SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
1D. "Semaine du fonctionnement et de la direction d’Ă©cole" : 3, 2, 1... parlez !
Article publié le mardi 13 mars 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Pour mettre en lumière la dégradation des conditions d’exercice des directeurs·trices et les difficultés de fonctionnement de l’école, le SE-Unsa fait de la semaine du 19 au 23 mars une semaine dédiée aux directeurs·trices d’école...

L'opinion publique a une vision de l'école (et de la direction) qui se fonde sur ce qu'on veut bien lui en montrer. On est souvent plus proche d'une série télévisée avec Gérard Klein que de la réalité.

Nous voulons faire connaître la réalité du fonctionement de l'école et de sa direction depuis la préparation de la rentrée jusqu'à l'organisation de la fête de fin d'année, depuis ce qui est institutionnel de ce qui l'est beaucoup moins...

Les directrices et les directeurs composent souvent sans mot-dire avec des situations semées d'obstacles... Appelez ça le devoir de réserve vis à vis des parents, ou bien la conscience professionnelle vis à vis des élèves, voire enfin un dévouement aveugle quand on leur en demande toujours plus en leur retirant des moyens : leur aide administrative par exemple !

Elles et ils continuent quelquefois parce que tout simplement, ils n'envisagent pas de renoncer Ă  se battre pour leur Ă©cole.

Après l'avortement du processus de simplification de leurs tâches et la suppression dĂ©finitive de leur aide administrative Ă  la rentrĂ©e prochaine, le Se-UNSA a dĂ©cidĂ© de rompre le silence et de donner la parole aux directrices et aux directeurs en commençant par la porter aux bons interlocuteurs et au bon endroit... au sein de notre administration et de l'opinion publique.

1ère action : Demander audience Ă  la rectrice

Interrogé sur cette annonce révoltante en CDEN le 16 février dernier, le préfet n'a pas démenti et nous a invités à nous adresser à la rectrice... Et bien, nous avons demandé audience à Madame la Rectrice et nous lui poserons la question dans les jours qui viennent.

Rappelons qu'après une première vague de personnels d'aide administrative (69 personnels) qui ont appris, dans des conditions d'une grande violence, la fin de leur contrat à la rentrée dernière, ce sont 99 autres personnes qui seront poussés brutalement vers le Pole Emploi à la rentrée prochaine, privant les écoles de leur précieuse collaboration.

2ème action : Expliquer Ă  l'opinion publique

Nous organisons une conférence de presse mercredi 21 mars pour donner la parole à nos "directrices.teurs adhérent.e.s". Il s'agit de parler à l'opinion publique de nos missions par voie de presse pour qu'ils comprennent que cette goutte d'eau va faire déborder le vase !!!

Le SE-Unsa national a tenu une conférence de presse le 15 mars, qui commence à donner lieu à des articles dans la presse...

Voici un certain nombre de témoignages qui parlent de la réalité que vous vivez à la direction de vos écoles...

 
Directeur d'école depuis septembre, je ne compte plus les heures ni mes responsabilités. Alors qu'au collège, on trouve une secrétaire, un intendant, un gestionnaire, une comptable, des assistants d'éducation, une infirmière, une assistante sociale, un responsable sécurité, un CPE... à l'école primaire j'assume ces tâches seul sans aide administrative et de 8h à 18h30. Je n'ai aucune aide municipale car le périscolaire n'est pas sous ma responsabilité or je dois en gérer quotidiennement les problèmes : relation avec parents, communication, gestion des retards, gestions des conflits sur ces temps hors école, etc.
 
Sans indemnitĂ© ni reconnaissance. Les difficultĂ©s de remplacement dans le dĂ©partement me contraignent parfois Ă  remplacer des collègues absents pour ne pas surcharger des classes toutes dĂ©jĂ  Ă  gros effectifs. Je n'ai pas de tĂ©lĂ©phone portable de fonction malgrĂ© des locaux Ă©tendus et dispersĂ©s qui ne me permettent pas d'ĂŞtre joignable au bureau. J'ai dĂ» acheter de mes propres deniers un rĂ©pondeur et une messagerie. Les conditions de travail des directeurs ne sont vraiment pas prises en compte mĂŞme s'il est su et dit qu'elles sont dĂ©licates ! 
Merci pour votre soutien syndical et votre Ă©coute.
 
GA, directeur Ă©cole primaire, 14 classes
 
 
 
En ce qui me concerne et malgré beaucoup d'expérience, et je sais que mon cas n'est pas isolé... le plus pénible ce sont les relations avec la municipalité... cela peut être très lourd avec des incursions permanentes dans le fonctionnement de l'école... des ordres et des interdictions totalement illégitimes...
 
DM, directrice maternelle, 5 classes 
 
 
 
 
Cette rentrée, mon EVS est supprimée et je vous avoue que je ne sais pas quand je vais trouver le temps de faire ce qu'elle faisait.
Elle venait 5h par semaine depuis 2013. Au début, ça n'a pas été facile car c'était un contrat aidé et elle n'était pas formée mais au bout de 5 ans, on avait trouvé une manière de travailler et on était efficace. Et puis du jour au lendemain on m'annonce que c'est fini : plus d'aide. Les directeurs d'école à deux classes auront une décharge par mois : soit 5 heures par mois. La pilule a du mal à passer.

Je ne serai pas mieux payée, les tâches ne se sont pas réduites (PPMS Intrusion, rythmes scolaires et j'en passe...) J'ai toujours mes 4 niveaux à gérer et à préparer. Régulièrement, je dois gérer les deux classes car ma collègue n'est plus remplacée : soit une quarantaine d'élèves de la Petite Section au CM2.
Honnêtement je suis fatiguée, au bord du burn-out à chaque fin de période.
 
MD, directrice Ă©cole primaire, 2 classes
 
 
 
J’ai toujours beaucoup de mal à obtenir les 10 jours de décharge. Il faut les réclamer et on me les donne sans me prévenir donc rien ne peut être organisé ni planifié, aucun rendez-vous ne peut être pris sur ces journées.
L’an dernier, j’ai eu 1 jour et demi en septembre et tous les autres jours en période 5.
Cette année on a essayé de me les mettre tous en septembre, j’ai donc dû m’y opposer et plus rien depuis... il va falloir que je réclame à nouveau...
En revanche les enquêtes... les dossiers sont toujours à rendre dans les délais aussi courts !
 
CL, directrice Ă©cole maternelle, 3 classes

 

Nous vous tiendrons informé.e.s des actions que nous envisagerons par la suite et de celles que nous vous proposerons...

 
 
 
 
 
ALC