SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
CLIS/ULIS : Où en est-on ?
Article publié le jeudi 5 février 2015.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Nous avons demandé audience au ministère...

Nous avons été reçus pour échanger sur le projet de circulaire en amont de la publication prévue pour la rentrée prochaine.

Pas de révolution majeure si ce n’est que :

  • les Clis pourraient prendre le nom « d’Ulis École Â».
  • 2 nouveaux troubles apparaîtraient : TSL (Troubles Spécifiques du Langage) et TED (Troubles Envahissants du Développement).

Pour le SE-Unsa, ce fut l’occasion de faire état des nombreuses réponses à notre enquête et de rappeler nos exigences :

  • Heures de coordination trop peu nombreuses au regard de la charge de travail de plus en plus prégnante à l’extérieur de la classe,
  • Effectifs qui ne permettent pas les inclusions dans de bonnes conditions,
  • Formation y compris pour les collègues des classes ordinaires, 
  • Présence d’AESH,
  • Ecart d’horaires et de rémunération (ISAE….) entre 1er et 2nd degré mal vécu….

Le SE-Unsa a demandé la traduction de ses demandes dans une nouvelle circulaire : malheureusement, à ce jour, nous n'avons pas de nouvelle de  cette dernière, pourtant prévue pour décembre. Le ministère bloque toute avancée pour le moment.

Collègues d'ULIS, nous avons pu tirer quelques enseignements de l'enquête que nous avions lancée en octobre : vous les trouverez en pièce jointe ci-dessous.

Collègues de CLIS, le SE-Unsa 34 a rencontré le collectif "La CLIS, ça compte".  Cette rencontre a mis en évidence la convergence de vue qui porte autant sur les opérations de carte scolaire, que sur la promotion d'un accueil réussi des élèves porteurs de handicap.

Nous vous proposons donc de signer la pétition...

Le collectif Â« La CLIS, ça compte ! Â» demande aux mairies et à l’Éducation Nationale d'inclure l'effectif des Classes pour l'Inclusion Scolaire (CLIS) dans les calculs de moyennes.

La CLIS doit demeurer une classe spéciale avec un enseignant spécialisé et un effectif limité à 12 élèves. En revanche, les élèves qui y sont inscrits doivent être ajoutés aux calculs qui visent à définir le nombre d'élèves moyen par classe ordinaire.

Vous trouverez plus d'informations ainsi que la pétition à signer ici.

Gaëlle VALERA


 
 
 
 
ALC