SECTION SE-Unsa de l'HERAULT - 34 MAISON DES SYNDICATS - 474 ALL HENRI II DE MONTMORENCY - 34000 MONTPELLIER
Tél. 04 67 64 54 47 - Por. 06 81 31 42 38 - 34@se-unsa.org

 
CDEN "Rythmes" du 8 fĂ©vrier : l’Unsa Education seule Ă  pouvoir faire bouger les lignes dans l’intĂ©rĂŞt des Ă©lèves et des enseignants !
Article publié le lundi 11 février 2013.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

Compte rendu CDEN de l’Hérault Vendredi 8 février 2013

Le Préfet de l’Hérault et de la région Languedoc Roussillon ouvre le CDEN en rappelant l’effort que consent l’Etat à l’Education de la jeunesse du Pays.

Voir la déclaration Unsa-Education ci-dessous

Les dĂ©clarations liminaires des organisations reprĂ©sentatives des personnels, des associations de parents d’élèves, des associations complĂ©mentaires de l’Education, de l’association dĂ©partementale des DDEN et de l’association dĂ©partementale  des Maires de France mettent clairement en Ă©vidence un dĂ©saccord sur le fond et sur les postures par rapport au dossier de la refondation de l’école et de l’amĂ©nagement des rythmes scolaires : FO, FSU et SUD demandent le retrait des textes, les autres membres du CDEN, avec l’Unsa Education, sont favorables Ă  la mise en Ĺ“uvre de la modification de la semaine scolaire. L’abandon de la semaine de quatre jours mise en place sans aucune concertation en 2008 par le ministre Darcos, est une Ă©vidence.

Certains maires disent vouloir dĂ©marrer en 2013, d’autres en 2014 comme le permet  le dĂ©cret. Tous considèrent que la pĂ©riode de concertation locale qui s’ouvre doit permettre Ă  tous les acteurs de faire des propositions.

En réponse aux questions qui se posent sur la difficulté à recruter des personnels qualifiés, l’Unsa Education 34 a proposé au Préfet de demander la mise en place d’un fond permettant d’aider les jeunes qui le souhaitent à se former au BAFA.

Le Directeur Académique a présenté l’adaptation départementale du décret concernant les rythmes scolaires.

  • La rĂ©partition des 24 heures d’enseignement en 4 journĂ©es de 5h15 et une demi-journĂ©e, le mercredi matin, de 3 heures.

Sur ce point, l’UNSA Education a obtenu qu’il soit fait clairement mention du droit à dérogation pour les conseils d’école qui en feraient la demande (journée de 5h00 ou 5h30, amplitude du mercredi matin, …).

  • Un horaire de dĂ©but de classe situĂ© entre 8h15 et 9h
  • Une consultation locale systĂ©matique de conseils d’école et du Maire ou du prĂ©sident de l’EPCI.

Ces propositions sont adoptées par le CDEN (refus de vote FO, FSU, SUD ? ; FCPE abstention sur un des trois pointset deux votes pour ).

L’UNSA Education a obtenu qu’un éclaircissement soit fait rapidement par le DASEN en direction des équipes pédagogiques, des familles et des communes, sur la butée de fin de journée à 16H30.

Sur ce point, le DASEN a assuré que la classe pourrait finir dés 15H15 si c’était le modèle d’organisation choisi. Comme c’est le cas actuellement, les temps péri-éducatifs sont de la compétence des communes mais ils ne sont pas une obligation, à fortiori la présence des élèves ne revêt en rien un caractère obligatoire sur ces temps là.

Les reprĂ©sentants UNSA Education de l’HĂ©rault, Jean Robert Biggio, SĂ©bastien Moreno,  Jean Luc VaĂŻsse


   CDEN 08 02 2013 dĂ©clarat   
(199.4 ko)
 
 
 
 
ALC