©cole ?

Les conseils d’écoles peuvent demander un changement d’horaire avec une amplitude de 5 à 10 mn si les écoles élémentaires et maternelles sont éloignées. Par contre l’horaire de sortie est immuable à 15 h 45.

Le Se-Unsa a posé les questions suivantes, suite aux remontées des écoles :
Une Ă©cole nous a signalĂ© des groupes de 20 Ă  30 Ă©lèves de 15 h 45 Ă  16 h 30 : est-ce normal ?

Cette situation est anormale et Mme Marchet va agir.

Les activitĂ©s externalisĂ©es vont-elles ĂŞtre pĂ©rennisĂ©es et amplifiĂ©es ?

Le partenariat avec les maisons de quartier est qualitatif et sera amplifié.

Le temps-cartable peut-il ĂŞtre revu car il est peu reposant ?

Le temps-cartable peut être adapté dans chaque école. Il faut faire confiance aux équipes enseignantes.

EFFECTIFS
Quels vont ĂŞtre les effectifs Ă  la rentrĂ©e ? Continuerez-vous les dispositifs classes passerelles ? Envisagez-vous le redĂ©coupage des secteurs ?

Les trois classes passerelles existantes seront pérennisées si la DASEN le permet. L’inscription des enfants de 3 ans est prioritaire par rapport à ceux de 2 ans. Le redécoupage des secteurs n’est pas envisagé.

Le groupe scolaire GĂ©nĂ©ral CarrĂ© a demandĂ© une nouvelle sectorisation : qu’en est-il ?

La question est à l’étude. La situation spécifique de l’école maternelle Jardelle a aussi été évoquée et sera étudiée.

Madame Marchet nous a informĂ©s d’un nouveau dispositif d’inscription :

  • Les inscriptions se feront du 9 mars au 1er juin 2015 avec un dossier unique permettant l’inscription scolaire et pĂ©riscolaire (restauration et accueil)
  • Les inscriptions sur le temps pĂ©riscolaire seront clĂ´turĂ©es le 31 juillet 2015.
  • La rĂ©ponse aux demandes de dĂ©rogations sera faite Ă©galement avant le 31 juillet 2015.
  • Les demandes de dĂ©rogations seront Ă©tudiĂ©es d’une façon plus selective.
Questions sur l’éducation d’ordre plus gĂ©nĂ©ral :
Quels sont les projets de la municipalitĂ© pour les Ă©quipements des Ă©coles ?
  • En matière d’équipement numĂ©rique ?

Un plan pluri-annuel d’investissement va être mis en place en concertation avec les écoles et de façon homogène sur la ville. Il n’y aura pas d’ENT dans les écoles vu le coût financier.

  • Travaux, crĂ©ations ou rĂ©novations de groupes scolaires : qu’est-il prĂ©vu ?

Il n’y a pas de nouveaux projets mis à part ceux en cours.

EPS/ Envisagez-vous l’embauche de nouveaux ETAPS car leur nombre a nettement diminuĂ© ces dernières annĂ©es ?

La réponse est NON.

Qu’envisagez-vous pour les pĂ´les Arts, Art du goĂ»t et Sciences ?

Un travail est en cours avec les services de la culture pour envisager leur pérennisation si la DASEN ne maintient pas de support Education nationale.

Avis du SE-UNSA 

Le ComitĂ© de pilotage local est un point d’appui important que le SE-UNSA a obtenu au niveau national, acadĂ©mique, dĂ©partemental et avait demandĂ© au niveau local aussi. Cette dĂ©marche rĂ©moise est tout Ă  fait conforme Ă  notre idĂ©e de la rĂ©forme . 
Le SE-UNSA se félicite donc de la mise en place de ce Comité de pilotage mais regrette fortement qu'il n'ait pas de communication. Le SE-UNSA va se tourner vers les IEN des circonscriptions rémoises pour pouvoir avoir les éléments de réfléxion de ce comité. Le Se-Unsa est satisfait qu’un PEDT soit défini par la ville de Reims, c'est réellement un "plus" qualitatif.

Pour nous, la souplesse par école doit être effective. Il est à regretter que les écoles n’aient pu choisir leurs horaires d’une manière plus souple (3 h 30 de cours le matin auraient été plus bénéfiques).

Le SE-UNSA de la Marne n’hĂ©sitera pas Ă  renouveler ses demandes auprès de Mme Marchet qui a indiquĂ© vouloir  entretenir le dialogue social avec les enseignants. 

Nous engageons les directeurs, les adjoints Ă  nous remonter leurs questions, leurs remarques.

Benoît Folb, responsable écoles de Reims

 
 
 
 
ALC