SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
RASED : le SE-UNSA refuse l’asphyxie programmĂ©e.
Article publié le vendredi 17 décembre 2010.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Mercredi 15 décembre, le SE-Unsa participera activement à  l’action « 3000 bougies pour les RASED »[1], à l’appel d’un collectif d’associations professionnelles et d’organisations syndicales[2]. 3000 bougies symbolisant les 3000 postes déjà détruits seront allumées, et une délégation sera reçue au ministère de l’Education Nationale.
Il y a une semaine, l’enquête PISA montrait un accroissement inquiétant du nombre d’élèves en difficulté. Dans ce contexte, cette action prend un relief particulier. Elle rappelle que la politique budgétaire dévastatrice et l’absence de vision éducative condamnent la lutte contre l’échec scolaire, malgré tout l’investissement professionnel des enseignants.
Après une tentative de suppression brutale des RASED, menée tambour battant par Xavier Darcos, c’est aujourd’hui en sourdine que la rue de Grenelle conduit une stratégie d’asphyxie. Suppressions d’emplois dans les budgets successifs, raréfaction des départs en formation, dégradation des conditions d’exercice assèchent les RASED.
Alors qu’un cycle de discussions sur leur avenir avait commencé, il a été interrompu par le ministère en mai 2010 de façon unilatérale. Le SE-Unsa appelle à sa reprise et saisit l’opinion publique pour qu’elle apporte tout son soutien aux RASED, dispositifs indispensables à notre système éducatif. Nous refusons de laisser s’accroître la distance entre l‘École et les élèves qui en ont le plus besoin.
 
Paris, le 14 décembre 2010
 
Christian Chevalier
Secrétaire Général
 

(1) (1) Rendez-vous : Métro Solférino à 17 heures

[1] (2) CGT educ’action - SE-UNSA -Sgen cfdt - Snuipp - FCPE – Afpen - Icem – Fname - Fnaren ANCP
 
 
 
 
ALC