SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
Après les élections, comment sera portée votre parole à la CAPD (et au CTSD) du Gard ? Mise en perspective.
Article publié le lundi 10 décembre 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

MAJ du 13 décembre 2018 : Après répartition des 10 sièges mercredi 12 décembre à 14h30, Le SNUIPP, en syndicat majoritaire a choisi de disposer d'1 siège à la classe exceptionnelle, 1 siège à la hors-classe et 2 sièges à la classe normale (4 sièges tit. + 4 suppl.). Le Se-UNSA en tant que 2ème organisation syndicale a donc positionné ses 3 sièges en classe normale (3 tit. + 3 suppl.). FO, positionne donc également ses 3 sièges en classe normale (3 tit. + 3 suppl.)

Après l'hyperactivité de la semaine de scrutin, voici le temps d'une analyse plus distanciée. Afin de ne pas focaliser sur des éléments sélectionnés à dessein, voici les résultats du scrutin CAPD du Gard aux 3 dernières élections. 

 

 

Focalisons notre analyse sur 3 enseignements objectifs majeurs de ce scrutin. Tout d'abord, il faut se satisfaire d'un taux de participation qui continue de monter entre 2011 et 2018.

C'est le premier histogramme en noir et gris à gauche. Nous ne devons donc pas nous emballer en focalisant sur nos +23% de voix UNSA même si ça redonne forcément le moral de passer de 475 à 584 voix.

Attention donc aux analyses simplistes que vous pourrez lire ici ou là. On peut avoir des voix en plus et une proportion de votants inférieure, du seul fait qu'il y a davantage d'inscrits et, de surcroît, de votants.

En réalité, l'UNSA passe de 27 à 29% des suffrages exprimés et redevient le 2nd syndicat le plus représentatif du département et c'est bien cela qui nous encourage à continuer.

D'autant que dans le même temps, le redressement de notre courbe rejoint peu à peu celle du syndicat majoritaire le SNUIPP-FSU qui continue sa descente.  Nous entrevoyons ainsi notre objectif pour 2022 !

Passer également la barre des 30% pour prendre un 4ème siège (sur 10) en capd, au prochain scrutin. Il ne s'agit pas là d'un coude à coude mais d'une volonté de peser davantage sur les décisions au niveau départemental. 

Nous attirons également votre attention sur l'infléchissement de l'ascension de Force Ouvrière.

 

Notre grande satisfaction est de voir que la consigne des "Enseignants Patriotes" est restée lettre morte dans le Gard. Le SNE reste un épiphénomène avec 3,3 % (voir histogramme en bleu marine ci-dessous). Les courbes SUD/CGT (en rouge)  et CFDT (en orange) continuent de descendre.

Bravo donc à toutes les voix qui se sont exprimées en faveur d'un syndicalisme qui défend les valeurs de la République.

Et bravo surtout aux enseignant.e.s de l'Unsa qui se sont mobilisé.e.s.

Plus de 95 % de nos adhérent.e.s ont réussi à voter.

 

En partie grâce à une poignée d'engagé.e.s qui se sont surpassé.e.s pour surmonter l'incroyable difficulté techniqueEn conjuguant bonne humeur, patience et bienveillanceNous remercions celles et ceux qui n'ont pas ménagé leur peine pour aider les électeurs en difficulté toute la semaine du scrutin.

Nous attendons désormais de savoir si nos résultats nationaux nous permettent d'envisager une rentrée 2019 avec des moyens supplémentaires en décharge pour mieux accompagner nos adhérent.e.s et celles et ceux qui s'adressent à nous.

Notre grande interrogation au lendemain de ce scrutin, c'est la complexité du vote électronique.

Ainsi, après un coup d'essai en 2014, on attendait une simplification des procédures et ce fut loin d'être le cas.

Résultat, 1 enseignant.e sur 2 n'a pas pu voter malgré notre aide.

Au Se-Unsa, on est loin de vouloir revenir au vote papier, car ceux qui l'ont connu, se souviennent de tensions et de suspicions dans les bureaux de vote.

Mais il faudra véritablement repenser les modalités du scrutin.

On ne saurait continuer de compter sur les organisations syndicales pour se substituer à une administration et une plateforme d'assistance téléphonique totalement dépassées par le nombre d'enseignant.e.s  en difficulté pour créer leur espace électeur, ouvrir leur espace de vote, retrouver leur notice, leur NUMEN, recevoir un nouvel identifiant de vote, etc., etc., etc.

Ils ont été nombreux à renoncer face à ce parcours du combattant ou faute d'avoir eu l'information sur leur messagerie professionnelle. Beaucoup confondent encore le Webmail académique et les messages reçus sur I-Prof, parce que leur priorité, c'est la classe. Les élèves !

Mais en attendant de nous attaquer à ce chantier, nous pouvons légitimement envisager la dernière ligne droite avant ces fêtes de fin d'année bien méritées.

L'Equipe 1er degré du
Se-Unsa du Gard.

 

CTSD carte scolaire :

Inscrits = 10 724
Votants = 4 814
Blancs ou nuls = 204
Exprimés = 4 610
Quotient = 461
Il faut donc 461 voix pleines pour avoir 1 siège ou le plus fort reste

Les 10 sièges du CTSD se répartissent de la manière suivante :
UNSA Educ = 3 sièges avec 1097 voix
FSU = 4 sièges avec 1 504 voix
FO = 2 sièges avec 824 voix
SNALC = 1 siège avec 731 voix
SGEN-CFDT = 0 siège avec 138 voix
SUD = 0 siège avec 230 voix
CGT = 0 siège avec 190 voix
CFE-CGC = 0 siège avec 34 voix
SNPTES = 0 siège avec 16 voix

Pas de changement dans la répartition des 10 sièges CTSD du Gard (4 FSU + 3 UNSA + 2 FO + 1 SNALC)

Au niveau national, le Se-Unsa conforte sa place de 2ème syndicat qui monte qui monte... CLIQUEZ ICI !

Retrouvez aussi tous les résultats dans votre commission locale :
 
 
 
 
 
 
ALC