SECTION SE-Unsa du MAINE ET LOIRE - BOURSE DU TRAVAIL - 14 PLACE LOUIS IMBACH - BP 40418 - 49104 ANGERS CEDEX 2
Tél. 02 41 24 93 00 - Por. 06 09 41 18 70 - 49@se-unsa.org

 
RĂ©munĂ©ration des AESH : des augmentations toujours insuffisantes
Article publié le vendredi 7 juillet 2023.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

Le ministère a prĂ©sentĂ© lors d’un second groupe de travail les mesures de revalorisation des AESH, dans le cadre des annonces de 10 % d’augmentation faites par le prĂ©sident de la RĂ©publique. Pour le SE-Unsa, si ces mesures sont positives, elles sont insuffisantes pour rĂ©gler la question de la prĂ©caritĂ© salariale.
 
 
Création d’une indemnité de fonction
 
Lors du 1er groupe de travail, le SE-Unsa avait obtenu la crĂ©ation d’une indemnitĂ© pour tous les AESH Ă  la rentrĂ©e 2023. C’est une demande que portait le SE-Unsa depuis 2020. Cependant, nous avions dĂ©noncĂ© le fait que le ministère prĂ©voyait des montants diffĂ©renciĂ©s pour les AESH en CDD ou en CDI. 
 
Le SE-Unsa a obtenu gain de cause dans le projet modifiĂ© : cette indemnitĂ© aura un montant unique de 1 529 € bruts/an, soit 63 € nets/mois pour un·e AESH exerçant Ă  62 %. 
 
Le montant est inférieur à ceux annoncés précédemment car une plus grande partie de l’enveloppe budgétaire prévue pour la revalorisation a été consacrée aux mesures indiciaires.
 
 
Revalorisation de l’indemnité AESH référent
 
L’indemnitĂ© pour la fonction d’AESH rĂ©fĂ©rent sera revalorisĂ©e Ă  la rentrĂ©e 2023. Elle s’élèvera Ă  660 € bruts/an contre 600 € bruts/an actuellement.
 
 
Ajustement de la grille de rémunération
 
La grille de rémunération sera modifiée afin de prendre en compte les récentes augmentations du traitement minimum de la Fonction publique (en lien avec le Smic) et de rouvrir des perspectives d’avancement.
 
  Grille au 01/07/2023 Grille au 01/09/2023 Gain indiciaire en points
Échelons Indices majorés Net mensuel temps plein
(en €)
Net mensuel
62 %
(en €)
Indices majorés Net mensuel temps plein
(en €)
Net mensuel 62 %
(en €)
11 435 1 721,05 1 067,05 450 1 780,39 1 103,84 15
10 425 1 681,48 1 042,52 440 1 740,83 1 079,31 15
9 415 1 641,92 1 017,99 430 1 701,26 1 054,78 15
8 405 1 602,35 993,46 420 1 661,70 1 030,25 15
7 395 1 562,79 968,93 410 1 622,14 1 005,72 15
6 385 1 523,23 944,40 400 1 582,57 981,19 15
5 375 1 483,66 919,87 390 1 543,01 956,66 15
4 365 1 444,10 895,34 380 1 503,44 932,13 15
3 355 Indice min. de la FP 361 1 428,27 885,53 375 1 483,66 919,87 14
2 348 370 1 463,88 907,60 9
1 343 366 1 448,05 897,79 5
 
 
Pour le SE-Unsa, cette évolution était nécessaire. Cependant, nous regrettons le peu d’évolution sur les premiers échelons où se situent pourtant la majorité des AESH.
De plus, le problème du blocage des rémunérations va à nouveau se poser dès la prochaine revalorisation du Smic et donc de l’indice minimum de la Fonction publique.
 
 
Autres mesures Fonction publique
 
De plus, les AESH bĂ©nĂ©ficieront des mĂŞmes revalorisations que les autres agents de la Fonction publique : 
 
  • hausse du point d’indice de 1,5 % Ă  compter du 1er juillet 2023 ;
  • prime exceptionnelle de pouvoir d’achat allant jusqu’à 800 € bruts avant la fin de l’annĂ©e 2023 ;
  • relèvement des grilles de 5 points d’indice Ă  partir de janvier 2024.
 
 
L’avis du SE-Unsa
 
Ces mesures ne suffisent pas à résoudre la précarité des AESH et notamment la problématique des temps incomplets. Nous continuons à revendiquer la création d’un corps de catégorie B et la possibilité pour celles et ceux qui le souhaitent d’exercer à temps complet.

 

 
 
PĂ©tition
 
Nos campagnes
 
Santé
 
Aides spécifiques
 
Mouvement
 
Concours
 
ALC