SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
Le Se-Unsa réactive le projet de double implantation de la 9ème circo Le Vigan - Sommières
Article publié le vendredi 17 juin 2016.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Lors du CDEN du 12 février dernier, le Se-UNSA est intervenu (avant-dernier paragraphe en vert de notre déclaration) auprès du Préfet du Gard en présence des élus (maires, conseil départemental, fédérations de parents d'élèves...).

Nous lui avons fait part de l'incomprĂ©hension des enseignants de la circonscription « Le Vigan Sommières » qui tient au fait que 2/3 d’entre eux doivent faire jusqu’à 1h45 de voiture pour se rendre dans les locaux de leur inspection. De fait, personne ne met les pieds Ă  Molières Cavaillac !

De la mĂŞme manière, les personnels de l’inspection doivent parcourir les mĂŞmes distances pour aller rencontrer 66% des Ă©lèves.

En réponse à notre intervention, le Préfet nous a assurés qu'il était en lien étroit avec la DSDEN sur ce dossier dont il avait hérité de son prédécesseur, qui en avait lui-même hérité de son prédecesseur, qui quelques années aup..... Bref ! Il nous a dit devoir étudier cette question avec le recul nécessaire car les élus de la sous-préfecture du Gard, Le Vigan ont aussi leur mot à dire. Pour autant, s'il comprend les réticences anciennes de ces derniers sur le projet d'implantation centrale (Saint-Hyppolyte-du-Fort était en lice) sous le préfet précédent, il voit d'un oeil nouveau la solution plus consensuelle et surtout plus réalisable que présente la proposition du maire de Sommières de loger dans des conditions idéales (et financièrement très raisonnables) la circonscription dans les locaux de l'ancien collège.

Du coup, on pourrait envisager une double implantation (deux jours sur Le Vigan et trois sur Sommières) qui permettrait d'être au plus près des personnels et des élèves sans pour autant fuir la sous-préfecture comme le craignaient les élus du Vigan.

Vous l'aurez compris, le Se-Unsa tente de réactiver ce projet dans l'intérêt des personnels et des élèves d'autant que la fin de l'année approche. Nous sommes intervenus sans relâche auprès des différents acteurs de ce dossier depuis la préfecture jusqu'au rectorat en passant par la DSDEN.

Aux dernières nouvelles, le projet serait sur le point d'aboutir mais nous ne serons satisfaits que lorsque nous aurons la confirmation de l'administration.

Aussi avons-nous à nouveau demandé au directeur académique ce jeudi 16 juin de faciliter l'aboutissement de ce projet en intervenant autant qu'il lui est possible...

Parallèlement, nous intervenons aurpès de Madame le Recteur en ce moment-même.

Affaire Ă  suivre...

 
 
 
 
ALC