SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
Et si on parlait salaires et conditions de travail ?
Article publié le jeudi 14 septembre 2017.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

L'OCDE (Organisation de coopĂ©ration et de dĂ©veloppement Ă©conomiques) vient de publier "Regards sur l’éducation 2017", son rapport annuel sur l'Ă©tat de l'Ă©ducation dans le monde et plus prĂ©cisĂ©ment dans ses 35 pays membres et pays "partenaires".

Parmi ces données, plusieurs éléments sont intéressants.

Le premier est que le salaire moyen des enseignants des 1er et 2nd degrĂ©s reste infĂ©rieur Ă  la moyenne des pays de l’OCDE depuis plusieurs annĂ©es.  Il a mĂŞme connu une diminution de 10% sur la pĂ©riode 2000/2015.

Pour le dĂ©tail : « le salaire moyen des enseignants (...) est infĂ©rieur de 9 % Ă  la moyenne des pays de l’OCDE pour l’enseignement primaire ; il est Ă©quivalent Ă  la moyenne de l’OCDE pour les enseignants du premier cycle du secondaire (…) ; il est supĂ©rieur de 7 % Ă  la moyenne de l’OCDE pour le deuxième cycle du secondaire."

Les accords PPCR devaient remédier à cette situation. C’est pourquoi le SE-UNSA défend l’application dans les délais prévus des mesures PPCR, et dénonce le gel du point d’indice.

Le deuxième Ă©lĂ©ment est la dĂ©gradation des conditions de travail. « La taille des classes est en moyenne plus importante que dans les pays de l’OCDE, Ă  la fois dans l'enseignement primaire et dans le premier cycle du secondaire (23 en primaire et 25 au collège contre respectivement 21 et 23 pour la moyenne des pays de l’OCDE)". La France est aussi le pays oĂą le nombre d’élèves par classe en collège a connu la plus forte hausse. 

Nadège BIOT

 
 
 
 
ALC