SECTION SE-Unsa de l'HERAULT - 34 MAISON DES SYNDICATS - 474 ALL HENRI II DE MONTMORENCY - 34000 MONTPELLIER
Tél. 04 67 64 54 47 - Por. 06 81 31 42 38 - 34@se-unsa.org

 
CDEN de rentrĂ©e : 15 novembre 2019
Article publié le vendredi 15 novembre 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

CDEN vendredi 15 novembre 2019

Bilan de rentrée

 

 

Déclaration de l’UNSA Education (voir ci-dessous)

L'ordre du jour de ce CDEN est de dresser un bilan de la rentrée 2019 aussi bien quantitatif que qualitatif. Nombre d'élèves, pourcentages de résussite au DNB et bacs, Organisation et répartition des moyens, absentéisme...

Quelques chiffres

  • 98136 Ă©lèves 1er degrĂ©
  • 78583 Ă©lèves 2nd degrĂ©
  • 4187 Post bac

Ces chiffres sont en augmentation.
 

RĂ©sultats au DNB et Bacs

Les résultats passent au dessus de la moyenne nationale tant au niveau académique qu'au niveau départemental et cela pour la première fois d'aussi loin que l'on s'en souvienne.

 

Organisation, effectifs et répartitions des moyens

Rythmes scolaires

Cette année 14 communes conservent le rythme de 4,5 jours de classe par semaine (voir la liste des communes)

En termes d'effectifs 600 élèves supplémentaires étaient attendus et seulement 500 ont été constatés à la rentrée.

Les seules communes dont le nb d'élèves augmente sont Montpellier, Castelnau le Lez, St Jean de Védas et Béziers. Le nombre d'élèves baisse dans toutes les autres villes (Sète, Lunel, Agde, Frontignan, Mauguio, Lodève, La Grande Motte, Bédarieux...)

Répartition des moyens 1er degré

Le DASEN présente 2 graphiques :

  • nb d'Ă©lèves par classe
  • nb de classes par Ă©cole.

Concernant le 1er graphique, on constate que le nb pivot est de 25 élèves par classe.

L'UNSA Education intervient particulièrement sur le 2nd graphique qui montre que 131 écoles sont des écoles de moins de 4 classes, donc sans décharge de direction.

Alors que dans le même temps 25 écoles comptent entre 16 et 20 classes, soit une structure plus importantes que des petits collèges.

Ce graphique devra ĂŞtre un point d'appui dans les discussions qui vont avoir lieu dans les semaines Ă  venir concernant les mesures d'urgence Ă  mettre en oeuvre pour la direction d'Ă©cole (en savoir plus).

CP/CE1 dédoublés

38 écoles sont concernées par le dédoublement :

  • 25 REP + (94 CP et 90 CE1)
  • 13 REP (50 CP et 46 CE1)

Le dédoublement en éducation prioritaire concerne 3392 élèves et 294 enseignants.

Le dédoublement physique a augmenté. On passe de 52% à 62%.

Bilan des mesures 1er degré : Créations de 46 dispositifs dédoublés, 3 ULIS, 2 référents... Fermetures de 6 PMQC et de 8 maitres G

Remplacement

10,71% de remplaçants = 579

Le nb de journées de formation augmente avec plus de journées remplacées et une diminution (pour la 3ème année) du nb de journées non remplacées. 50 remplaçants y sont affectés

Effectifs 2nd degré

+900 en prévisionnel. +950 en constat

+43 élèves en SEGPA

Toutes les communes augmentent en nombre de collègiens sauf Sète.

HĂ©rault : 26,3/classe

Acad : 26/classe

National : 25,1/classe

Cette moyenne masque les disparités importantes et assumés entre l'éducation priroitaire et les établissements hors EP.

EP : 23,4/classe

Hors EP : 26,9/classe

Répartitions moyens 2nd degré

Devoirs fait dans tous les étabs et bcp plus d'heures par élève en EP

30% des élèves EP bénéficient de devoirs faits contre 18% hors EP.

Orientation

entre 10% et 11% de dérogations accordées sur Béziers et Montpellier. Le nb de dérogations accordées est en légère baisse.

Motifs (handicap, santé, fratries, parcours ou convenances personnelles)

 

Absentéisme

Dans le 2nd degré, 528 élèves passent en conseil de discipline. 230 sont exclus et sont obligés d'être scolarisés ailleurs. Le princpal motif est "comportement inadapté".

Dans le 1er degré, le suivi de l'absentéisme est en nette amélioration même si de nombreuses améliorations sont encore possible.

 

L'avis de l'UNSA Education : L'UNSA Education salue le travail et les évolutions positives, notamment dans le 1er degré, mais précise que localement, les moyens et les acteurs ne sont pas toujours coordonnés (CCAS, AS du département, CAF, Rectorat...) Il y a également un premier travail à faire concernant les référents absentéisme. La circulaire adressée à toutes les écoles au mois de septembre est TRES incomplète (carte des référents) et les directrices.teurs d'écoles voient souvent tout le travail effectué sur l'école rester sans réponse...

 

Scolarisation des élèves allophones

Forte hausse du nombre d'élèves :

  • 1341 en 2017-2018
  • 1933 en 2018-2019

Forte hausse particulièrement dans le 1er degré (+600) alors que dans le même temps, le nombre d'emplois dédiés à la prise en charge de ces élèves n'évolue pas.

L'avis de l'UNSA Education : Pour l'UNSA Education, il s'agit d'une véritable priorité pour la carte scolaire à venir. De nombreux postes d'UPE2A restent vacants à l'issue du mouvement et le quotidien de celles et ceux qui exercent cette fonction devient de plus en plus impossible avec un nombre d'élèves à prendre en charge bien trop élevé et des groupes de besoins à remanier plusieurs fois par période.

 

Elèves en situation de handicap

LĂ  encore, on note une forte augmentation Ă  tous les niveaux :

  • ULIS Ecole +20 / ULIS Collège +50
  • + 500 Ă©lèves avec AESH dans le 1er degrĂ©
  • + 200 Ă©lèves avec AESH dans le 2nd degrĂ©
  • +1000 AESH

 

Projet académique

Le projet académique se décline selon 4 axes :

  • Axe 1 : Une acadĂ©mie porteuse de valeurs
  • Axe 2 : Une acadĂ©mie qui fait rĂ©ussir
  • Axe 3 : Une acadĂ©mie qui coopère
  • Axe 4 : Une acadĂ©mie accessible, innovante et Ă©co-responsable

Voir projet académique

 

Questions diverses

1.    Dans le cadre du transfert de compĂ©tence de la gestion des rĂ©seaux informatiques des collèges au conseil dĂ©partemental, pouvez nous fournir un calendrier d'intervention par collège ? Est-ce que ce calendrier peut ĂŞtre construit en fonction des urgences dĂ©jĂ  diagnostiquĂ©es, notamment pour intervenir en prioritĂ© au collège Jean Bene de PĂ©zenas oĂą le rĂ©seau dysfonctionne vraiment, mĂŞme si en tant que citĂ© scolaire, l'intervention est normalement prĂ©vue en dernier ?

Le président adjoint à l'Education pour le conseil départemental rappelle que cette compétence qui lui a été transférée coûtera 4 Millions d'euros au CD. Il précise qu'à l'heure actuelle le département n'a toujours pas hérité de la compétence de la cité scolaire de Pézenas qui, pour des raisons un peu floues, demeure aux services académiques.

Il précise qu'à Pézenas les installations n'étaient pas conforme et pour certains non répertoriés (serveur non officiel truffé de virus qui a transformé le serveur officiel en un outil de téléchargement illégal avec la Russie...). Pendant plusieurs jours le réseau de Pézenas était donc totalement inopérant à cause de ce virus.

Il précise qu'à l'avenir il faudra se conformer au cahier des charges départemental. Les machines et les accès devront être régulés et connus pour des raisons éviudentes de sécurité.

Il dresse alors la liste des établissements qui seront pris en charge en 2020 en rappelant que la priorité est donnée aux établisements équipés de la fibre optique.



2.    Carte scolaire : Monsieur le Directeur AcadĂ©mique a annoncĂ© lors de la prĂ©cĂ©dente carte scolaire vouloir prendre en compte l’effet « structure » des Ă©coles afin d’affiner les mesures de carte scolaire. L’effet structure prendra-t-il Ă©galement en compte la taille des classes ?

Le DASEN précise que ce sont les IEN qui doivent être informés d'éventuels problèmes de locaux (taille ou dispositions des classes) et qui les lui font remonter afin que ces spécificités soient prises en compte lors de la carte scolaire.



3.    L’UNSA Education souhaiterait que soit communiquĂ©s Ă  l’ensemble des membres du CDEN :

a.    Une mise Ă  jour de la liste des Ă©tablissements hors-contrat prĂ©sents dans notre dĂ©partement et une statistique concernant l’instruction dans la famille ;

21 écoles hors contrat 1er degré et 28 dans le 2nd degré. 728 élèves en 2018 et 903 à ce jour pour l'instruction à domicile. 240 élèves pour les 6/10 ans


b.    La pĂ©riodicitĂ© des contrĂ´les effectuĂ©s dans les Ă©tablissements hors contrat et pour l’instruction dans la famille ;

Le DASEN précise qu'un contrôle immédiat a lieu à l'ouverture puis dans les 5 premières années d'existence. Le contrôle est effectué par des équipes académiques constituées de 3 personnes (IEN, IENA...).

Concernant l'instruction à domicile, les IEN s'occupent de ces visites et l'augmentation notable de la scolarisation à domicile n'aurait pas impacté la périodicité des visites pour l'heure.


c.    Un bilan de ces contrĂ´les et une information sur les mesures mises en Ĺ“uvre.

3 contrôles négatifs. 2ème contrôle sera mis en place
 

Autres questions diverses

Construction d'un nouveau collège sur Montpellier ?

Le président adjoint à l'Education pour le conseil départemental précise que le département procède depuis de nombreuses années à des acquisitions dans le quartier du mondial 98. Il disposerait actuellement d'un terrain suffisant pour envisager la construction d'un collège afin de soulager le collège des aiguerelles qui n'a pas encore atteint le seuil critique mais qui l'aura attein à très court termes.

Cela entrainera inévitablement une resectorisation de l'ensemble des établissements du sud de Montpellier.

Documents joints


   DĂ©claration UNSA-Educati   
(124.7 ko)
 
 
 
 
ALC