SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
1D. Direction d’école... ACTE III : Le calendrier parlementaire
Article publié le mardi 10 avril 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Suite à la conférence de presse de mercredi 21 mars, aux questions au porte parole du gouvernement jeudi 29 et à la confirmation de la rectrice de la suppression des contrats d'aide administrative, le Se-UNSA du Gard passe à l'action... suivante ! Nous voulons saisir l'occasion du calendrier parlementaire par l'intermédiaire de nos députés... Chacun doit prendre sa part !
 
Résultat de recherche d'images pour "logos direction école SE-UNSA"Le Se-UNSA a mis en oeuvre une série d'actions nationales visant à convaincre le Ministre de réouvrir globalement le chantier de la DIRECTION d'ECOLE... Saisissez-vous de ces propositions d'actions en remplissant notamment le questionnaire sur le MORAL DES DIRECTEURS qui nous permettra d'élaborer nos argumentaires mais aussi en SIGNANT LA PETITION NATIONALE.

Nous insistons sur l'importance de signer massivement cette pétition car, de notre côté, nous écrivons aux cinq députés républicains (LREM et MODEM) afin de demander audience... De la même manière, nous demandons audience à Monsieur le Préfet...

Le poids de nos arguments dépendra du nombre de signataires du GARD.

Mais en attendant que Jean-Michel BLANQUER accepte de porter ce point à l'agenda social (qui est en cours d'élaboration au ministère), nous devons demander la suspension de la mesure de suppression des aides administratives.

Pour ce faire, le Se-UNSA veut saisir l'opportunité du calendrier parlemantaire :

L'assemblée nationale voit s'ouvrir du 9 au 22 avril deux semaines de sessions de questions au gouvernement.

Vous êtiez plus de 600 à lire l'article sur la conférence de presse.

Vous êtes 168 à avoir perdu en 2017 ou à perdre en 2018 votre aide administrative. Autant de personnels (en contrat aidé) qui retournent pointer au chômage.

Plus de 300 donc à être directement impactés par cette mesure. Mobilisez vos équipes vos parents d'élèves élus et interpellez votre député pour lui demander de poser cette question forte au gouvernement :

Dans l'attente que soit réétudiée la question globale de la direction d'école, nous vous demandons d'intervenir à la session parlementaire de questions au gouvernement qui commence lundi 9 avril, pour demander au ministre de l'éducation de SUSPENDRE LA MESURE DE SUPPRESSION DES AIDES ADMINISTRATIVES.

Vous trouverez leurs coordonnées en cliquant ici :

 


   Courrier Député.e   
(141.7 ko)
   Courrier Préfet   
(137.6 ko)
 
 
 
 
ALC