SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
1D. PsyEN : La goutte d’eau qui fait dĂ©border le vase !
Article publié le lundi 29 janvier 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

La situation des PsyEN devient de plus en plus préoccupante dans notre département. Lorsque l'un.e d'entre nous est en stage, en arrêt, déchargé.e ou à temps partiel, on ne trouve rien de mieux que de demander aux PsyEN des autres secteurs de compenser ! Le Se-UNSA estime qu'il faut cesser de faire le dos rond. Sur la situation d'urgence comme sur le fond, nous demandons des solutions réglementaires, pas du bricolage...

A ce jour, dans le Gard, plus de 10% des personnels ne sont pas en activité (raisons médicales, formations professionnelles, congés maternité, temps partiel...).

Pour pallier ces absences justifiées, l’administration demande aux personnels en poste de prendre en charge les dossiers qui n’auraient ou ne pourront être traités. (Pour rappel, les personnels concernés doivent bien s'assurer de disposer d'un ordre de mission pour sortir de leur circonscription, les ordres de mission permanents crées sur DT Chorus ne le sont que pour votre circo).

Pour le SE-Unsa, cette situation devient intolérable tant elle impacte les conditions de travail des personnels PsyEn, et plus largement, la prise en charge des élèves en situation de handicap, en grande difficulté ou en situation de fragilité psychologique. Cette situation impacte également fortement les enseignants qui se doivent d'accueillir, du mieux qu'ils le peuvent, ces enfants au sein de leur classe, sans pouvoir bénéficier des aides, du soutien dont ils auraient besoin. C'est finalement toute l'institution scolaire qui se trouve fragilisée.

Plusieurs actions sont en cours :

  1. Le Se-Unsa a écrit au DASEN pour que soit recruté de manière urgente un(e) contractuel(le) psychologue pour assurer le remplacement des psychologues absents, comme cela se fait pour les PsyEN EDO. En aucun cas, cette solution n’a vocation à se pérenniser, donc...
  2. Le SE-Unsa se interviendra en carte scolaire le 7 février afin que le DASEN mobilise un moyen 1er degré pour créer au moins un poste de PsyEN à la rentrée prochaine... En plus des compléments de service, il faut que les secteurs retrouvent taille humaine. La moyenne européenne est à 800 élèves par PsyEN. Certain.e.s d'entre nous ont plus du double dans le Gard.
  3. Nous interviendrons en conseil national du Se-Unsa pour envisager une action nationale susceptible de déboucher sur des solutions dans les départements concernés par ce problème.

Nous vous tiendrons informé.e.s des suites...

 


   Courrier DASEN   
(379.5 ko)
 
 
 
 
ALC