SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - [Mél.]

 
Carte scolaire 2019 : Dans l’attente du CTA de repli, le SE dĂ©pose une alerte sociale !
Article publié le mardi 22 janvier 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

MAJ 23/01/19 : Nous avons été reçus en audience le 23 janvier 2019 dans le cadre de notre préavis de grève. Le DASEN s'est voulu rassurant en nous indiquant qu'il n'aurait pas besoin de 50 postes pour dédoubler les CE1 en REP mais de la moitié.

Nous ne demandons qu'à être rassurés et nous en jugerons lundi 28 en groupe de travail et en CTSD.

Quel qu'en soit le nombre, dédoubler des classes avec 0 postes revient cette année encore à "deshabiller Pierre pour dédoubler Paul !"

Le Comité Technique Académique réuni lundi 21 janvier, a rendu son avis. Sur les 49 postes accordés à l'académie de Montpellier pour la rentrée scolaire 2019 dans le 1er degré, le Gard aura 0 poste. Mais ce n'est pas fini !

En CTA, les reprĂ©sentants des personnels ont votĂ© unanimement "contre" la proposition de rĂ©partition du rectorat. Il faudra donc attendre le "CTA de repli"  pour connaĂ®tre la dotation Gardoise, mais mĂŞme en l'Ă©tat actuel des choses, qui lèse l'HĂ©rault et privilĂ©gie les autres dĂ©partements (dont le Gard), il faudra fermer des classes pour finaliser les dĂ©doublements.

C'est en tous cas l'inquiétude que nous exprimerons au DASEN dans le cadre du processus d'alerte sociale.

En effet, le Se-Unsa tient à anticiper sur d'éventuels mouvements de grève dans des écoles.

Les raisons de l'alerte...

A ce stade du CTA donc, le Gard n'aurait pas de poste à rendre alors que comme nous vous le disions dans notre article, l'INSEE prévoit 603 élèves de moins à la rentrée prochaine.

Au premier abord, on pourrait se dire : "C'est moins mauvais que si c'Ă©tait pire !" Mais ce serait oublier la commande ministĂ©rielle d'aller au bout du processus de dĂ©doublement des CE1 en REP ce qui devrait "consommer" une cinquantaine de postes : 0 poste pour dĂ©doubler 50 classes !

Chaque fois qu'on approche des conditions de travail favorables dans une Ă©cole, la crainte de la fermeture pointe son nez !

Dans ces conditions, inutile d'espérer profiter de cette baisse gardoise de la démographie scolaire pour améliorer les taux d'encadrement et travailler avec des classes moins chargées...

Inutile Ă©galement d'envisager de faire du qualitatif hors REP/REP+ en proposant des crĂ©ations de postes en ULIS collège, des postes RASED ou de "cordonnateurs Ă©coles rurales" par exemple. Après tout, il serait bon de penser ruralitĂ© et d'Ă©quilibrer avec les moyens toujours flĂŞchĂ©s vers les villes et les REP/REP+, etc.

Voici en tous cas les préoccupations que nous exprimerons au DASEN en audience comme le prévoit le processus légal.

Selon les Ă©lĂ©ments de rĂ©ponse apportĂ©s par Monsieur NoĂ©, nous dĂ©poserons un prĂ©avis afin de couvrir d’éventuels appels Ă  la grève* conformĂ©ment Ă  l’article L.2512-2 du Code du Travail

Car s'il n'est pas dans notre ADN de stigmatiser les Ă©quipes avec des craintes inconsidĂ©rĂ©es et si nous attendrons le 1er groupe de travail "carte scolaire" le pour Ă©valuer les risques rĂ©els (28 janvier), il est de notre responsabilitĂ© d'organisation syndicale de mettre en oeuvre le processus d'alerte sociale afin de couvrir d'Ă©venutels appels Ă  la grève d'Ă©quipes impactĂ©es.

Dans l'attente du CTA de repli, n'hésitez pas à nous confier votre situation de carte scolaire en remplissant le formulaire


   Alerte sociale   
(137.8 ko)
 
 
 
 
ALC