SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
Rythmes : oui Ă  des expĂ©rimentations encadrĂ©es.
Article publié le lundi 14 avril 2014.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le premier ministre a annoncĂ© lors de son discours de politique gĂ©nĂ©rale, un « assouplissement Â» de la rĂ©forme des rythmes scolaires. Pour le SE-Unsa qui avait portĂ© dès l’annĂ©e dernière des demandes d’expĂ©rimentations auprès du ministère, il faut pouvoir dĂ©passer le cadre du dĂ©cret dans les territoires qui ont des projets innovants d’amĂ©nagement du temps scolaire. Ce droit doit toutefois ĂŞtre encadrĂ© afin de garantir que les projets poursuivent bien les objectifs de meilleurs apprentissages et d’un plus grand Ă©panouissement des Ă©lèves tout en s’assurant de l’adhĂ©sion des acteurs, au premier rang desquels les enseignants.

Lors du comité de suivi du 11 avril, le SE-Unsa est revenu sur les propos du premier ministre pour demander qu’ils soient rapidement traduits en actes.

Aujourd’hui, le droit Ă  l’expĂ©rimentation est inscrit dans le code de l’Education et relève d’une autorisation dĂ©livrĂ©e par le ministère. Concernant les rythmes scolaires, il faut pouvoir rapprocher ce droit des territoires et donc des acteurs. Toute expĂ©rimentation doit se faire sur la base d’un projet Ă©manant des partenaires, parmi lesquels les enseignants. Il doit avoir une durĂ©e dĂ©terminĂ©e, faire l’objet d’une Ă©tude initiale quant Ă  son opportunitĂ©, d’un suivi et inclure une procĂ©dure d’évaluation. Le projet doit ĂŞtre soumis Ă  la consultation du conseil dĂ©partemental de l’éducation nationale (CDEN) oĂą siègent les reprĂ©sentants du personnel. 

Pour le SE-Unsa, le premier objectif de la rĂ©forme des rythmes est la rĂ©ussite des Ă©lèves grâce Ă  des journĂ©es et des semaines mieux Ă©quilibrĂ©es. Le cadre de l’actuel dĂ©cret permet dĂ©jĂ  de nombreuses adaptations. Pourtant  il ne permet pas des fonctionnements innovants et des projets spĂ©cifiques qui existent depuis de nombreuses annĂ©es. Pour le SE-Unsa, ils doivent pouvoir perdurer dans la mesure oĂą ils ont dĂ©montrĂ© qu’ils contribuaient au bien-ĂŞtre et Ă  la rĂ©ussite des Ă©lèves. D’autres projets intĂ©ressants sont proposĂ©s. Ils doivent pouvoir voir le jour.

 
 
 
 
ALC