SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
Tous les temps partiels seront acceptĂ©s pour 2019-20 dans le Gard !
Article publié le mardi 9 avril 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le DASEN vient de l'annoncer officiellement en CAPD, toutes les demandes de temps partiel sont acceptées pour l'année scolaire 2019-20 dans le 1er degré, ET dans le respect des quotités de surcroît (incluant le 80 %). C'est une excellente nouvelle qui répond à notre demande insistante. Il y a pourtant une contrepartie à cette décision...

Il faut tout d'abord préciser que le Gard était précurseur dans ce domaine et que l'an dernier encore, toutes les demandes avaient été acceptées sans concession sur les quotités, y compris le 80%.

Mais nous avions des craintes fondĂ©es que cet acquis ne se perde compte tenu du ratio entre nb d'enseignants / nb de postes Ă  pourvoir Ă  la rentrĂ©e prochaine (faible nombre de postes au CRPE (~50 pour le Gard), en face du nombre de dĂ©parts en retraite + les dĂ©tachements + les disponibilitĂ©s, etc.)

La rĂ©ponse est venue du rectorat par la volontĂ© de BĂ©atrice GILLE d'harmoniser la RH au niveau acadĂ©mique. Il a donc Ă©tĂ© dĂ©cidĂ© de gĂ©nĂ©raliser Ă  tous les dĂ©partements un accord favorable de principe Ă  toutes les demandes de TP. Quand l'harmonisation se fait par le haut, le Se-UNSA vote POUR !

En revanche, la possibilitĂ© de recourir Ă  des contractuels 1er degrĂ© est envisagĂ©e si c'est nĂ©cessaire. C'est bien lĂ  que le bât blesse car nous connaissons les dĂ©rives du recours aux contractuels sur des emplois permanents et nous dĂ©nonçons d'ailleurs cet aspect de la loi de transformation de la fonction publique qui est "dans les tuyaux" du gouvernement. 

L'autre contrepartie serait de mobiliser des BD pour compenser. Et l'on sait le manque de remplaçants déjà sur le département ! Nous demandos au DASEN de faire entrer plutôt des INEATS. Le DASEN nous explique qu'il n'a pas le budget RH. Nous disons que c'est au budget RH de s'adapter aux besoins des enseignants et non l'inverse.

Des enseignants qui ont les moyens d'articuler leur vie personnelle et leur vie professionnelle sont des professionnels plus sereins et donc plus disponibles pour affronter les conditions d'exercice de plus en plus tendues. Nous dĂ©fendons depuis longtemps l'idĂ©e que les RH doivent prioriser ces demandes de temps partiels en faisant apparaĂ®tre par exemple l'option 80% dans le formulaire de demande, ladite quotitĂ© permettant de limiter la perte de pouvoir d'achat.

Il reste à se demander pourquoi 18% des enseignants du Gard demandent à exercer à temps-partiel, quitte à perdre du salaire. On ne peut que mettre ce nombre en miroir des condititions d'exercice d'un métier devenu éprouvant.

Enfin, tout comme il a Ă©tĂ© demandĂ© en 2018-2019 aux 300 enseignant.e.s Ă  80% de rendre leurs 7 jours sur des dates prĂ©cises, la mĂŞme condition est posĂ©e pour 2019-2020.

Nous avons rendemandé un "calendrier anticipé des jours à rendre" et le DASEN nous assure qu'il fera en sorte de faire mieux l'an prochain.

 
 
 
 
ALC