SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
La MGEN… Une complĂ©mentaire santĂ© comme les autres ?
Article publié le vendredi 3 juillet 2015.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Notre profession a connu de profondes mutations depuis 1947, annĂ©e oĂą des « instits Â», des enseignants comme vous et moi, ont fondĂ© la MGEN. Car rappelons que c’est Ă  l'initiative du Syndicat national des instituteurs (SNI, d’oĂą le Se­-Unsa a pris ses racines), dans un contexte marquĂ© par la mise en place de la SĂ©curitĂ© sociale, que fut dĂ©cidĂ© d’unifier l'ensemble des secours mutuels des instituteurs existant Ă  l’époque (d'oĂą le nom de mutuelle gĂ©nĂ©rale).

Si le SE-Unsa se garde bien de donner un avis sur votre choix de complémentaire santé, notre rôle est de vous informer, voire de vous questionner sur certains points…

Au-delà de l’évolution de la société et du coût de la santé, ce sont surtout les nouvelles règles imposées par l’Union Européenne qui obligent la MGEN à s’adapter.

Il faut savoir que tout personnel de l’EN doit ĂŞtre obligatoirement affiliĂ© Ă  la MGEN qui est l’organisme gestionnaire de la SĂ©curitĂ© sociale des fonctionnaires et ce depuis la loi Morice de 1947.  Et Contrairement Ă  ce que l’on croit, c’est une dĂ©marche qui reste individuelle. Ce n’est pas automatique. C’est la loi !

L’administration n’informe pas suffisamment les personnels sur cette obligation imposĂ©e par les textes. Il faut savoir que dans le cas oĂą ces dĂ©marches ne seraient pas effectuĂ©es dans des situations d’arrĂŞt maladie notamment, cela implique au mieux des dĂ©lais de mise Ă  jour du dossier (dont on se passerait bien dans ces cas lĂ  !).

Autre préoccupation : l’harmonisation européenne plonge, de fait, la MGEN dans le grand bain concurrentiel avec des grands groupes assurantiels (voire multinationaux) qui n’ont pas forcément le même sens de la solidarité. C’est le moins que l’on puisse dire…

Si comme nous, vous tenez à voir des enseignants prendre encore les décisions au sein de la MGEN, si vous tenez à ce que certains principes continuent de présider, informez-vous. Allez à la rencontre de vos interlocuteurs locaux MGEN.

C’est ce que nous avons fait le 9 juin dernier… On nous a expliqué, en résumé, que l’offre globale actuelle (celle qui correspond aux prestations actuelles), avait été déclinée en 4 nouvelles offres globales (maintien de l’action sociale et de la prévoyance dans les 4). La possibilité sera donnée aux adhérents de choisir entre ces différentes offres en fonction de leurs besoins.

Il sera possible de circuler entre ces différentes offres (2 ans minimum dans une offre avant d’en changer).

Les cotisations seront modulées en 4 niveaux correspondant à des prestations différentes avec des taux de cotisation allant de 3,92% à 4,15%.

Les retraités cotiseront toujours plus que les actifs (de 2,38% à 3,32%) avec deux niveaux de partition (moins de 70 ans et plus de 70 ans. Il faut bien retenir qu’on est passés d’un ratio de 4 actifs pour un retraité à 1 actif pour 1 retraité.

Les cotisations enfants seraient également réévaluées afin de limiter l'écart entre les prestations perçues et la cotisation versée.

Dès septembre, tout nouveau mutualiste qui n’a jamais adhĂ©rĂ© Ă  la MGEN, pourra adhĂ©rer Ă   une des nouvelles offres.

Affaire à suivre donc…

Olivier Dusserre-Telmont

 
 
 
 
ALC