SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
Les plus âgés sont exclus de la société française
Article publié le mardi 29 mai 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Le Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE) a rendu le 16 mai un avis sévère sur les conditions de vie des personnes âgées vulnérables et leur concentration dans les Ehpad.
 
Le CCNE s’est autosaisi en 2016 des enjeux Ă©thiques liĂ©s au vieillissement par la question « Quel sens donner Ă  la concentration des personnes âgĂ©es entre-elles, dans les Ă©tablissements dits d’hĂ©bergement ? Â»
Il constate une exclusion de fait de ces personnes de la société. L’hébergement est le plus souvent contraint, malgré les principes de bienveillance et sous couvert de la nécessité de mise en sécurité de ces personnes
 
Le CCNE propose ainsi quelques pistes concrètes pour renforcer la conscience de la réalité démographique du vieillissement de notre population et le respect des personnes âgées.
 
Solidarité
 
De nouvelles formes de solidaritĂ© s’imposent en direction des personnes âgĂ©es et vulnĂ©rables :
  • repenser le cinquième risque (couverture des risques de la vie liĂ©s Ă  la dĂ©pendance notamment du fait de l’avancĂ©e en âge, de la perte d’autonomie ou du handicap),
  • aller vers l’inclusion des proches et des aidants dans le système de santĂ©,
  • faire Ă©voluer le droit social pour les aidants,
  • mieux protĂ©ger les personnes vulnĂ©rables,
  • crĂ©ation d’un dĂ©lĂ©guĂ© interministĂ©riel Ă  la protection des majeurs.
 
Accompagnement du vieillissement
 
Il propose un renforcement des politiques d’accompagnement du vieillissement :
  • dĂ©velopper la prĂ©vention liĂ©e au quatrième âge,
  • dĂ©velopper les dynamiques intergĂ©nĂ©rationnelles,
  • mieux former, mieux accompagner et valoriser les mĂ©tiers de l’aide Ă  domicile,
  • contribuer  Ă   la  dĂ©-ghettoĂŻsation  des  personnes  âgĂ©es,
  • favoriser et diversifier les alternatives Ă  l’Ehpad, sur un mĂŞme territoire.
Une  refondation  du  système  de santĂ©, de la mĂ©decine et la formation des acteurs de la santĂ© et du social est Ă©galement prĂ©conisĂ©e.
 

L'avis du SE-Unsa

 
Le SE-Unsa trouve dans cet avis de nombreux points sur lesquels il s’est engagĂ© : crĂ©ation du risque dĂ©pendance, droit Ă  la dignitĂ©, solidaritĂ© intergĂ©nĂ©rationnelle…
Pour le SE-Unsa, l’inclusion de tous est une obligation.
 

NB : Ă€ la suite de la manifestation du 15 mars, l’Unsa RetraitĂ©s propose une action : J'Ă©cris Ă  mon dĂ©putĂ©

 
 
 
 
 
 
ALC