SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
2D. Dotation des coll猫ges gardois pour la rentr茅e 2020 : les chiffres, l’analyse, les cr茅ations et suppressions de divisions
Article publié le mercredi 26 février 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

La dotation des coll猫ges du Gard pour la rentr茅e 2020 a 茅t茅 d茅battue, lors du CTSD (le Comit茅 Technique Sp茅cial D茅partemental) qui se tenait 脿 la DSDEN, le mercredi 26 f茅vrier 脿 14 H. L鈥橴NSA Education fait le point avec vous sur la situation de notre d茅partement.

La s茅ance s'est tenue sans la pr茅sence des repr茅sentants de FO et  du SNALC.

CREATIONS ET SUPPRESSIONS DE DIVISIONS

Pour la prochaine rentr茅e le d茅partement conna卯tra l鈥檕uverture de 22 divisions pour 10 fermetures de classes, soit un solde positif de 12 divisions. Si le r茅sultat semble positif, il pose la question du financement des DGH (Dotations Globales Horaires) qui r茅v猫le de bien mauvaises surprises (voir partie analyse de l鈥檃rticle).

ANALYSE

Une dotation en trompe l'oeil

La dotation du Gard pour la rentr茅e de septembre 2020 pourrait para卯tre, au premier regard, satisfaisante avec une hausse des moyens de 378 Heures par rapport 脿 l鈥檃n dernier. Derri猫re l鈥檈ffet d鈥檃nnonce, le constat est fortement 脿 nuancer.

     a.Une population scolaire en forte hausse

La population scolaire a augment茅 dans les coll猫ges de notre d茅partement. Le Gard a gagn茅 446 茅l猫ves dans le 2nd degr茅 en 2019 et cette tendance devrait se poursuivre en 2020 avec 363 茅l猫ves suppl茅mentaires pr茅vus, soit une augmentation de 809 茅l猫ves sur deux ans.

L鈥櫭﹙olution de la dotation s鈥檈xplique donc par des raisons structurelles, mais on constate que cette dotation suppl茅mentaire se fait 脿 minima. Les 12 divisions cr茅茅es (apr猫s la balance des cr茅ations et des suppressions) n茅cessiteraient 348 HP mais se font avec seulement 245 HP et 133 HSA (heures suppl茅mentaires annuelles), soit un tiers des nouveaux besoins.

 

b. des chiffres 脿 mettre en relief avec ceux de l'an pass茅

La situation des coll猫ges pour la rentr茅e 2020 ne peut pas 锚tre comprise, si nous ne prenons pas en compte les moyens attribu茅s pour le Gard en 2019. L鈥檌mportante 茅volution du nombre de HSA (avec la cr茅ation de la seconde heure obligatoire) sur ces deux derni猫res ann茅es a pour cons茅quence de donner un 茅clairage beaucoup moins positif 脿 la dotation du Gard.

Apr猫s la baisse massive des heures postes que le Gard a connu l鈥檃n dernier avec 298 HP supprim茅es, la balance de cr茅ation et de suppression des heures postes est d茅ficitaire, soit - 53 HP sur les deux derni猫res ann茅es pour 809 茅l猫ves suppl茅mentaires et 19 divisions ouvertes, toujours sur les deux derni猫res ann茅es. A l鈥檌nverse, le nombre d鈥橦SA est pass茅 脿 + 447 heures.

 

Une dotation sous tension

Si l鈥檃ugmentation des heures suppl茅mentaires pour la rentr茅e 2020 est moins importante qu鈥檈n 2019 (probablement d没 脿 un effet de saturation li茅 脿 des contraintes structurelles au sein des EPLE), o霉 elle avait servi 脿 compenser l鈥檃ugmentation des effectifs, elle peine 脿 dissimuler les faiblesses de la dotation acad茅mique.

En r茅alit茅, si on analyse dans le d茅tail la dotation du Gard, la tendance est clairement de r茅cup茅rer par tous les moyens un maximum d鈥檋eures postes afin de faire fonctionner une machine qui est sous tension.

 

Trois 茅l茅ments viennent corroborer cette affirmation :

- les fermetures de divisions suppriment essentiellement des HP (par exemple les oliviers avec 29 HP perdues pour la fermeture d鈥檜ne division ou encore le coll猫ge Trintignant ou celui de Brignon). La r茅ciproque n鈥檈st h茅las par vraie. Quand il y a cr茅ation de division, la dotation comprend toujours une part de HSA (environ 4 ou 5 HSA).

- Les 茅tablissements qui au premier abord conservent la m锚me DGH ne sont pas 茅pargn茅s par cette campagne de r茅cup茅ration des HP. Ainsi nous avons pu calculer que les 19 coll猫ges conservant une dotation strictement identique 脿 celle de l鈥檃n dernier vont perdre 40 HP qui par un tour de passe 脿 passe seront remplac茅es par 40 HSA.


- Enfin, il y a la situation des divisions qui ferment en f茅vrier pour rouvrir en juin avec au passage une 茅vaporation de plusieurs HP remplac茅es par des HSA comme nous avons eu le cas l鈥檃n dernier avec le coll猫ge d鈥橝igues-Mortes. Cette ann茅e le coll猫ge de Salindres et de Brignon pourraient conna卯tre le m锚me sort.

 

LES SITUATIONS DEFENDUES PAR LE SE-UNSA

 

Coll猫ge Jean-Baptiste Dumas de Salindres

Le coll猫ge risque la fermeture d鈥檜ne classe de quatri猫me.  Il semblerait que le taux de passage entre la 4猫me et la 5猫me ait 茅t茅 minor茅e par les services du rectorat entra卯nant la fermeture d鈥檜ne division alors que les effectifs sont au rendez-vous.

Par ailleurs, les projections de l鈥檃dministration en mati猫re d鈥檈ffectifs ne tiennent pas compte de la d茅mographie dynamique du coll猫ge qui se voit contraint de refuser des inscriptions en cours d鈥檃nn茅e.

L'autre probl猫me soulev茅 en CTSD rel猫ve de l'in茅quation entre des divisions souvent 脿 30 茅l猫ves et des salles de cours ne pouvant accueillir autant de personnes, ce qui provoque des probl猫mes de s茅curit茅, d茅j脿 identifi茅s.  

La disparition d鈥檜ne classe aurait des cons茅quences catastrophiques sur les 茅quipes p茅dagogiques et les 茅l猫ves. La perte de 16 heures postes rendrait difficile, les d茅doublements n茅cessaires 脿 la p茅dagogie diff茅renci茅e.

 

Coll猫ge la Gardonnenque de Brignon

Le coll猫ge de Brignon devrait conna卯tre d鈥檌mportants changements dans ses structures avec la suppression d鈥檜ne classe de 6猫me et d鈥檜ne classe de 5猫me, en m锚me temps que la cr茅ation d鈥檜ne classe de 3猫me. Au bilan, l鈥櫭﹖ablissement perdrait 30 heures postes.

Le SE-UNSA a contest茅 les chiffres du rectorat qui ne prennent pas en compte les particularit茅s du terrain.  L鈥檃dministration pr茅voit en effet un nombre important de d茅parts en direction de structures sp茅cialis茅es.

Les 茅quipes p茅dagogiques savent pertinemment qu鈥檌l n鈥檡 a pas de r茅seau de transport pour que les 茅l猫ves puissent int茅grer l鈥橴lis d鈥橝l猫s ou la Segpa de Saint G茅ni猫s de Malgoires, et par cons茅quent les familles n鈥檈nverront pas leurs enfants.  Ces effectifs non comptabilis茅s seront pourtant pr茅sents sur le coll猫ge, mais les moyens n鈥檡 seront plus.

 

Coll猫ge Georges Ville de Pont Saint Esprit

Le coll猫ge conna卯t la concurrence du priv茅 et  une d茅prise d茅mographique qui s'accentue. Ces deux facteurs risquent d'entra卯ner la perte d'une division 脿 la rentr茅e 2020.  Le SE-UNSA demande qu'une attention particuli猫re soit port茅e 脿 cet 茅tablissement en difficult茅 pour cette rentr茅e et celles 脿 venir. 

Le Se-Unsa a demand茅 l鈥檃nnulation des suppressions de divisions dans ces trois 茅tablissements, et une dotation en HP correspondante. Par contre, si des  ajustements  茅taient  envisag茅s apr猫s r茅vision des effectifs en juin, ils devraient se faire en priorit茅 en heures postes pour permettre 脿 ces 茅tablissements de fonctionner au mieux.

 

L鈥橝VIS DU SE-UNSA

La dotation du Gard pour la rentr茅e 2020, est bien en hausse sur le papier, mais elle peine 脿 assurer tous les besoins des coll猫ges du Gard. Ces derniers parviennent uniquement 脿 fonctionner parce que les services du rectorat r茅cup猫rent de mani猫re artificielle un peu partout des HP pour les r茅injecter dans un syst猫me de plus en plus sous tension. Il appara卯t 茅vident que cette inflation de HSA a ses limites (notamment la capacit茅 des agents 脿 les absorber) et que ce ne peut-锚tre qu鈥檜ne solution transitoire si les effectifs continuent 脿 augmenter.

Les grands perdants seront les 茅l猫ves et bien s没r les coll猫gues qui vont perdre leur poste ou partir en compl茅ment de service, alors que les effectifs sont au rendez-vous et que de vrais besoins existent, mais les heures postes n鈥檡 sont pas. On en revient toujours 脿 une question de moyens nettement insuffisants !

 

 

 
 
 
 
ALC