SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
Des brigades sur les postes non pourvus
Article publié le vendredi 18 septembre 2015.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Une dizaine de postes est toujours sans enseignant dans le nord du Gard...

Certains d'entre vous l'ont appris il y a une semaine. Et pour cause... Ils en sont principalement victimes. Ils ou elles sont BD et ont été appelé(e)s pour une mission située quelquefois jusqu'à plus de 2 heures de route de leur école de rattachement.

Au-delà des problématiques humaines vécues par ces personnels, nous rappelons que la Brigade Départementale était déjà bien insuffisante l'an dernier pour faire face aux absences d'enseignants. Qu'adviendra-t-il cette année avec une dizaine de BD en moins ?

Il faut redonner à la brigade départementale sa vocation première

Le DASEN avait été interrogé en CAPD sur les solutions qu'il envisageait pour ces postes non pourvus. En effet, il est trop tard pour compter sur les INEATs et trop tard pour compter sur la liste complémentaire... le ministère n'avait pas anticipé. Elle ne peut pas être établie a posteriori.

Le Se-Unsa s'est toujours opposé historiquement au recrutement de contractuels dans le 1er degré... Mais à situation exceptionnelle, solution exceptionnelle ! Il faudrait en venir là...

1ère Ă©tape : Nous sommes intervenus auprès de la DSDEN du Gard pour parer au plus pressĂ©. Il a Ă©tĂ© procĂ©dĂ© Ă  une rĂ©organisation des brigadiers dĂ©jĂ  prĂ©vus pour remplacer les directrices et directeurs en stage pour parer aux situations les plus problĂ©matiques. Dont acte !

2ème Ă©tape : Notre responsable acadĂ©mique Gilles TENA est intervenu auprès du rectorat. La rĂ©ponse est claire : "Il faudra de toutes façons attendre le 1er octobre avant de savoir si le budget BOP 140 permettra l'embauche de contractuels."

La 3ème Ă©tape est donc Ă  venir... selon qu'il sera procĂ©dĂ© ou non Ă  ces recutements, quitte Ă  monter au crĂ©neau !

Il faut rapidement mettre un terme Ă  cette situation qui dĂ©coule de consignes ministĂ©rielles visant Ă  limiter, pas seulement dans le Gard, le nombre d'enseignants en surnombre en dĂ©but d'annĂ©e. Pour le coup, l'objectif est largement atteint... Mais Ă  quel prix ?

A l'origine, des rĂ©sultats bien dĂ©cevants aux permutations et une situation inĂ©quitable... Nos dĂ©lĂ©guĂ©s nationaux se sont saisis du dossier et seront reçus incessamment en groupe de travail ministĂ©riel pour faire des propositions et Ă©viter que la situation de cette annĂ©e se renouvelle l'an prochain.

Ils sont trop nombreux avec des gros barèmes à ne pas avoir obtenu leur permutation l'an dernier ; et à se voir passer devant par des petits barèmes simplement parce que leur DASEN les retient dans leur département d'origine !!!

C'est la grande loterie, ce n'est pas de la G.R.H. au sens oĂą nous l'entendons... 

Olivier Dusserre-Telmont

 
 
 
 
ALC