SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
Au revoir B2i, bonjour PIX !
Article publié le lundi 24 septembre 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Le B2i a vécu, obsolÚte et trop focalisé sur les aspects techniques
 Le projet PIX qui va le remplacer est plus ambitieux et constitue une vraie nouveauté en France !

 
Un service public

En effet issu d’un GIP (Groupement d’IntĂ©rĂȘt Public) PIX est un service public en ligne d’évaluation, de dĂ©veloppement et de certification des compĂ©tences numĂ©riques des collĂ©giens, lycĂ©ens, Ă©tudiants, professionnels, citoyens
. et son code source est libre.
Il permet de certifier les compĂ©tences numĂ©riques de tout un chacun, au fil de son parcours scolaire et professionnel, et cela gratuitement. GrĂące Ă  cette initiative publique, nous Ă©chappons Ă  des certifications numĂ©riques payantes,  qu’auraient proposĂ©es les GAFAM, sur le modĂšle du cĂ©lĂšbre TOEIC pour l’anglais (Test of English for International Communication) qui coĂ»te 113 € par Ă©tudiant et dont le test est crĂ©Ă© et administrĂ© par un organisme privĂ© basĂ© aux États-Unis.
 
 
Une plateforme collaborative et motivante

PIX permet d’évaluer, de dĂ©velopper et de certifier ses compĂ©tences numĂ©riques en ligne de façon trĂšs motivante. Il ne s’agit pas de QCM mais de tĂąches complexes Ă  rĂ©soudre sous forme de dĂ©fis. Un algorithme adapte la difficultĂ© de l’exercice suivant en fonction de la rĂ©ussite au prĂ©cĂ©dent et permet ainsi un parcours personnalisĂ©.
Quand on sait en plus que chaque exercice proposé est décliné en plusieurs versions et que chacun peut contribuer à son amélioration ou en proposer de nouveaux on est séduit par la démarche.
Une version bĂȘta grand public permet Ă  chacun de se tester Vous pouvez d’ores et dĂ©jĂ  l’explorer. La version pour l’enseignement, “PIX orga”, devrait ĂȘtre disponible dans le courant du mois de novembre prochain. Elle permettra aux enseignants du collĂšge et du lycĂ©e d’y faire travailler leur Ă©lĂšves et de suivre leur Ă©volution.
 
 
Un cadre européen

PIX s’appuie sur le cadre de rĂ©fĂ©rence des compĂ©tences numĂ©riques (en voici la version quasi dĂ©finitive du dernier CSE), dĂ©clinaison du rĂ©fĂ©rentiel europĂ©en DIGCOMP, qui va ĂȘtre trĂšs prochainement publiĂ© officiellement. Bien plus complet que le B2i ce rĂ©fĂ©rentiel s'organise en cinq domaines et seize sous domaines de compĂ©tences. Ces 5 domaines sont : information et donnĂ©es ; communication et collaboration ; crĂ©ations de contenus ; protection et sĂ©curitĂ© ; environnement numĂ©rique.
 
 
ConcrĂštement Ă  l’école

Le cadre de rĂ©fĂ©rence des compĂ©tences numĂ©riques s’appliquera Ă  la rentrĂ©e 2019 de l’école primaire au lycĂ©e.
À partir du collĂšge, la plateforme PIX sera un appui pour travailler ces compĂ©tences et les certifier en 3Ăšme et en terminale.
Pour l’école primaire la plateforme n’étant pas encore adaptĂ©e et les Ă©quipements numĂ©riques Ă©tant souvent nettement insuffisants, des documents d’aide et d’accompagnement devraient ĂȘtre prochainement disponibles. Le SE-Unsa a obtenu que le bilan des compĂ©tences numĂ©riques Ă  l’élĂ©mentaire se limite Ă  une apprĂ©ciation en fin de CM2 pour faire le lien avec le collĂšge. Cela ne signifie pas que ces compĂ©tences ne sont pas travaillĂ©es et dĂ©veloppĂ©es Ă  l’école, mais qu’on prend en compte la faiblesse de l’équipement numĂ©rique au primaire et la quasi-absence de formation des PE dans le domaine du numĂ©rique, surtout depuis le recentrage des animations pĂ©dagogiques sur les fondamentaux !
Au collĂšge il y aura un bilan de fin de cycle en 6Ăšme et une certification en 3Ăšme, et au lycĂ©e une certification en terminale. Contrairement au B2i qu’on obtenait ou pas, la certification PIX situe chaque Ă©lĂšve dans les 5 domaines sans couperet et avec la possibilitĂ© de toujours amĂ©liorer son niveau au fil de son parcours scolaire et au delĂ .  
 
 
 
L'avis du SE-Unsa

PIX est un projet ambitieux et durable qui devrait s’adapter aux besoins en fonction des Ă©volutions techniques et culturelles Ă  venir du numĂ©rique. Nous militerons pour qu’il couvre aussi les besoins des Ă©lĂšves du primaire dans les annĂ©es Ă  venir, et qu’il soit accompagnĂ© de politiques volontaristes d’équipement raisonnĂ© et de formation adaptĂ©e pour les enseignants.

 

 
 
 
 
ALC